Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Thibault Doidy de Kerguelen

Thibault Doidy de Kerguelen

Je suis président de la Compagnie Financière et Patrimoniale de Normandie. Vous pouvez me suivre sur mon site http://maviemonargent.info/

promospeciale

Dis, Papa, c’est quoi, « stratégique »?

Audience de l'article : 830 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Alors que le gouvernement annonce casser la tirelire des contribuables pour devenir majoritaire dans Alstom, se pose la question de ce qu'est un « secteur stratégique »

Il parait qu’Alstom, avec ses métros et ses TGV, est « stratégique » et que c’est pour cela que le commissaire en chef au « redressement productif » prend le dossier à bras le corps et préfère alourdir le déficit de la France plutôt que de voir passer l’entreprise française sous contrôle d’un conglomérat germano-japonais ou américain. Mais si Alstom est « stratégique », que dire du contrôle des données?

Géolocalisation
Aujourd’hui, les avions, qu’ils soient civils ou militaires, les missiles (ça, c’est plutôt militaire :-) ), les drones, qu’ils soient civils ou militaires, les camions qui sont en transit douanier, les bateaux sur toutes les mers, et d’une manière générale tous les véhicules ne se déplacent que grâce au système GPS, entièrement maîtrisé par les Américains qui se réservent le droit d’en couper le flux ou, pire, d’en modifier la précision… Ça oui, c’est stratégique! L’Europe, depuis vingt ans, palabre sur l’opportunité de mettre en place un système concurrent, Galileo, qui serait propriété de l’Europe et donc plus sous contrôle américain. Mais voilà, autant les projets européens qui ont vu le jour avant ou en dehors de la commission européenne sont debout et efficaces, autant tout ce qui passe par les fonctionnaires de Bruxelles est voué à l’échec. Aujourd’hui, seule la Chine a mis en place un système de satellites qui couvre toute l’Asie et lui permet d’être indépendante de la puissance américaine. Pas d’investissement national sur la géolocalisation, pourtant, ça, c’est un secteur hautement « stratégique »!

Maîtrise des serveurs
L’armée française a passé un contrat de 160 M€ avec IBM, firme américaine, pour l’équipement de ses « sites critiques ». Les ordinateurs qui devaient être livrés sont des X86. Au mois de janvier dernier, IBM a annoncé la vente de son département « serveurs » à…. Lenovo, société chinoise. Panique à bord! Tout le monde sait que tous les fabricants d’ordinateurs truffent leurs matériels de logiciels espions qui permettent de récupérer tout ou partie des données stockées. Etre piratés par les Américains (nos « chers » alliés, nos soit disant « libérateurs »), rien que de très normal et de très habituel, mais par les Chinois!!!!!! La question est épineuse et met notre Etat Major et nos services de renseignement et contre espionnage en émoi. Que faire? Annuler les contrats comme l’a fait le congrès américain en 2006???? Mais sur quelle base juridique? Soupçon d’espionnage? Pas très solide comme argumentation, d’autant que l’ancien fournisseur le pratiquait lui même. Accepter que nos données militaires « sensibles » soient connues de Pékin au prétexte que nous n’avons « rien à cacher » et que nous ne cherchons de « noises » à personne? Eh ben, asseyez vous, il semble chaque jour un petit peu plus que nos grands dirigeants, dont certains affirment aimer tellement la France qu’ils en ont choisi la nationalité, penchent pour cette dernière solution. En tous cas, pas un kopeck, pardon, centime d’euro, pour un nouveau « plan calcul » après que le premier a lamentablement foiré. Pourtant, ça aussi, les données sensibles de l’armée française, pourrait être considéré comme hautement « stratégique », non?

Maîtrise des terminaux
La planète informatique fait diffuser l’info sur tous les tons (sans pour autant que la grande presse ne s’en empare, curieusement…), les Chinois piègent vos smartphones avec des chevaux de Troie qui leur permettent de relever vos coordonnées, celles de vos comptes en banques, de votre géolocalisation, et puis, bien sûr, vos SMS, vos courriels, votre répertoire etc etc…. Il faut dire que dans un pays où le Président met trois ans avant de se rendre compte que son blackberry est piraté et que ses données sont stockées au Canada, on ne peut s’attendre à ce que le secteur des terminaux puisse être jugé « stratégique »!!!

Il ne s’agit bien sûr pas d’une liste exhaustive et les exemples de « secteurs stratégiques » sur lesquels il serait éventuellement envisageable d’ouvrir un débat sur l’opportunité d’un investissement national sont nombreux. Ils correspondent à des problématiques actuelles. Alstom, c’est comme le socialisme, c’est du passé!

Conseils de lecture:
Un coup de gueule d’un économiste pourtant politiquement correct: l’Iconomie

Un état des lieux mené par le Président de l’Institut d’Iconomie: Iconomie
Poster un commentaire