Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Guillaume de Rouville

Guillaume de Rouville

Agé actuellement de 21 ans, j'ai déjà géré une boite à 18 ans (120k € de CA), avant sa revente.

Cette "bosse" de l'entrepreneuriat date cependant depuis bien longtemps : baignant dans ce monde au travers de ma famille, j'ai travaillé gratuitement toute ma jeunesse afin d'apprendre, apprendre et encore apprendre. 

Alors que la plupart des jeunes d'école de commerce n'ont qu'une idée théorique du monde, j'ai pu en constater l'extrême violence, non au sens violent du terme, mais au sens statistique : c'est l'écart-type qui règne dans le monde, c'est le cygne noir qui l'emporte.

Embaucher, virer, gérer les stocks et les clients, tout cela je l'ai vécu dans une entreprise d'un secteur traditionnel. Cela m'a permis de confirmer l'objectif de ma prochaine décennie : créer une entreprise bénéficiant d'une croissance exponnentielle où 7% de croissance par semaine serait la norme.

Le monde des startups étant devenu tellement médiatique, il faut remettre à plat tous les postulats et utiliser les vrais outils des temps modernes, ceux dont personne ne parle. 

Je souhaiterais partager avec vous sur Objectif Eco tout ce que j'ai appris jusqu'à ce jour et tout ce que je vais apprendre sur le magnifique chemin qu'est la confrontation d'une idée au marché.

Dans le même temps, la vie heureuse peut se résumer au travers des 3F, qui sont : freedom, family/friends and fitness. Comprendre les implications de chacun des ces pans de votre vie est indispensable afin de vivre une vie bien vécue. J'ai toujours voulu les optimiser, et j'ai entrepris des recherches depuis plusieurs années sur ces sujets. Leurs résultats devraient vous marquer.

Cheers,

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Devenir riche en moins de 10 ans, arrêtez vos conneries, c’est bel et bien possible ! Part. 1/3

Audience de l'article : 1408 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Nous sommes plus de sept milliards sur Terre, et toutes ces vies, aussi différentes soient-elles, suivent tout compte fait le même chemin : naissance, vie, mort.


Dans la partie « vie » citée plus haut et plus particulièrement dans la partie capitalisation économique, bien que nous soyons tous différents, nous suivons à quelques choses près les mêmes chemins. Ces chemins représentent des patterns. Les connaître, c’est d’abord en prendre conscience, mais surtout, c’est avoir la possibilité d’anticiper notre propre capitalisation économique et donc l’optimiser.


Un auteur, MJ Demarco, dans son livre The Millionaire Fastlane a cherché à modéliser les différents chemins que nous empruntons. Il en a trouvé exactement 3, qui sont retranscrits ci-dessous sous forme d’équations basiques. C’est ce que nous allons voir.


Afin de bien comprendre l’édito, veuillez noter qu’une analyse psychologique des individus empruntant chacune des voies est effectuée. Chaque voie représente un mode de vie, et l’analyse psychologique en montre les affirmations les plus courantes.

Type d’individus n°1 : Ceux qui empruntent les voies piétonnes (les piétons)

Dans la course qu’est la vie, ces individus, tels des amish, se sont dépourvus de toute innovation. Leur mantra : Carpe diem, cueille le jour. Ils privilégient vivre un présent confortable en sacrifiant un futur plus sûr financièrement : pourquoi se priver ? La retraite nous est assurée par le gouvernement.

analyse psychologique piéton
Formule de capitalisation économique des piétons

formule piéton
Ce mode de vie implique de dépenser tout ce que l’on gagne, et cette voie n’est pas suivie que par des citoyens lambda : une étude prouve que 60% des joueurs professionnels de NBA à la retraite perdent tout sous les 5 ans et ce chiffre monte à 80% sous 2 ans pour les joueurs professionnels de football américain.

Voici d’autres données à méditer : Source – INSEE 2016

1 français sur 10 a un patrimoine brut (sans enlever les dettes) de moins de 4300€

Voici par ailleurs une donnée 2015 de l’INSEE en fonction de l’âge :


tableau 1 article OE

Je tiens à rappeler un fait marquant : 10 % de la population active française, soit 2,8 millions de personnes ne dépasseront jamais 7000 euros de patrimoine au cours de leur vie.

On peut être sûr qu’une grande partie de ces individus sont des piétons et suivent cette voie avec :
  • Des salaires élevés ou non, mais des dépenses qui couvrent leur salaire et maintiennent leur train de vie tout en les empêchant d’épargner
  • Un recours intensif à la dette pour paraître riche et financer ses caprices
  •  Aucun achat immobilier, qui, même s’il est plus intéressant de louer actuellement pour sa capitalisation économique, permet une épargne forcée pour les individus qui de toute évidence n’ont aucune culture économique

Regardons maintenant une des autres voies disponibles en suivant ce lien


 
Poster un commentaire