Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Guillaume OLIVERES

Guillaume OLIVERES

Qui suis-je ?

Année de naissance : 1974



Passions :

  • Autrefois pratiquées : pêche à la mouche, arts martiaux
  • Pratiquées occasionnellement : golf, VTT, lecture, séjour sur l'île de la Réunion
  • Pratiquées régulièrement : trading, voyages en Italie

Ma présence sur Objectif Eco :

Faire profiter de mon expérience de changement de vie professionnelle tout en restant en France (nous sommes nombreux à vouloir le faire, mais le grand saut dans l'inconnu fera peur à beaucoup de monde). Je vous en dirai plus sur l'inconnu.

Comment je suis passé du statut de salarié à chef d'entreprise et de chef d'entreprise à salarié avec compléments de revenus significatifs. (c'est possible et je le prouve).

Vous parler de chef d'entreprise qui ont réussi (oui il y en a), ce que ça rapporte et ce que ça coûte (pas que sur le plan financier. Pourquoi ils réussissent, et pourquoi certains ont échoué (et comment ils ont rebondi). 

Mon regard sur la vie des Français  et l'immobilier(tous les jours je rencontre des acheteurs ou des vendeurs qui ont un projet immobilier ou une galère à gérer) .
En effet l'immo occupe une place centrale dans la vie des Français, et ce dernier conditionnera en grande partie leur bonheur futur ou une galère qu'il vont payer une grande partie de leur vie. De l'extérieur ça a l'air évident, mais pourtant...

DU TRADING comment sur plus de 200 tansactions annuelles, plus de 70 % de mes trades sont gagnants et que mon portefeuille progresse de minimum 20% par an depuis 3 ans.

Vous faire partager certaines expériences de vie, et comment je fais progresser mon patrimoine tous les mois. Objectif multiplier par 5 mon patrimoine en France en 12 ans. (eh oui ça prend plus de temps au pays de la fiscalité, mais tout quitter n'est pas toujours possible avec une famille).

DES IDEES DE TRADING 
avec une philosophie originale mais très pragmatique. Vous verrez que plus de 70 % des ces idées de trades seront gagnantes maximum dans les 6 mois. Et une bonne majorité en 1 mois







 

 

promospeciale

Le salarié qui voulait devenir ... (part 5) Que va lui dire Google à présent...

Audience de l'article : 1537 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Notre salarié, vient de digérer sa rencontre avec un chef d'entrerpise en réussite, voyons à présent à quelles sauces Google va lui servir les prochaines infos

Mais comment devenir chef d'entreprise, c'est quoi le mode d'emploi.(pas évident quand on n' a jamais pratiqué avant)

Car n'oublions pas que notre commercial top 10 et salarié ne sait faire qu'une seule chose. Vendre.

C'est important quand on est gérant, mais pas suffisant.


Bref revenons à ce qui vient de se passer dans sa tête.

Il est à nouveau dans l'émotion, il vient d'en prendre plein la tête. Il a perdu toute notion des réalités. Son inconscient idéalise alors que son conscient devrait modéliser (par lui même).

L'excitation est toujours là, le WE commence, il prend un café, se met devant internet ouvre Google et tape : Devenir chef d'entreprise, comment être à son compte, les entreprises qui marchent...

Notre commercial top 10 à besoin de visualiser pour être conforter dans son choix. Le problème c'est que à cet instant précis : il est vulnérable. (car ceux qui vont lui montrer la voie sont rarement bienveillants).


C'est quoi la bienveillance ?  C'est lorsque quelqu'un veille à votre bien.
Mais c'est quoi son propre bien ? Le sait t-on soit même ? Non très peu de gens se connaissent vraiment.

Toujours est- il que si vous rencontrez un ami qui est chef d'entreprise et en réussite à ce moment il ne vous parlera que de ce qu'il a envie de montrer. (il ne vous parlera pas de ses nuits blanches, des we où il a travaillé, de l'argent qu'il a du investir et qu'il n'a toujours pas récupéré, du RSI, etc...)

Il faut savoir que chez l'être humain, être important est la principale motivation. Souvent l'argent passe après. Ce n'est qu'un moyen pour arriver à être important et non une fin en soi.

Et bien sur les premières pages Google il y a la même chose (des images ou des vidéos qui font envies): 

La video du mec sur Google qui a fait un blog qui marche tout seul et gagne des milliers d'euros par mois... Franchement c'est une véritable escroquerie. C'est un peu comme une PUB pour un parfum, ou un café. De belles images, une belle histoire, on se projette, mais ça s'arrêtera là.


Je dis pas que l'on ne peut pas gagner de l'argent avec un blog. Bien au contraire, mais la manière dont c'est présenté, c'est une malhonnêteté intellectuelle.

Gagner de l'argent avec un blog, c'est quelque chose de sérieux. C'est un vrai job. Avec des heures de travail du jus de cerveau, des risques, des échecs, des factures, des concurrents, des charges, etc...
C'est pas faire le beau une heure par,ci et par là sur des vidéos.

Non mais vous imaginez 5 minutes, dans la vrai vie, une boîte en train de recruter, qui vous fait voir des vidéos de la vie de ses commerciaux qui foutent rien et qui gagnent un max de fric. Sérieusement !!! On y croirait pas une seconde. 

D'ailleurs quand vous voyez un pop-up avant de regarder une série Américaine en streaming avec un mec qui a des liasses de billets gagnées grâce au trading . Il vous propose de devenir financièrement indépendant en quelques minutes ou en 3 clics. Là vous n'y croyez pas. Le trait est trop gros.

Mais si le gars vous met une belle vidéo, avec une jolie musique, là vous vous dites, ouai c''est pas mal quand même ... Tentant ... D'ailleurs je vais peut être acheter sa formation.

Un peu comme le club de gym, on voit des photos de mecs ou nanas taillées comme c'est pas possible, (bah oui c'est pas possible pour tout le monde) on se dit ouai pas mal, moi aussi je voudrais être comme ça. On s'inscrit et même pas un mois après c'est finit.

Quand je faisais de la box Thai, c'était fou dès qu'un film de Vandamme repassait à la TV la salle de box était pleine. Pour se re-vider 2 semaines après


Toujours est-il que faire le bon choix ou prendre la décision c'est pas évident. Les arnaques grossières sont assez facilement déjouable, mais certaines sont plus subtiles. 

Trouvez son futur business après avoir discuté avec un ami au sommet de sa réussite, n'est en aucun cas la garantie de dupliquer son succès, on n'a pas le même timing et on est surement différent sur de nombreux points.
Quand aux premières pages de Google qui promettent le business fait pour nous avec que des avantages, il vaut mieux considérer cela comme des idées intéressantes ou des pistes mais certainement pas le concept adapté à une future reconversion.

Mais que reste t-il alors ... Le salon de la franchise ???? (à voir dans la part 6)  
Poster un commentaire