Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
N

N

Tous les commentaires de ce membre (48 publications)
Y a juste une chose.... la bulle immo.... les taux d'interet font partie intégrante du prix. Je pense que la bulle à déjà en partie éclater.

La baisse des taux passé d'environ 4,5% à 3% en quelques années correpondent à une baisse des prix de plus de 20%.

Il est effectivement risqué d'acheter en ce moment sans un apport conséquent.... les 20% d'accompte minimum exigé par les banques ne sont je pense pas un hasard.

La remonté des taux à une valeur de 4,5% va faire disparaitre l'apport des particulier; mais d'impactera pas les banques qui pourront revendre le biens au prix correpondant à la somme prétée.

Seul un chute de plus de 20% peut mettre en difficulté les banques sérieuses.

Quant aux particuliers, s'il achete, je pense qu'il est effectivement impératif d'avoir au minimum 20% voir 30% d'accompte pour éviter le surendettement en cas de revente précoce forcée.
Mais aucun risque si on rembourse notre prêt assez longtemps. (Les taux sont tellement bas que le capital se rembourse assez vite)

Il peut d'ailleur etre interressant de profiter de cette baisse "cacher" de 20% du prix si on est confiant sur son avenir.
On paiera les memes traites a peu de chose pret maintenant et après la chute du prix "facial".
Merci, de faire un article sur l'immobilier en intégrant l'inflation futur.

J'essai d'en parler dans les commentaires dès que je lis un auteur défaitiste sur l'immobilier.

C'est souvent un élément important qui est négligé dans les autres articles, et pouratnt un élément très important au vu des taux d'emprunt actuel.
Explication simple :

Population allemande :
Année 2000 -> 82 259 540
Année 2011 -> 80 200 000
Taille moyenne des ménages Allemand en 2010 : 2 personnes
Soit en 11 an : (82 259 540 - 80 200 000) / 2 = 1 029 770 logements en trop (hors nouvelle construction)


Population Francaise :
Année 2000 -> 60 508 000
Année 2011 -> 64 949 000
Taille moyenne des ménages francais en 2010 : 2,2 personnes
Soit en 11 an : (64 949 000 - 60 508 000) / 2,2 = 2 018 636 logements manquant (hors nouvelle construction)


alt
La population augmente, et ceux qui n'ont pas les moyens de se loger, on les met dans des logements sociaux, mais des logements quand meme, des logements que ceux qui ont les moyens de se payer paie, dans le prix du foncier, dans les taxes, dans la fait que les emplacements stratégiques deviennent encore plus rare car pris en partie par ses logements sociaux.

Légalement, une commune doit fournir 25 % je crois maintenant de logements sociaux, ce qui veut dire que 25 % des territoires tendus sont occupés par des personnes non solvable.

En 2011, si on fait les petits calcul sur les chiffres donnés précédement, la france compte : 64 949 000 / 2,2 = 29 522 272 logements.
La france compte en 2011 - 4 576 100 logements sociaux locatif soit environ 16% de logement sociaux.

L'état va donc encore devoir "requesitionner" des terres pour contruire les 9% restant.

Ce qui va encore tendre un peu plus le marché privé.

Et contrairement a ce que tu sembles croire, on est loin d'être les pire :

Nbre de logements sociaux pour 1000 habitants - Source Wikipedia :

Pays-Bas 147
Autriche 102
Danemark 102
Suède 95
Royaume-Uni 85
France 69.23
Allemagne 27
Italie 18
Espagne 3
Juste une petite precision, la loi des 25% ne concerne pas les villes de -de 1500 habitant en Ile de France et de - de 3500 personnes dans le reste de la France.

Ce qui concerne 30% de la population.

Donc la loi englobe les communes representant 70% de la population soit : 45 464 300 personnes soit 20 665 590 foyer.

Donc si on considére que l'ensemble des logement sociaux locatif se trouve dans les commune de + de 1500 en Idf et 3500 hors Idf, la proportion actuel de logement sociaux et de maximum 22% dans les communes concernées par la loi.
Il manque donc au minimum 620 000 logement sociaux dans les zones concernés (Zone tendue).

Bref ca change rien a la conclusion, l'état va donc devoir continuer a requisitionner des terrains.
Et si l'Allemagne attendait juste de que les pays club med mettent un peu d'ordre dans leur finance avant de déclencher la planche a billet.

Créer de l'inflation permet de rembourser une dette passer plus facilement, mais si les pays continu de s'endetter, a quoi bon créer de l'inflation puisque la dette subira egalement cette inflation.

Je pense que l'Allemagne ne cherche pas a ce que les pays rembourse leur dette, je pense qu'elle essai juste de faire en sorte que ces pays vive selon leur moyen.

Si il y arrive alors l'inflation remboursera les dettes.

On est dans une guerre du Dollar contre l'Euro, si l'Euro explose, alors le dollars pourra assurer sa place de monnaie de reference internationale. Place de plus en plus remise en question, le Dollar est en train de perdre, il suffit de voir les echanges qui se font de plus en plus en monnaie "locale".

La question qui se pose, c'est qu'est ce qui restera de l''economie européen a la fin de cette guerre, si l'euro survie ?
je pense  comme ecrit dans mon commentaire sur le sauvetage de l euro que l allemagne essai juste de faire en sorte que les pays de la zone euro soient gerés en bon pere de famille  A quoi bon creer de l inflation si oncontinu de s endetter ? il faut que les budgets des pays soient maitrisé si o n veut que l inflation ai un reel impact.
Au delà de l'immobilier, l'endettement, ne peut-il pas être considèré comme un placement a l'heure actuelle si l'on part sur un scénario futur à moyen terme de forte inflation ?

Est ce que ce sont les loyer qui vont baisser, ou bien la part que represente le loyer dans le revenu des ménages ? Revenu des ménages qui sera en augmentation pour compenser en partie la forte inflation.....

Finalement est ce que le rapport traite/loyer ne va pas justement devenir au fil des années plus avantageux pour le propriétaire, qui lui aura, des traites fixes quoi qu'il arrive....?

Si les salaires augmentent de 3 ou 4% par an du fait de l'inflation, les loyers n'auront pas besoin de baisser, et ils finiront surement par augmenter contrairement aux traites du proprio.
Je pense que le vrai probleme de la France, c'est les chomeurs, pas les retraités.
Si 60% de nos chomeurs pouvaient cotiser pour les retraites, l'équilibre serait peut être trouvé.
Surtout que les actifs auraient moins à cotiser pour les chomeurs et donc potentiellement plus pour les retraités
Complétement d'accord avec vous Yves, mais les courbes présentées devraient être différentes concernant la France puisqu'on n'arrete pas de se vanter de notre excellent taux de natalité.

Le problème de la France c'est qu'on fait naitre des futurs chomeurs, on arrive a faire d'un avantage, un problème......
Notre taux de natalité, et l'augmentation de la population, plutot que de produire de la croissance, produisent des charges supplémentaires.