Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
H16

H16

Je suis naturellement grand, beau, j’ai le teint buriné par le soleil et le sourire enjôleur et des mocassins à gland, un très gros zizi et une absence totale de lucidité sur mes qualités et mes défauts !

J'ai un blog sur lequel j'aime enquiquiner le monde : Petites chroniques désabusées d'un pays en lente décomposition...

        BOUTIQUE DE
                H16
 H16

Le livre de H16 sur Amazon : cliquez ici

Une bien belle montre

Audience de l'article : 768 lectures
Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas utiliser cet espace du Samedi pour présenter un livre ou le billet d’un lecteur, mais je vais plutôt en profiter pour vous vanter les qualités d’un produit, bref, faire une pub éhontée d’autant que je n’ai pas touché d’argent pour. Et comme ce produit est « made in France », vous ne pourrez douter de ma sincérité.

Sachez qu’Arnaud Montebourg n’y est pour rien, mais il arrive parfois que le « made in France » soit effectivement la marque d’une qualité irréprochable, et pas le sceau de l’infamie et d’un énième capitalisme de connivence où de valises diplomatiques en valises diplomatiques, le peuple français se retrouve gentiment floué.

Non, cette fois-ci, il s’agit réellement d’un critère de qualité pour cette montre que je me suis procurée récemment sur les conseils d’un ami. Pour tout dire, je ne suis pas spécialiste des mécaniques d’horlogerie, mais j’avais envie d’une belle montre, abordable et de qualité ; renseignement pris (magie des intertubes où, entre deux lolcats, on déniche souvent des informations pertinentes), je me suis retrouvé à discuter garde-temps avec Damien Koch, le gérant de Watch & Straps et fabriquant de la série de montres HOF Watches.


(cliquez pour agrandir)
(cliquez pour agrandir)
Assez rapidement, mon dévolu s’est placé sur une Seashore dont la couleur bleue est vraiment remarquable, et qui m’a été présentée en détail par son auteur (ce qui aurait été nettement plus difficile pour toute autre montre de grande série d’un fabricant industriel), c’est-à-dire celui qui a pensé la montre, en a fait les plans, en a géré la fabrication des pièces et l’a finalement assemblée. Pour ceux qui s’y connaissent (ce n’est guère mon cas, mais je reprends ici le petit cahier technique fort bien fait fourni avec la montre), il s’agit d’une pièce de 42mm, pour 11.6mm d’épaisseur, disposant d’un verre saphir avec anti-reflet interne ; le cadran arbore des index appliqués et traités « Super Luminova C3 » (ce qui signifie que ça brille bien dans le noir), les aiguilles sont en acier poli et traitées « SL C3 », qu’il y a une lunette rotative 120 clics avec rattrapage de jeu et que la couronne est vissée avec trois joints. Point non négligeable, cette belle pièce d’horlogerie est vendue dans une très jolie boîte qui met un peu la misère aux autres montres de prix équivalent.

Et si je m’étale dans ces colonnes à ce sujet, c’est parce que de façon assez éclairante, cette montre et cet horloger montrent qu’il existe des artisans doués qui, animés d’une passion, savent mettre la qualité à l’honneur même dans un environnement aussi défavorable possible que l’actuel marché français. Cela montre en outre que si ce pays n’était pas englué dans l’épaisse chape de législations diverses, de sécurisation tous azimuts contre les maux exagérés et les licornes destructrices du marché libre, que si les politiciens et une partie du peuple anesthésié par les aides, les subsides et les prébendes n’avaient pas choisi ouvertement la voie d’un collectivisme mortifère, ce pays pourrait produire des richesses qui donneraient à chacun de ses habitants non seulement une fierté depuis longtemps disparue mais, plus pragmatiquement, un confort et un niveau de vie dont ils ne peuvent même plus se rappeler.


Dès lors, je ne peux que vous encourager à vous renseigner sur les productions de cet artisan, et, qui sait — si vous êtes amateurs de beaux objets à la finition impeccable pour des tarifs vraiment abordables — à vous procurer l’un ou l’autre modèle.



Poster un commentaire