Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
fross1

fross1

Day Trading principalement. L'économie et toutes les bonnes idées sont à prendre.

Trading principalement sur le cac40, le Dow Jones et la paire euro dollar (gros indice de confiance sur la paire euro dollar, par trade en excès haussiers ou baissiers).

J'étudie en ce moment le dax et la nasdaq qui semblent correspondre également à mon système de trading.

Les points sont donnés régulièrement (jusqu'à plusieurs fois par jour) sur

http://www.myboursetrading.com

BOUTIQUE
JEAN PHILIPPE FOSSART

5accederplantrading-2



5accederplantrading

promospeciale

Les marchés financiers ont-ils une morale ?

Audience de l'article : 1750 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

Faut-il moraliser les opérations financière ?


De nombreuses questions sont apparues à partir du Krach boursier de 2008, et continuent d'être régulièrement posées sur le comportement parfois inacceptable des grandes banques d'affaire, hedgefunds, goldman sachs et consors.
L'excellent blog de Paul Jorion y répond de façon claire. Nous ne pouvons que vous le recommander. Le dernier article Finance et éthique pourra également apporter une réponse plus classique que celle que nous allons vous proposer.
En effet, nous ne sommes ni philosophe, ni anthropologue, ni économiste, mais pouvons essayer d'apporter une bribe de réponse.

Morale : définition

Le dictionnaire Larousse définit la morale comme l'ensemble des règles de bonne conduite considérées comme bonnes de façon absolue, ou découlant d'une certaine conception de la vie.

Cette définition apporte une notion positive à la morale; respecter la morale, c'est respecter un ensemble de règles de bonne conduite préétablies, explicites ou implicites.
Respecter ces règles de bonne conduite procure deux avantages:
  • ne pas porter atteinte à ll'intégrité de la société dans laquelle l'individu évolue
  • ne pas se mettre en danger soi-même: être immoral c'est être contre la morale. Appliquer concrètement son immoralité peut nuire à l'individu puisque la société peut se retourner contre lui.
Etre immoral sans l'appliquer peut être sans incidence; mais appliquer son immoralité peut être néfaste à l'individu et à la société. La société doit donc supprimer cet individu (le mode de suppression varie selon les société/pays (prison, exclusion parfois condamnation à mort).

La loi et la justice font respecter la morale
La loi et la justice font respecter la morale

La morale et la loi

Avoir une morale, c'est, dans la pensée populaire, respecter les règles de la société.
La société a donc établi des règles pour respecter ces règles. Non, ce n'est pas un pléonasme:

Chaque individu a donc sa propre morale.
Chaque individu compose la société.
La société possède donc sa propre morale.


Pour qu'une société continue d'exister, elle se doit de respecter sa morale: le système législatif intervient à ce niveau:
Les hommes ont créé les lois, pour respecter les règles de bonne conduite et donc avoir une morale.

Marchés financiers : poumons économiques ?
Marchés financiers : poumons économiques ?

La finance : une armature et des muscles à effet de levier

Le système financier fait partie intégrante de notre société. il possède une certaine utilité que nous ne développerons pas ici.
Le système financier participe donc de la morale de notre société.
Il faut cependant distinguer le système financier des marchés financiers:
Le premier est l'ossature du système d'échange économique de nos sociétés. Les marchés financiers sont eux des acteurs, que nous pourrions comparer à la musculature du système économique, et qui permet sa mobilité.

Nous avons donc
  • une ossature, basé sur de la monnaie d'échange qui peut varier avec les siècles (troc, or, argent, monnaie fiduciaire...)
  • un système musculaire: les marchés financiers, dont l'indépendance, certes partielle, est réelle.

Oui les marchés financiers ont une morale...

Les marchés financiers obéissent à des règles internes. L'AMF a été créée afin de veiller au bon respect de ces règles.
L'existence de ces règles de bonne conduite internes aux marchés financiers nous fait donc conclure que les marchés financiers ont une morale.

Les règles sur les marchés financiers ont été établies par notre société en partie. Cependant, comme nous l'avons décrit précédemment, les marchés financiers sont de plus en plus indépendants à notre époque. ils ne sont connectés que partiellement à la société afin de permettre la respiration de notre système d'échange économique.

...Mais ce n'est pas la nôtre

moralité de l'histoire: on n'en n'a pas qu'une
moralité de l'histoire: on n'en n'a pas qu'une
Les marchés financiers obéissent ont leurs propres règles, et obéissent de moins en moins aux règles de notre société.
Nous en concluons donc que tout comme il existe une multitude de société, donc de morales différentes, les valeurs d'un pays (Voir les voeux du président de la république) peuvent être contraires aux valeurs d'un autre, donc paraître immorales.

Les marchés financiers ont donc une morale, mais ce n'est pas la nôtre !
Poster un commentaire