Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


ME RENCONTRER A PANAMA CITY Le sommet mensuel TRADER INVESTISSEUR ENTREPRENEUR C'est GRATUIT !

>>> Les infos sont ici



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User compte 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
Loic Abadie - Le bouclier

Besoin de vous sur un souci de monnaie et de PPA que je n'arrive pas à résoudre

Audience de l'article : 2875 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 14 réactions
Votez pour cet article
(2 Votes) - Note : 4.50
Partagez cet article avec vos connaissances
Pour résumer mon problème que je ne parviens pas à résoudre. La monnaie stocke la valeur. Elle se dépense judicieusement en fonction de la PPA. On achète également le travail et les revenus de l'épargne en choisissant les périodes où les monnaies sont sous évaluées ou sur évaluées en PPA.

La grande question que je ne parviens pas à solutionner, c'est de savoir quand on bascule son capital en fonction du PPA pour le faire bosser dans la monnaie du côté qui a le plus grand pouvoir d'achat et quand il ne faut pas le basculer.

En effet, le souci, c'est que les gains liés aux revenus de l'épargne ne compensent pas les pertes de la bascule. Basculer son capital pour le dépenser, cela reste quantifiable, mais pas les revenus qui ont besoin de temps pour se manifester.

Un exemple concret. Je vis depuis des années en dépensant mes dollars sur cotés en zone euro sous cotée pour les biens et services.

Ce faisant, je bascule aussi mes euros gagnés en dollar US. Tout allait bien pour moi, sauf depuis que l'euro se met à monter contre les politiques monétaires, malgré un différentiel sur le 2 ans entre US et BUND à 250pb, à un record historique ou malgré que la BCE monétise alors que la FED réduit les liquidités.

Le cours de l'euro montant, ce que je gagne en pouvoir d'achat en dépensant (la PPA se traîne autour de 1.25), je le reperds avec la hausse de l'euro. Nous sommes certes sous la PPA, mais j'ai un prix de revient autour de 1.15, donc 7% sous 1.22, cours d'aujourd'hui et mon gain quand je dépense ces euros est désormais de 3%. Donc je perds 4% ! Mais surtout, les revenus des capitaux en dollars ont du sens tant que l'euro est sous 1.25. Mais quid si l'euro repasse au dessus des 1.25. Là, je me retrouve en valeur réelle à perdre du pouvoir d'achat sur mes revenus du capital...

Je ne sais pas et j'y réfléchis depuis plusieurs semaines comment gérer tactiquement cette situation.

Prenons aussi le yen qui est à 2 écarts type PPA contre euro en sous évaluation. En théorie, les revenus du yen ne valent que dalle. Seulement, si le YEN remonte contre euro à cause d'un krach en 2019 à l'insu de notre plein gré hhahahahaha, alors on gagne en capital plus qu'on ne gagne en revenus sur une devise sur évaluée en PPA. Le Japon servira à autre chose qu'à acheter du matos et des billets d'avion comme l'Angleterre pour nous européens hahahaha. Inconvénient ? Faire des gains en capital alors qu'on gère son patrimoine en voulant enlever la composante spéculation. Et qui va mettre ses économies sur une devise dont la banque centrale détient 70% des marchés d'actions et 95% des transactions obligataires pour la modique somme de 90% de l'équivalent PIB sur son bilan perso ? Ca fait pas bander vous conviendrez...

Je n'arrive pas à saisir les enjeux à 20 ans par rapport aux enjeux à 1 / 3 ans ! Dans le fond, toutes les devises sont dévaluées par intermittence. A la fin, tout le monde a mangé grave et s'est fait escroquer. Ne faut il pas mieux alors choisir la moins pire et s'attacher à créer de la valeur à long terme ? Donc de se contenter de l'économie la plus puissante avec le maximum d'opportunités à saisir en placements, quitte à opérer en business sur toutes les zones pour avoir une arrivée fraîche de capitaux.

Si l'un d'entre vous a déjà réfléchi, je suis preneur. Ou si l'un d'entre vous connaît un blogger ou un spécialiste des monnaies qui a déjà réfléchi, je vous remercie par avance de bien vouloir me transmettre son nom. Mes questions sont notamment le scénario long terme d'un stockage de monnaie à 50/50 sur les 2 devises ou toute autre tactique plus efficace. Je ne parviens pas à trouver des intervenants sur le net qui se sont pris la tête sur ce sujet. Je me demande quelle est la règle pour les multinationales qui doivent être confrontées en permanence à ce jeu. Il doit bien exister des trésoriers d'entreprise dont c'est le job !

Charles Dereeper
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

14 Commentaires

  • Lien vers le commentaire francois dimanche, 21 janvier 2018 20:45 Posté par frcclair

    En tout cas, si tu trouve qlq chose la dessus, fais nous en part!

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper mercredi, 17 janvier 2018 21:25 Posté par Charles DEREEPER

    oui ok pour or et diamant qui duplique la valeur de l'inflation sur long terme. Le souci de ces solutions, c'est que c'est tres non linéaire. l'or peut DEstocker de la valeur pendant 15 ans. trop long. tout repose sur des chocs de volat qui apparaîssent une fois tous les 20 ans environ. Il y a l'immobilier à mixer avec l'or, sur les points bas. mais tout ca me laisse un peu de marbre. trop classique. j'aimerais bien rencontrer des investisseurs obligataires high yield par exemple. ou des producteurs de bouffe ou de biere comme en angleterre. la carotte aux usa est bien meilleure que l'or le diamant ou l'immo

    qqn a t il déjà réfléchi la dessus ?

  • Lien vers le commentaire francois mercredi, 17 janvier 2018 12:47 Posté par frcclair

    sur ce theme: "le retour au standard or", de anton fekete. Dans ma bibliotheque depuis 2008, pas encore lu. "L'effondrement du dollar et commen en profiter" de James Turk et John Rubino.

  • Lien vers le commentaire hftrade mardi, 16 janvier 2018 21:57 Posté par hftrade

    l'or ne se devalue pas par rapport aux differentes monnaies

    c'est accepté de tout temps et monnaie de dernier recours en cas de guerre.

    en cas de guerre les etats meme alliés se payent avec de cargaisons d'or transportés par cargo, meme pendant la 2e guerre mondiale. Pendant les guerres les etats ont pas confiance dans leurs monnaies respectives

    par exemple, a la fin de la 2e guerre mondiale la suisse acceptait plus les reichmarks pour les livraisons d'amrmement au 3e reich (oerlikon par ex).

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper mardi, 16 janvier 2018 19:42 Posté par Charles DEREEPER

    Qui a déjà lu un spécialiste du stockage de valeur à long terme capable de zigzaguer au milieu des dévaluations perpétuelles de la monnaie papier de tous les pays ?

    je cherche un peu d'inspiration sur ce sujet aussi

  • Lien vers le commentaire zoulou2 mardi, 16 janvier 2018 12:07 Posté par zoulou2

    Avoir un point haut c'est bien, mais pour combien de temps ?

    Sur l'exemple si dessous, sur la gauche c'est mon broker officiel, a droite un broker de control.

    Les fleches jaunes sont des short et les fleches vertes, un take profit. Le Swap etait de + 4,62 pour 1 lot (multiplie par 3 le mercredi).

    4.62 represente rien en Europe, mais en Chine, multiplier par 1 mois c'est egal au SMIC d'un chinois qui travail tous le mois avec juste 1 lot imaginez avec 2 ou 3 lots.

    Quand mon broker a compris qu'il se faisais niquer avec moi, systhemantiquement il perdait, il a modifie son swap, garder un point haut n'est plus possible, tellement le swap est negatif.

    Et pas que chez ce broker, j'en suis a mon 4eme.

    Entre vous et le marche, il y a votre broker et son liquidity provider (les banques), ils ne vous laisserons pas gagner.

    http://rapidtory.com/3Tv5

  • Lien vers le commentaire francois mardi, 16 janvier 2018 10:06 Posté par frcclair

    j'ai oublié de partager cela:
    http://hiboo.expert/actualite/le-chene-et-le-roseau/

  • Lien vers le commentaire zoulou2 mardi, 16 janvier 2018 09:57 Posté par zoulou2

    Salut Charles,

    La seule solution, c'est ne ne pas tenir compte de la macro-economie, la BCE continue d'imprimer a tour de bras, et l'euro monte ?



    • imprime t'elle vraiment ( ces gars la, peuvent faire des faux, je n'est aucuns doutes dessus, surtout avec un gangster de goldman sach a la tete de la BCE, c'est des pros en escroquerie).

    • Est ce la FED qui rachete de l'euro ?

    • Est ce la qatar et l'arabie saoudite qui rachete de l'euro ?

    • Est ce la Chine avec leur reserve de change ?

    • Est ce l'encule de sorros ? qui apres avoir coule la banque UK veux coule la BCE ?



    Macro-economiquement je n'est aucuns doutes a un effondrement de la zone euro, le seul probleme, c'est qu'ils impriment et que quelqu'un achetent ce papier cul.


    La seule solution, c'est de regarder le graphique, et encore, avec differents brokers avec le meme indicateur tu a des resultats differents a qui faire confiance.
    exemple avec ce graphique superpose de 2 brokers avec le meme indicateur dynamique qui est suppose me donner le point le plus haut, on a des differences. Le broker du bas me dit qu'on a atteint le point le plus haut, on touche la ligne blanche, sur le broker du haut, on l'atteint pas !

    http://rapidtory.com/3Hf8

    Mais tous les 2 me disents au jour d'aujourd hui on doit aller plus haut sur l'or. perso je trouve ca un peu risque, ca peut prendre 1 journee comme 1 mois et avec un SWAP negatif, c'est pas bon, vaut mieux aller sur d'autres paires.

  • Lien vers le commentaire francois mardi, 16 janvier 2018 09:47 Posté par frcclair

    Et un petit message serieux pour compléter:
    "c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes". Et du haut de son grand age, charles Gave, qui a compris que spéculer a CT etait se fatiguer inutilement, comme toi d'ailleurs puisque tu as fait un édito la dessus (construit et consolide). Il y a peu, Charles dereeper, sur très forte conviction, tu as basculé tes avoirs de l'euro en Dollars. Charles Gaves lui, viens de faire un papier sur l'Or, et on sais qu'il n'est pas fan de ce métal quand on a lu ses ecrits. Et depuis quelques temps, il répète a ceux qui veulent bien l'entendre: du yen dans les portifs et des oblig chinoises. cette semaine, de l'or aussi, un peu. il faut lire aussi son papier "bitcoin et big brother" interessant car parlant aussi d'autre chose que de cette blockchain déchainée....et il y a peu des oblig Russes pour couvrir la hausse du petrole. Zero action et Zero oblig de la zone euro. et un peu de dollars. il raisonne long terme, et toi Moyen terme. Pour le moment tu as eu tord, et lui pas encore  et pourtant vous etes d'accord, simplement parce que votre horizon n'est pas le même. Et pour scruter les basculements des devises, un peu d'analyse technique, et beaucoup d'humblitude ;-) (désolé j'ai un syndrôme muraille de Chine quand il sagit d'utiliser des adjectifs)

  • Lien vers le commentaire alex6 mardi, 16 janvier 2018 00:11 Posté par alex6

    D'accord avec frcclair et bidule, les entreprises ne "jouent" avec les taux de change mais se protegent des variations, notamment dans les contrats et les conditions de paiement.
    Pour ce qui est de l'allocation de son capital, les interventions des banques centrales sont trop illisibles pour se lancer dans la speculation sur telle ou telle devise (autre qu'en CFD court terme j'entend).
    Le mieux c'est la diversification sur divers comptes en banque reellement independantes et surtout pas dependantes de la meme banque centrale...

    Donc en gros, des euros mais aussi des usd voire quelques autres monnaies type dollar canadien/singapour/australie/NZ etc...

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper lundi, 15 janvier 2018 22:16 Posté par Charles DEREEPER

    Elle est belle cette phrase. Stocker de la valeur est un métier. Optimiser les flux en est un autre. magnifique résumé. et en meme temps, cest une mauvaise news pour moi qui me frotte toujours aux limites... tu es en train de me dire qu'on ne défie pas la gravité sans payer le prix de cette provocation...

  • Lien vers le commentaire francois lundi, 15 janvier 2018 17:14 Posté par frcclair

    Bidule, j'allais le mentionner.
    Charles, tu touche la un point difficile.
    Les trésorier d'entreprise dont c'est le Job, c'est de couvrir le risque de change pour les produits vendus. Pas de faire la meilleure allocation.
    Pour ce qui est de gérer de la trésorerie, je suppose que les liquidités en zone euros sont placées en euros les liquidités en zone dollars en dollars, etc.
    Si tu ne gères pas comme ça, tu spécules et l'entreprise meurt ou se retrouve en difficultés i.e. Airbus il y a qlq années.
    A titre perso, c'est différent, stocker la valeur est un métier, optimiser les flux en est un autre, optimiser l'un et l'autre est un art de jongleur.

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper lundi, 15 janvier 2018 14:21 Posté par Charles DEREEPER

    charles Gave est investisseur beaucoup moins actif. en outre, il ne parle jamais des revenus du business, du pays ou on dépense ou on travaille ou d'une gestion globale en portefeuille sur les devises avec le détail d'une allocation et surtout la logique d'allocation optimale. j'aimerais bien sur qu'il en parle. j'aimerais beaucoup avoir ses idées la dessus ! Ce qu'on sait en ce moment, c'est qu'il met une partie ? combien ? sur yen et sur l'or... en achetant des obligs chinoises également.

  • Lien vers le commentaire Aran lundi, 15 janvier 2018 13:40 Posté par bidule

    Bonjour,

    Charles Gave a fait tout recemment un papier sur ce sujet

    http://institutdeslibertes.org/retour-sur-un-concept-fondamental-la-parite-des-pouvoirs-dachat-ou-ppa/

    mais suremebt l'as tu déjà lu.