Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Placements

Placements

La recherche de rendement pour nos patrimoines financiers est de plus en plus compliquée à concrétiser.

Les banques centrales ont lancé une énorme guerre au cash et à la rente. En clair, plus rien ne rapporte.

Il faut désormais prendre des risques et souvent travailler pour réaliser du rendement avec ses capitaux.

Objectifeco passe en revue toutes les possibilités offertes de placements et les idées d'investissement par rapport à cette problématique

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Fonds ISF et dividendes gérés par VATEL CAPITAL - 7 des 8 précédents FCPI sont gagnants avant avantage fiscal - zoom sur des gestionnaires qui gagnent

Audience de l'article : 1347 lectures
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Vous disposez d’un capital important. Vous voulez défiscaliser l’ISF et tirer des bénéfices à terme.

Surtout vous souhaitez éviter de vous faire pigeonner par le biais des produits defisc de qualité médiocre !

C’est bien normal, il existe un nombre incalculable de produits sur le marché. On se retrouve vite un peu comme en plein Far West, complètement largué. Beaucoup trop de pipo marketing ! Souvent les gestionnaires de patrimoine prêchent admirablement pour leur paroisse. Ils font miroiter monts et merveilles. Au final, la suite de l’histoire, on la connait par cœur : des résultats décevants avec un client lésé par les contre performances et les pertes.

Actuellement en France, exonérer son ISF est considéré comme un sujet plutôt tabou. La chasse aux fraudeurs fiscaux est devenue ferme et engagée chez nos amis socialistes. Comptes ou business off-shore sont à bannir sur notre sol !

Fiabilité, la solidité et la transparence. Trois maîtres mots indispensables pour sécuriser de manière pérenne un capital.  


On peut retenir deux impératifs, si l’on veut réussir un placement et jouir du maximum d’avantages.

Le premier, est de définir le produit financier qui correspond exactement à nos besoins.

Le second, est de bien choisir l’organisme partenaire avec lequel vous désirez travailler.


Revenons à nos moutons, quels types de produits répondent aux critères cités plus haut ?

Il y a, les FCPI et FIP :

Le FCPI (Fonds Commun de Placement dans l'Innovation) : c’est un produit financier d’optimisation fiscale investi à 70% minimum dans des sociétés (employant moins de 2 000 salariés) ayant leur siège social dans l’Union Européenne, soumises à l’impôt sur les sociétés.

Le FIP (Fonds d'Investissement de Proximité) : c’est un produit financier d’optimisation fiscale investi à 70% minimum dans les Petites et Moyennes Entreprises (PME) françaises non cotées en Bourse. Ces entreprises doivent, soit avoir leur siège social, soit exercer principalement leur activité dans la zone géographique définie.


Réduction de l’ISF


Le cas des FIP

La loi TEPA adoptée en 2007 par le gouvernement permet aux particuliers qui investissent dans les PME françaises de réduire leur ISF. Ainsi, les FIP concernés peuvent bénéficier d'un dédouanement de 50% sur l'ISF (pour un montant total investi de 18 000 € maximum). Les parts d'un FIP sont exclus du patrimoine taxable de l'ISF.


Le cas des FCPI

Seuls les FCPI, dont l'actif est constitué à au moins 40% des titres de PME non cotées, qui répondent à certains critères d’éligibilité*, donnent droit à la réduction d’ISF.

*Les conditions d’une PME éligible

Moins de 250 personnes employées

CA annuel inférieur à 50 millions d’€ ou un bilan n’excédant pas 43 millions d’€

Capital détenu à hauteur de 75% au moins par des personnes physiques ou des entreprises de même nature

Exercer une activité commerciale, industrielle, artisanale, agricole ou libérale

Etre en phase d'amorçage, d'extension ou de développement

Avoir le siège de sa direction dans un Etat membre de l'Union Européenne, en Norvège ou en Islande

Etre redevable de l’impôt sur les sociétés

NB : Si l’ensemble des paramètres est respecté, la nature de l’exonération ISF est la même que pour les FIP.


