Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Olivier NORAZ

Olivier NORAZ






Tous les commentaires de ce membre (4 publications)
bonjour Guillaume,

Je viens de regarder votre vidéo, et au final je ne sais pas quoi en penser. 

Je ne m'attarderai pas sur la forme. Par contre sur le fond, il y aurait beaucoup à dire. La première, est toute simple, vous affirmez que l'IA remplacera ou deviendra un complément de travail pour un psy. Vous même vous dites que vous n'êtes pas de ce métier, et pourtant vous affirmez une de vos convictions.  Comment pouvez-vous apporter plus de crédit à des chercheurs qui ont mis au point un logiciel qui catégorise les gens, qu'à des milliers de chercheurs et experts qui travaillent encore à comprendre la personnalité de l'individu ?

En science humaine, il existe une règle fondamentale : chaque individu est différent l'un de l'autre, même s'il les individus peuvent avoir des comportements similaires. 

La deuxième est plus générale : Certes l'IA prends de l'ampleur dans notre société moderne, mais à côté de cela, il y a une volonté grandissante au sein de l'espèce humaine, de revenir sur nos fondamentaux de vie, sans fioriture et en vivant en pleine conscience dans notre temps. De ce fait, l'IA pour ces personnes, n'aura pas de pouvoir sur ces indvidus.

Prenant en considération ce critère, comment pouvez vous affimer que l'IA reste l'eldorado des prochaines décénies ?

En une dernière qui vous concerne plus, en lisant votre présentation, vous indiquez que vous êtes en quête de liberté permanente et d'avoir une forte croissance annuelle que je me permets de traduire par une quête de source financère abondante. Le sentiment de liberté ou de richesse passe-t-il vraiment par la richesse financière ou même le chèque obtenu lors d'une vente de start up.

Ces réponses là aucune IA est en mesure de le apporter car justement elle ne sont pas quantifiable autrement que par vous même.

Donc même si l'IA prend de la place, elle restera qu'au stade de l'usage que l'homme veut bien lui donner et en aucun cas un modèle économique. C'est mon point de vue bien sûr et non une certitude.

Bien à vous
Salut Charles

Je partage ton avis sur l'effondrement annoncé, un truc de dingue.
Par contre le mouvement baissier d'une telle ampleur mais surtout à une telle vitesse, (cf. Août)  c'est ce qui est récent dans le paysage boursier. Sauf que nos journalistes confondent bourse et économie, donc si tu mets l'économie dans le contexte boursier, c'est sûr c'est la fin !!! 

Autre chose, tu proposes du capital risque pour de l'investissement. Je suis actuellement sur une pépite aux résultats stratosphériques. Je cherche à levée des fonds, est il possible d'utiliser le site pour en parler. 
Merci pour ta réponse

Olivier
Bonjour, 
je partage aussi votre point de vue.

Ce genre de mensonge existe déjà : il suffit de suivre l'actualité de la société MONSANTO. Leur seul objectif est la prise de part de marché. Peu importe, les effets collatéraux que cela provoque.

Servier est un (malheureux) petit exemple parmi d'autres, une affaire va éclater un jour sur le vaccin DT pollio (un trois en un). Le laboratoire qui le produit (Bayer me semble t il) a volontairement arrêter la production pour le remplacer. Certes, de prime abord, rien d'extraordinaire, sauf qu'en analysant le nouveau vaccin, on se rend compte d'une chose : l'ancien vaccin était vendu 6,5€ contre 40€ pour le nouveau (merci les marges !) et que si l'ancien vaccin est reconnu pour son efficacité, le nouveau pas du tout, du fait d'avoir rajouter 2 vaccinations suplémentaires (un 5 en un cette fois-ci).  Ces 2 vaccinations sont connus pour leur inefficacité d'ailleurs, voire leurs dangerosités
Mes sources : le site santé nature innovation qui a fait suivre la pétition d'un ponte du corps médical de l'hopital Sal pétrière.

Oliv'

Et oui, Avidité quand tu les tiens ...... 




Bonjour Charles

Je participerai moi aussi avec plaisir sur un travail coopératif. Donc si le projet vois le jour, je souhaiterai mettre ma pierre à l'édifice.

Moi même je ne me retrouve pas dans cet univers.

Mon parcours : direction d'un cabinet d'ingénierie patrimoniale et financière depuis 15 ans.
Depuis Plus de 4 ans : je travaille sur le lien entre l'argent et la personnalité. Les résultats sont surprenants. Je suis dans l'écriture d'un livre à ce sujet. 

A bientôt peut être autour d'une discussion

Oliv'