Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Grégory LEROY

Grégory LEROY

De Nationalité française, je me suis installé en 2012 à Varsovie (Pologne). Les deux années suivantes, j'y ai investi la moitié de mon patrimoine dans l'immobilier.
En 2015, en collaboration avec des professionnels de la sécurité, j'ai lancé http://hussard.pl/ afin d'initier les français à la défense anti-terroriste.

promospeciale

Tirer au fusil d’assaut pour se relaxer entre deux trades

Audience de l'article : 1106 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Je dois avouer que la rédaction rigoureuse, un brin trop appliquée de mon précédent article ne reflétait pas exactement mon état d’esprit. J’écrirai celui-ci de façon plus instinctive et directe, j'y exposerai mes motivations profondes à l'état brut.

J’ai passé trois mois avec Charles Dereeper au Costa Rica en 2012. Cette rencontre m'a profondément marqué et je pense avoir bien saisi son état d’esprit et par là même celui d’ObjectifEco. 

Les lecteurs d’ObjectifEco ne visent pas simplement à devenir de fins analystes ou des spéculateurs avisés mais visent l’excellence humaine. Or on ne progresse qu’en contact d’individus plus performants que soi.

Autrement dit, nous ne pouvons pas évoluer repliés sur nous-même et nos certitudes. Pour progresser nous devons sortir de notre zone de confort et aller à la rencontre de l’autre.


Photo 1
                                              Grégory Leroy, votre serviteur



Intégrer un groupe qui nous tire vers le haut



Tout d'abord, il y a l'incontournable réseau des grandes écoles, le fameux entre-soi bien français. A l'heure de la mondialisation, ce réseau révèle toutes ses lacunes. A vrai dire, je ne pense pas que le lecteur d'ObjectifEco se limite à cet horizon étriqué.

Qu’en est-il des traditionnels « clubs services » ou les membres se rencontrent régulièrement lors de cocktail party? Appartenir à l’un de ces clubs à l’esprit bourgeois permet-il de trouver des partenaires business? Mon père a fait parti du Rotary Club durant toute sa vie professionnelle, il m’a avoué qu’il n’avait jamais pu nouer de liens avec de potentiels clients ni même établir de synergie avec des membres pour conquérir de nouveaux marchés.

Avec le développement d'internet, de nouveaux réseaux ont émergé. Le site ObjectifEco en est le parfait exemple, il est en quelque sorte un think thank pour investisseurs individuels éclairés. J’ai moi-même investi 100 000 euros en 2015 sur un compte de trading à partir des analyses et raisonnements de l’un des auteurs d'Objectifeco. Je ne suis toujours pas aussi performant que je le voudrais sur les marchés boursiers, mon secteur de predilection reste l’immobilier mais j’ai appris de nouvelles techniques de valorisation d’entreprise.

Enfin, cette dernière décennie a vu exploser la fréquentation des réseaux sociaux en ligne tel que Facebook ou Tweeter. La virtualité des échanges est certes un accélérateur de prise de contact mais elle peut aussi se révéler très trompeuse. Les hommes doivent se réunir physiquement pour créer un veritable lien, pour se jauger, se connaitre, s’estimer.

Avec Hussard, J’ai mis en place des activités de tir dynamiques de haute précision comportant un léger facteur risque inhérent à ce type d'activité, risque qui unit les participants. En effet, les hommes ne s’entraident pas dans le divertissement mais dans l’adversité et le combat. Le tir dynamique avec arme de poing et fusil d’assaut est une activité élitiste qui n’est pas à la portée de tous, elle n’est pas praticable sur le territoire français. Avec Hussard, Je veux ouvrir en toute légalité cet apprentissage aux citoyens français responsables et entreprenants. Voici une vidéo d'une des activités que nous proposons.


 



Comment je vois la France et les français depuis la Pologne



La France est empêtrée dans le clientélisme, l'hyper-réglementation, la sur-taxation, le politiquement correct, l'entre-soi.

Les français sont pris en feu croisé entre une criminalité hyper-violente et hyper-récidiviste et un système pesant qui les rend impuissants, les infantilise, les émascule. Les français n’ont pas d’autres choix que d’être des « Charlie », des victimes.

En rejoignant Hussard, on rejoint un commando d'entrepreneurs avec les dents longues qui raient le parquet (j’aimais bien cette expression que Charles employait au Costa Rica pour qualifier une entreprise de gars gonflés à bloc).


Photo 2
Guillaume, 
entrepreneur à son compte, spécialiste en marketing automation BtoC. 
Il a un regard inquiétant sur la photo mais il est très sympa en vrai!


J’ai conçu les stages Hussard comme des bols d’air permettant aux français de s'extraire le temps d'un week-end de la mediocrité socialiste ambiente. Ces stages ne se réduisent pas à un rendez-vous de passionnés d'armes.

On est aussi là pour échanger nos stratégies d’optimisation fiscale, notre experience d’expatriation, nos méthodes d’investissement dans l’immobilier ou sur les marchés boursiers, notre savoir faire technique dans le multimedia et le marketing, nos avocats, nos brokers, partager nos passions, etc,etc...

Dans le même temps, on ne s’habitue pas à vivre avec le risque d’une attaque terroriste*, on ne s’habitue pas à la possibilité de se faire exploser la tronche au 7,62 mm par un musulman intégriste de 60 de QI. On se prépare  à neutraliser tout individu qui menace notre vie ou celle de notre famille.

Avec Hussard on prend sa sécurité en main, on prend ses finances en main, et on vise juste.

J’organise au début du mois de Mai un événement avec un écrivain et entrepreneur suisse extraordinaire, je vous en dirai plus dans un prochain article.


Grégory Leroy
http://hussard.pl/



 * «Votre génération, votre classe d'âge, doit s'habituer à vivre avec ce danger pendant un certain nombre d'années» Manuel Valls devant les élèves d'un lycée agricole à Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne)
Poster un commentaire