Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

promospeciale

Covid : les chiffres, rien que les chiffres !

Audience de l'article : 2659 lectures
Nombre de commentaires : 4 réactions

Juste quelques statistiques sur le risque que vous avez de mourir du covid 19, par âge.

Ce risque est égal à : risque d'être infecté par le virus * taux de létalité du covid.

Les données démographiques complètes et récentes sont disponibles sur ce site tout à fait officiel et gouvernemental de l'INED, on aura donc du mal à m'accuser de véhiculer des "fake news" ou des "complots" ici. Vous me connaissez, j'en reste aux faits, et les complots ça n'est pas ma tasse de thé de toutes façons.

avec ce fichier excel : https://www.ined.fr/fichier/rte/166/Page%20Data/France/Deaths-Age-Sex_Covid-19_France_25-08.xlsx


Il en ressort qu'en France, qui est pourtant l'un des pays au monde dans lequel l'épidémie de covid a été la plus virulente et la plus sévère, vous avez eu jusqu'ici (alors que l'épidémie est quasiment terminée, et qu'il n'y a absolument aucun redémarrage de celle-ci, le chiffre des hospitalisations restant au plancher) :

  • De 0 à 19 ans : 1 chance sur 2 297 820 de mourir de Covid.
  • De 20 à 29 ans : 1 chance sur 355 758 de mourir de Covid
  • De 30 à 39 ans : 1 chance sur 90 090 de mourir de covid.
  • De 40 à 49 ans : 1 chance sur 34 338 de mourir de covid.
  • De 50 à 59 ans : 1 chance sur 9 487 de mourir de covid.
  • De 60 à 69 ans : 1 chance sur 3 387 de mourir de covid.


Si vous n'avez pas de comorbidité ou maladie particulière, ce risque est en réalité encore bien plus faible.


-> A titre de comparaison, votre risque moyen de mourir d'un accident de la route sur une période de 10 ans en France est d'environ 1 chance sur 2 000 (30 000 à 35 000 morts sur 10 ans).

-> La mortalité par suicides (90 000 sur une période de 10 ans) donne un risque de l'ordre de 1 sur 700.

Donc clairement, jusqu'à 69 ans, vous aurez beaucoup plus de "chances" de mourir un jour dans un accident de la route (ou d'un gros coup de déprime) que par une infection au Covid.


-> Le tabac tue environ 75 000 personnes par an en France. Donc une personne sur 900 par an, ou 1 sur 90 sur une période de 10 ans.


Ceci est la réalité de la "terrible épidémie" et du "terrifiant virus" qui a conduit, dans un vaste délire collectif mondial, à confiner pour rien une grande partie de la planète et à plonger dans la grande pauvreté déjà 100 millions de personnes !

Le principe de précaution tue et brise des vies. Bien plus que le covid.


Je finis par les tranches d'âge les plus élevées, pour ceux qui ne sont pas en maison de retraite, dans lesquelles il y a effectivement eu de gros problèmes (ce sont les morts à l'hôpital uniquement ici) :

  • 70-79 ans : 1 chance sur 1290.

  • 80-89 ans : 1 chance sur 447
  • 90-99 ans : 1 chance sur 215.



C'est certes plus élevé. Mais 1 chance sur 447 à disons 85 ans, ça n'est quand même pas si énorme, et ça ne vaut certainement pas le coup de vous enfermer chez vous pour ce type de risque pendant des mois quand votre temps de vie agréable et valide est forcément limité !

Donc respectez les gestes barrière, au moins pour les autres, et aider les soignants...pour le reste continuez à vivre, envoyez sereinement vos enfants à l'école, et défendez vos libertés essentielles !

loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire

4 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Jean-Philippe CENDRE mardi, 01 septembre 2020 15:21 Posté par utilisateur29892

    Bien sur que ça a du sens. 90% des morts "dits" covid ont plus de 70 ans donc plus vous êtes jeune et plus le risque de mourir d'un accident de voiture ou d'une 3ème guerre mondiale sont importants par rapport à la covid. La réalité c'est qu'il n'y a aucune surmortalité nulle part, hormis chez les personnes déjà bien fragiles. En revanche, là où votre raisonnement est intéressant c'est qu'il donne raison à Raoult : les trotinettes (ou les trampolines) font bien plus de dégâts chez les moins de 20 ans que la Covid (CQFD).

  • Lien vers le commentaire anpat mardi, 01 septembre 2020 13:03 Posté par anpat

    ...rien que des chiffres certes mais il serait judicieux de les exploiter de façon cohérente ! cela n'a pas de sens de comparer la mortalité covid19 d'une tranche d'age donnée avec la mortalité routière de toute la population ! si vous voulez comparer la probabilité de mortalité au covid d'un individu de 50 ans, ne retenez que les individus de 50 ans dans les accidents de la route. En 6 mois, le covid19 a fait à peu près autant de mort que les accidents routiers sur une période de 10 ans...il est donc totalement inexact de conclure qu'il est plus probable de mourir d'un accident de la route que du covid19 !

  • Lien vers le commentaire Jean-Philippe CENDRE mardi, 01 septembre 2020 12:03 Posté par utilisateur29892

    Je dirais même plus, la Covid ne tue que des morts!
    Alors que le confinement va faire des ravages économiques et donc sanitaires.
    Des millions d'enfants se retrouvent en danger de morts faute d'éducation et de vaccination. mais ça, le bobo occidental n'en n'a cure.

  • Lien vers le commentaire zoulou2 mardi, 01 septembre 2020 07:49 Posté par zoulou2

    On a quand meme eu les 5000 lits de reanimations occupes, et on a du en trouver 2000 de plus.

    Aucune autres maladies, ni les cancers, ni les accidents de la route, ni je ne sais pas quoi n'a permis d'occuper ces 5000 lits, et personne ne peut lire l'avenir et le prevoir avant que l'epidemie soit finie. (un coronavirus ca mute)

    Cette crise, montre que la France n'a aucunes ressources, n'est preparee a rien.

    Quand a avoir une commorbidite, sur et certain que beaucoup en ont, sans le savoir. Je vois pour moi: cancer du rein a 44 ans, et je n'est jamais fumé une seule cigarette de ma vie, ni pris de drogue, et bois 2 biere par mois, comment j'ai eu cette saloperie !
    Je le repete encore une fois, je n'ai jamais ete en confinement en Chine, mais ont mets des masques.