Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
cryptopassion

Point sur le marché immobilier au dernier trimestre 2017

Audience de l'article : 3295 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Un point sur le marché immobilier : pas d'alarme sur les prochains trimestres, mais nous sommes probablement près d'un haut de cycle malgré tout, avec une fiscalité qui deviendra de moins en moins favorable dans les années à venir pour l'immobilier ! Si vous démarrez et que vous souhaitez tirer vraiment profit d'un patrimoine mobile et adaptable, ce lien vous permettra d'avoir dès le départ les bons outils et les bonnes stratégies : http://formation.objectifeco.com/loic-abadie-conquerirlabourse-2/
loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Balthazar dimanche, 15 octobre 2017 16:19 Posté par balthazar

    Assez d'accord sur pas mal de points notamment l'interet de la pierre papier / pierre physique

    mais vous faites une erreur à mon avis dans votre argumentation pour affirmer qu'il y a un phénomène de bulle (même si je ne conteste pas forcément que nous soyons dans une bulle)
    - le tunnel de Frigit démarre après la 2e guerre . Or c'est une période avec un contexte TRES particulier historiquement. Cela me parait donc stupide de prendre les années 60 comme référent. Par exemple le 19e connait pendant longtemps (plusieurs dixaines  d'années) des valorisations comparables à celle d'aujourdui
    -ce qui était vrai hier ne l'est pas forcément demain
    Par exemple, Paris, tout comme Londres, deviennent des villes à caractère international mondial. Quel riche américain ou chinois ne veut pas avoir son pied à terre à Paris ?? Ce n'etais pas le cas il y a seulement 50 ans. Cela induit une valorisation differente des autres villes non internationales de France.
    - vous ne prenez pas en compte le phénomène d'émission de monnaie par les banques centrales qui clairement faussent la donne. Vous comparez avec des années où le référent monnétaire est l'Or, qui par définition est limité