Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Tanguy CARADEC

Tanguy CARADEC

Je suis investisseur et blogueur, à la fois passionné de l’investissement et curieux du fonctionnement de notre monde moderne.  A l’age de 16 ans, j’ouvre mon premier PEA au Credit Mutuel, placé sur un fonds indiciel CAC 40. Coup de chance, en 1 an le gain est de près de 50%. Depuis, je sais que l’on peut gagner en bourse… j’apprendrai plus tard que l’on peut aussi perdre.

4 ans plus tard, je commence des études en école de commerce, à l’ESSEC et je cherche un investissement pour financer en partie mes études (qui coutent cher à mes parents). Le rendement des actions est depuis plusieurs années supérieur à 10% par an (nous sommes en 1999) et je réfléchis à faire un prêt étudiant à 4% pour le placer sur les marchés actions. Au même moment, je tombe sur une offre de la Société Générale proposant un produit garantissant (croyais je à l’époque, en fait un produit structuré), sauf accident exceptionnel, un rendement de 40% sur 3 ans. Ni une, ni deux, je vais ouvrir un compte à la Société Générale, emprunte le maximum possible et soucrit au placement en récupérant au passage la différence sur mon compte. Le placement devant à échéance rembourser 100% de mon prêt et de ses intérêts. Mais je comprends plus tard que je parie au pire moment, nous sommes en pleine bulle internet et le placement soi-disant garanti sera en fait une grosse perte étant investi entièrement en actions.

A la sortie de l’école, mes premiers salaires contribuent à rembourser mon prêt étudiant et je fais une pause dans mes investissements. Puis le prêt soldé, je m’intéresse de nouveau à la bourse en particulier à l’analyse technique, mais aussi aux turbos, sans grand succès. je dois remettre en question l’enseignement que j’ai reçu et décide d’apprendre à investir. A force de lire et d’apprendre auprès de mes mentors, je finis par comprendre plusieurs lecons essentielles pour réussir ses investissements. J’ ai diversifié mes investissements avec l’ immobilier et l’ or, et je peux envisager à présent de devenir libre financièrement sans travailler jusqu’à 65 ans.

Mon objectif est de continuer à développer mon patrimoine ainsi que de partager mon expérience pour vous aidez à vous aussi investir et devenir libre.

Tanguy Caradec

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Mon reporting mensuel – Juin 2016 – Baisse de la livre !

Audience de l'article : 664 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Alors que je pointais le mois dernier l’euphorie grandissante des marchés, le Brexit a fait l’effet d’une douche froide entrainant une très forte baisse de la livre À ma grande surprise, le Royaume-Uni a fait le choix de sortir de l’Union Européenne ouvrant une période d’incertitude élevée, sur fond de possible démantèlement du pays ! Comme disait Jim Rogersles frontières des pays changent et continueront de changer, même si nous avons tendance à les considérer parfois comme figées.

FAITS MARQUANTS DE JUIN 2016 – BAISSE DE LA LIVRE

  • Le Brexit of course ! Événement historique dont j’ai analysé selon moi les causes et les conséquences ici. La baisse de la livre est historique sur des plus bas de 30 ans face au dollar, j’y reviens dans la suite de l’article.
  • La bourse américaine a un peu baissé mais ce sont surtout les bourses européennes qui ont été impactées. Le Warren Buffet ratio est de 117% ce qui est plus haut que lors du dernier pic de 2007 (110%);
  • Encaissement du dividende d’IBM
  • Vente du solde ma ligne LINEDATA avec une plus-value de 40% (sur analyse de l’Investisseur Français).

PORTEFEUILLE

  • Le portefeuille est toujours majoritairement investi (57%) en immobilier US. Je suis propriétaire de 5 maisons. Ce mois-ci, le cash flow est de 1967 USD. Un nouvel locataire vient de s’installer dans l’une de mes maisons en Alabama et je finis de payer les derniers travaux de réhabilitation. 
  • Les actions sont le 2e poste le plus important (24%). J’investis dans la valeur en suivant les excellentes analyses de l’Investisseur Français.
    Performance du portefeuille juin 2016
    Au global, mon portefeuille est stable ce mois-ci (+0,2%) et reste toujours dans le rouge en cumul depuis janvier 2014.  C’est (encore) et toujours ma position sur SHLD qui plombe la performance globale.  
  • Le  cours du sucre a poursuit sa remontée, sur ses plus hauts niveaux depuis 18 mois : nous sommes passé de la sur-production à la sous-production. Plus de détails sur la thèse ici
  • Le cash disponible est stable à 6%.
  • L’or et l’argent représentent 13% de mon patrimoine, suite à la remontée récente des cours pour cause de Brexit ! 

CE QUE J’AI APPRIS

  • Ce mois-ci, l’activité a été consacré à la rédaction d’un peu plus d’articles que prévu pour cause d’actualité :-) Le Brexit nous rappelle que les constructions humaines que sont les Unions de pays (comme l’UE) ou les pays (comme le Royaume-Uni) sont mortelles. C’est bien sur le cas des monnaies (comme l’Euro). Il faut donc être préparé constamment pour le changement. Une des choses que j’ai fait lorsque j’ai commencé à investir mon argent en 2010, cela a été d’avoir une partie de mon capital hors de la zone euro. Ce que je ne regrette pas. Les britanniques se sont réveillés du jour au lendemain avec une baisse de 10% de la livre ce qui veut dire une baisse forte de leur pouvoir d’achats. Soyez vous aussi préparés et diversifiez vos avoirs.
  • La baisse de la livre (par rapport au dollar) est historique. Depuis 1953, la valeur de la livre a carrément été divisé par deux. Voici le graphique du GBP/USD sur cette périodeBaisse de la livre suite au Brexit. Brexit cours de la livre versus dollar depuis 1950



    Cela signifie que toute chose égale par ailleurs, un investisseur américain et anglais avec le même rendement se seraient retrouvés avec un écart de performance de 100%. Les investisseurs se focalisent souvent sur le taux de rendement mais l’effet devise peut être très significatif.

  • Selon moi la baisse de la livre est une opportunité pour y acquérir des actifs avec un rabais;
  • Si l’Europe devait continuer à se fragiliser, l’Investissement en Allemagne, première puissance de la zone Euro, serait probablement l’un des meilleurs moyens de protéger son épargne.

PROCHAINES ÉTAPES

  • Je reprendrais la plume à la rentrée, après des vacances bien méritées, sauf si l’actualité l’exige
  • Merci à vous de suivre le blog et merci pour vos messages : vous êtes formidables !
Bons investissements
Poster un commentaire