Vous allez me dire c’est bien beau, mais comment trouver des FIP et FCPI rentables ?

J’ai effectué quelques recherches. J’ai contacté beaucoup de gestionnaires de fonds. Récemment, une société a retenu mon attention pour son sérieux et son expertise, c’est VATEL CAPITAL ! Et je vous garantis que je ne touche rien contrairement aux gestionnaires de patrimoine qui signent les clients en fonction du montant du commission espéré.

Vatel Capital est une société de gestion indépendante et entrepreneuriale, spécialisée dans l’accompagnement des PME françaises de croissance cotées et non cotées.

Avec plus de 150 M€ d’actifs sous gestion au 1er mars 2015, elle s’appuie sur un réseau de près de 450 conseillers en gestion de patrimoine et sur une équipe de gérants travaillant ensemble depuis plus de dix ans. Elle intervient auprès d’entreprises cotées et non cotées, notamment dans le secteur de la santé, des énergies renouvelables, des services aux entreprises et d’Internet.

Vatel Capital a été lauréat en 2011 des Tremplins Morningstar de la nouvelle société de gestion de portefeuille la plus dynamique, dans la catégorie « non coté » et son FCP Vatel Small Cap Flexible s’est vu décerner 5 étoiles par Morningstar en 2014.


Des performances au rendez-vous !

7 des 8 FCPI gérés par Vatel Capital présentent aujourd’hui des performances positives avant atout fiscal. Citons par exemple, 15,8 % de gains pour le FCPI Dividendes Plus n° 1, et 4,3 % pour le FCPI Dividendes Plus n° 2.


Un nouveau FCPI

Le 8e FCPI,  le FCPI Dividendes Plus n° 4 vient d’être récemment lancé. Il est commercialisable jusqu’au 31 décembre 2015.

Voici ses principales caractéristiques :

Code ISIN

FR0012610202

Société de gestion

Vatel Capital SAS (Agrément GP-08000044)

Dépositaire

Oddo & Cie

Zone géographique

France

Durée de vie

6 ans, soit au plus tard jusqu'au 14 juin 2021

Valeur de la part

100€

Souscription minimale

1 000 €, soit 10 parts (hors droits d'entrée)

Valorisation

Semestrielle, le 31 mars et le 30 septembre de chaque année

Droits d’entrée

5% maximum

Durée de blocage des parts

Jusqu'au 14 juin 2021 au plus tard


Les atouts du FCPI Dividendes Plus n° 4

Le fonds s’appuie sur des secteurs porteurs en France qui dégagent une forte rentabilité. Le FCPI Dividendes Plus n° 4 est investi dans l’industrie innovante, la technologie médicale, les logiciels ou applications et Internet.

La durée de détention des parts est parmi les plus courtes du marché.

Les frais de gestion fixes de 2,9 % font partie des plus bas de ceux qui sont appliqués sur les FCPI.


Une autre solution pour défiscaliser, le FIP Kallisté Capital n° 8


Vatel Capital adopte une stratégie spécifique au niveau de ses FIP. En effet, depuis 2008, elle a investi dans une cinquantaine de PME corses. Au total, ce sont déjà 7 FIP qui ont été créés.

Kallisté Capital n° 8 est le dernier de cette lignée. Au moins 70% du fonds de l’actif est réparti dans des sociétés corses. Cela représente 15 PME familiales dans les secteurs des services aux entreprises, du tourisme et de l’agroalimentaire.

Kallisté Capital n° 8 est commercialisable jusqu’au 31 décembre 2015.

Pourquoi choisir la Corse comme zone géographique ?


La stratégie d'investissement mise en place par Vatel Capital se base sur une économie insulaire mature et durable : la Corse est la seule région française à afficher une croissance annuelle positive depuis 1993. Ses entreprises sont en moyenne plus pérennes, 75 % sont toujours actives après trois années d'existence.

William Finck

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire