Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Michel

Michel

Employé de bureau - propriétaire - imposable

Tous les commentaires de ce membre (1 publications)
Je suis propriétaire depuis 11 années, pas de haies mais une grande pelouse.
Content je suis, car j'ai construit vers là où je suis né et vu que parfois on s'expatrie, mais qu'au final on revient toujours à ses origines, je gagne mon temps.
En location, je ne pourrais pas m'offrir ce que je me suis acheté.

MAIS

C'était il y a 11 ans, les taux étaient plus élevés, mais les matériaux pour construire étaient moins onéreux et, seule taxe "actuellement" en sus de ce que paie les locataires, la foncière... moins de 70€ par mois, pas de quoi pleurer.
Actuellement, le doute est plus pesant car l'état français pousse à la location par privilège sur les locataires. Facilité pour la mobilité professionnelle. Des aides sociales sur les locations si perte d'emploi. Possibilité de ne pas payer son eau, son électricité, sa taxe d'habitation, sa CMU, ... son loyer, si absence ou faible revenus.

OUI

les locataires ont de beaux jours devant
Les propriétaires savent qu'ils devront de plus en payer.
Les propriétaires faisant de la location auront de plus en plus de mal à se faire payer et obtenir des droits sur les impayés et les dégradations.
Les locataires sont surprivilégiés en France et les propriétaires sont vu comme des pompes pour renflouer des caisses. Le gouvernement le dit bien aux petites structures communales/départementales "vous aurez moins de subvention augmenter le foncier si vous avez besoin de plus !"

Que dire et que faire, quand on ne sait quoi penser ?
Actuellement, c'est horrible de prendre une telle décision et passage à l'acte, sauf si vous êtes fonctionnaires, en couple, avec un poste attaché stable et sans demande de mutation en attente, là, vous pouvez acheter... les autres ?

MOI

"La pierre c'est la pierre, tu peux la toucher, c'est solide en matière comme en placement", on m'a apprit cela, alors OK, je vois cela ainsi, mais qu'est-ce-que c'est ch**** les locataires !

"Il faut faire les travaux soi-même c'est trois fois moins cher", mais cela prend 30 fois plus de temps et cela demande des connaissances et du matériel !

"Economiser, c'est bien, il faut un bas de laine, mais attention à la dévaluation sur un crash financier", il faut quoi, du précieux, de l'immobilier, du cash, de la collection ? Non mais sans blague... on fait quoi ?

BREF

"Tout le système s'effondre", mais quel système : politique, financier, immobilier ?

Il faut évoluer, mais il faut bien évoluer, pas repartir en arrière... il faut aider les propriétaires en leur offrant certains droits et certaines aides. MAIS avec des conditions de rénovations, d'entretiens où des artisans locaux interviendraient, créeraient des embauches et relanceraient un peu l'emploi...
mais c'est un autre débat qui prendrait bien de temps et serait une belle utopie.

FINALITE

Comme tous les sujets où l'état intervient, c'est le bor*** !

Que faire, que penser, comment agir ?
Il y a tellement des cas différents que les réponses le sont. Il faut prendre toutes vos remarques à l'unité et les adpater à son cas et réfléchir en se posant les bonnes questions, la plus nimportantes à mes yeux étant : "Combien de temps vais-je rester vivre ici, suis capable d'envisager une vie en ce lieu".