Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User compte 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
Loic Abadie - Le bouclier

Deuxième témoignage - un achat sur APPLE il y a 17 ans qui me fait réfléchir

Audience de l'article : 1731 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 1 réaction
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Donner à la chance, la chance de se manifester. C'est la clef de l'investissement et de l'enrichissement.

Gérer son risque, c'est bien, mais on ne gagne pas vraiment au delà des rentes.

A coté de la gestion père de famille, il faut une poche avec des paris. Cela me trotte dans la tête. Il y a eu la Grèce dont j'ai déjà parlé sur Objectifeco. Il y a eu aussi la Russie.

Aujourd'hui je reçois un témoignage qui confirme.

Le lecteur a acheté en l'an 2000 pour un mois de salaire 5500$ d'APPLE.

apple


Il a conservé. Aujourd'hui, il perçoit l'équivalent de 1400$ par mois de dividendes, 17 ans plus tard. Sa position vaut presque 1 million $ !

Ceux qui ont adopté la même approche avec le Bitcoin ont touché de la même manière le pactole.

Ne devrait on pas avoir tous des paris de quelques milliers d'euros en permanence sur des idées farfelues ?

Car une seule bonne idée sur 20 ou 30 suffit !!!

Sur une échelle de temps 20 ans !

Avec 3% de taux de réussite, on s'en sort !

A creuser ! Avez vous vous aussi des exemples de paris de la sorte à m'envoyer par email ?

Charles Dereeper
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Fabrice mardi, 06 février 2018 12:44 Posté par fabulousfab

    C'était un peu le principe des maisons de disque : miser sur 10 artistes inconnus en espérant qu'au moins un rentabiliserait largement l'ensemble des investissements consentis.


    C'est également le cas de certains collectionneurs d'art qui accumulent les tableaux dans l'espoir d'avoir un futur Picasso/Van Gogh/Much... dans le lot