Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Placements

Placements

La recherche de rendement pour nos patrimoines financiers est de plus en plus compliquée à concrétiser.

Les banques centrales ont lancé une énorme guerre au cash et à la rente. En clair, plus rien ne rapporte.

Il faut désormais prendre des risques et souvent travailler pour réaliser du rendement avec ses capitaux.

Objectifeco passe en revue toutes les possibilités offertes de placements et les idées d'investissement par rapport à cette problématique

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Quel type de fonds choisir pour placer votre argent si vous avez peur d'un marché baissier sur les actions

Audience de l'article : 1840 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 1 réaction
Votez pour cet article
(1 Vote) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Avec tous ces discours alarmistes à propos d’un possible marché baissier, ou l’histoire du grand méchant loup tapi à la lisière de la forêt, il n’est pas étonnant que les investisseurs soient terrifiés par les actions .Au cours de ces 12 derniers mois, aux États-Unis, les investisseurs ont arrachés quelques 110 milliards de $ des portefeuilles de titres

Par exemple, si vous étiez une société de fonds communs de placement : que feriez-vous ? Vous feriez la promotion des fonds qui promettent de gros gains sur l’actuel marché haussier, tout en prétendant avoir une recette secrète pour protéger les investisseurs lorsqu’une vente massive frapperait.

Grand méchant loup disney

Entrez dans les fonds alternatifs, dits « alts », qui utilisent des stratégies mises au point par les hedge funds qui, théoriquement, sont là pour atténuer la morsure du méchant loup. Les fonds de placement, baptisés les « Long/short equity funds »,essaient de faire cela : en pariant sur des parts de marché, tout en misant simultanément contre, ou par la vente à découvert, ou en passant par d'autres actions ou secteurs. Les fonds dits « Market neutral » sont similaires. La différence, c’est qu’ils font des paris de tailles égales, sur et contre des actions. Du coup, ils neutralisent l'impact global des fluctuations du marché. Ainsi, les gains proviendront de la capacité du gestionnaire de fonds à choisir les bonnes actions, à investir ou à shorter.

Cette protection contre le méchant loup en vaut-elle la peine ? Rien n’est moins sûr. Voici pourquoi :

Quelles leçons tirer du palmarès des « alts »

Les fonds « alts » sont jeunes car même les « vieux alts » affichent à peine 5 ans au compteur. Une donnée qui rend leur efficacité difficile à évaluer, surtout en période baissière, avec ce satané loup qui rode. Le Schwab Hedged Equity est l'un de ces rares fonds, avec « une longue histoire », qui a battu la plupart de ses concurrents au cours des dernières échéances : un, trois et cinq ans. Lors du krach de 2008, il a concédé 17 points de pourcentage en moins que le S&P 500. Mais l'année suivante, le fonds a produit un rendement inférieur au marché de 11 points. Et au cours des cinq dernières années, il a pris du retard, à hauteur de huit points par an.

Parmi les raisons qui expliquent les difficultés des alts, sur la durée, il y a les frais de courtage et autres. En moyenne, un long/short fund vous charge à 1,87%. Le fonds Schwab vous charge à 1,33%, certes, mais c’est encore un point de plus que les commissions proposées par de nombreux fonds indiciels d'actions.

Une alternative bien plus simple

Au cas où l’amortissement de vos potentielles pertes sur un marché baissier soit votre but, le fait de continuer à cibler des placements dans des fonds obligataires ou monétaires peut se révéler tout aussi efficace en tant qu’instrument de couverture. Mieux. Vous pouvez même vous passer de lestage supplémentaire si vous êtes un investisseur diversifié. Une étude du groupe Vanguard a ainsi révélé qu’un simple portefeuille, composé à 60% d’actions et 40% d’obligations, peut vous fournir le même type de protection que celle que vous recherchez dans une stratégie à la hedge funds.

Une stratégie 60/40 qui a tenu la route et s’est bien défendue face à de nombreux types de hedge funds, pendant les tumultueuses années 2007-2009. Cette stratégie, a même battu à plate couture les long/short et autres market neutral - façon « sauce hedge funds » - de plus de 10 points de pourcentage, entre mars 2009 jusqu’à la fin de l’année 2011.

Rappelez-vous bien. Si vous vivez dans la terreur d'un marché baissier aujourd’hui, mais que vous investissez sur les 20 prochaines années voire plus, la dernière chose à faire, c’est de protéger votre portefeuille de telle sorte qu’il vous laisse encore plus pauvre à long terme.
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire guyem samedi, 22 août 2015 08:02 Posté par guyem

    sur etf replay -> backtest portfolio , on peut aisement observer le comportement d une telle repartition sur les 10 dernieres années ( donc crash 2008 inclus , c est tout l interet ) ,,,,
    pour ma part j arrive à une volatilité d environ 7% un cagr d environ 9 % et un DD max d environ 17%
    ezbacktest est pas mal non plus ,,,