Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Cédric Froment

Cédric Froment

Sur ce blog je fais le suivi des actions sur le point d'exploser en bourse. Je vous apprends à les repérer et à les trader.

Les petites et moyennes capitalisations sont mon terrain de jeu favoris.

Grâce à mes stratégies, je passe moins de 30 minutes chaque soir pour gérer mon portefeuille de trading.

Si vous pensez devenir millionnaire en 3 clics, ce blog n'est pas fait pour vous.

Si vous souhaitez acquérir les outils pour devenir un spéculateur efficace, ce blog est une mine d'or pour vous.



  QUI SUIS JE ?

Je m’appelle Cédric Froment et cela fait plus de 10 ans que je spécule sur les actions.

Ma passion pour le surf et mon statut de trader m'ont amené à m'expatrier sur l'Ile Maurice en famille!

froment-cédricM2

Quand je ne suis pas à l'eau ou avec ma fille, je partage avec vous mes meilleures stratégies pour investir en bourse.

promospeciale

Guérir par les ondes grâce à la mémoire de l’eau

Audience de l'article : 11168 lectures
Nombre de commentaires : 3 réactions
Je suis récemment tombé sur un reportage très pertinent sur la mémoire de l’eau. Il m’a rappelé une petite expérience que j’avais mené il y a quelques trimestres sur le riz.

La mémoire de l’eau enfin prouvée


Le reportage ci-dessous explique que dans l’eau il y a des domaines de cohérence. Un domaine de cohérence est une chaine de molécule (H2O) qui se donne la main et qui forme une ronde.

A l’intérieur de cette ronde se trouve le domaine de cohérence qui permet de capturer de l’information et de la garder en mémoire.

Pour transformer une eau « morte», c’est-à-dire qui n’a pas bougé depuis plusieurs jours ou plusieurs mois, en une eau « vivante », c’est-à-dire avec des domaines de cohérence, il faut la dynamiser.
Dans le reportage, les scientifiques dynamisent l’eau avec un vortex.

L’expérience hallucinante prouvant que l’eau peut être « informée »

Des scientifiques français et italiens travaillent sur cette découverte. Ils arrivent à faire passer de l’information ADN (du sida) avec 98% de cohérence entre deux échantillons d’eau qui n’ont jamais été en contact physiquement!

L’eau n’est pas censée émettre d’onde électromagnétique, et pourtant lorsqu’elle est informée, c’est-à-dire dynamisée et diluée avec de l’ADN, elle émet une onde qui peut être enregistrée.

"Cette découverte est une véritable bombe pour la science actuelle : de l’eau qui émet des ondes électromagnétique et donc de l’information !"

Cette onde a ensuite été numérisée par ordinateur via un micro. Ce fichier numérique (audio) est ensuite envoyé outre frontière et mis en contact avec de l’eau pure qui n’a jamais été mise en contact avec l’adn du sida. Ils ont simplement fait écouter le fichier audio à l’eau pure en la dynamisant.

Résultat ?

L’eau en Italie met en mémoire l’information de cet ADN provenant de France et qui a été envoyé par ordinateur sous format audio!

Le professeur Jean-Luc Montagnier (prix nobel de médecine) a repris les travaux de Benveniste (qui s’est fait suicider). Il nous montre dans ce documentaire le protocole de l’expérience.

Vous apprendrez aussi comment Benveniste s’est fait discréditer par la mise en place de procédures EXTRAORDINAIRES par le fameux débunker James Randi (que je respectais jusqu’à ce reportage).

Aujourd’hui les faits sont là :
On a retrouvé la mémoire de l'eau


Lien 1 youtube
Lien 2 youtube
Lien 3 dailymotion


Il y a quelques trimestres, je me laissais tenter par une expérience sur du riz, cela m’a simplement bouleversé car mes proches (qui ont accepté de me suivre sur ce coup) ont obtenu exactement les mêmes résultats, je vous encourage à faire ce test :

>> Voir l’article sur le riz (cette expérience va changer votre vision du monde)

Se soigner avec des ondes et de l’eau ?

L’eau dans le corps humain c’est:

70% du corps au niveau cellulaire, le référentiel est « micro», on applique la physique classique.

99% en terme de protéine, le référentiel est en nanomètre…qui est régit par la physique quantique !

Dans le monde de l’infiniment petit de la physique quantique il n’y a pas de distinction entre onde et matière, les deux sont de l’information. Et justement nous venons de voir dans notre expérience que dans l’eau, il n’y a pas de différence entre l’onde (fichier audio reçu en Italie) et la matière (ADN du sida en France).

Dans le corps humain, les milieux sont donc propices à développer des domaines de cohérence. C’est-à-dire des molécules d’eau qui piègent des ondes, donc de l’information, donc potentiellement des maladies.

Le nouveau défi pour les scientifiques/ biologistes sera donc de réussir à désinformer ces domaines de cohérence ou de les ré informer en utilisant des ondes et non des médicaments.

L’industrie pharmaceutique ne va pas aimer du tout…

Bizarrement cette approche a déjà été élaborée avec succès au début du XXème siècle mais l’on n’en a plus jamais entendu parler après la guerre. Steve Jobs avait d’ailleurs pour projet de développer des smartphones capables d’émettre ce genre d’onde pour se soigner.

Vivre chaque jour en supprimant le stress et en étant dans des sentiments positifs, permet de prévenir au maximum des maladies. Ces recommandations sont diffusées partout dans les médias…rien de plus que du bon sens qu’il est quasiment impossible à mettre en pratique dans notre société occidentale où tout va trop vite.


Voici ma conclusion théorique :


1/ Le fait de dynamiser son eau (tourbillon dans un verre d’eau avec une cuillère à café), puis de :

2/ l’informer avec ses propres pensées positives (voir expérience du riz) puis de :

3/ la boire en pleine conscience

pourraient contribuer à un changement d’état santé. En effet, cette eau fraichement informée pourrait transmettre ses données à l’eau déjà présente dans le corps et ainsi contribuer à la ré informer.

Je sais qu’en occident ce style d’approche est très mal perçu pourtant aujourd’hui la science continue son bout de chemin. Et heureusement qu’on ne se soigne plus par les saignées.

Bonne dégustation d’eau

Cédric Froment

PS : avec du bon vin la logique reste la meme :-)



Poster un commentaire

3 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper samedi, 20 septembre 2014 21:18 Posté par Charles DEREEPER

    superbe. très content d'avoir vu !

    merci

  • Lien vers le commentaire Cédric Froment jeudi, 11 septembre 2014 22:01 Posté par cedric froment

    Salut eazye,

    oui le protocole est bien celui que tu décris: on met l'info avec l'eau puis on dynamise pour que l'eau ait la capacité de mettre en mémoire.

    Mon interprétation de la mise en mémoire d'une information est qu'il faut structurer l'eau pour creer les domaines de cohérence.

    Sans dynamisation (=sans structuration des domaines de cohérence) on peut mettre l'eau "morte" en contact avec tout ce qu'on veut...elle ne gardera rien en mémoire.



  • Lien vers le commentaire eric jeudi, 11 septembre 2014 21:49 Posté par eazye

    Salut Cédric, dans le reportage, le séquencement est


    1- mettre l'eau en contact avec les molécules


    2 - le vortex


    3 - l'utilisation des ondes contenues et émises depuis les domaines de cohérence


     


    Comment decides-tu d'inverser étape 1 et 2 ? L'agitation des molecules de l'eau favorise-t-elle la réceptivité aux ondes ?


     


    Eric