Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

Conquérir la bourse

Point sur l'immobilier français au 1er semestre 2018

Audience de l'article : 3264 lectures
Nombre de commentaires : 2 réactions
Voici un point sur l'immobilier français, qui semble plafonner et former un sommet de cycle en ce premier semestre.

Et le lien en complément vers l'excellent site de Jacques Friggit : 

http://www.cgedd.developpement-durable.gouv.fr/prix-immobilier-evolution-a-long-terme-a1048.html





Si vous souhaitez en savoir plus sur les "ultrabaggers", leur fonctionnement et les moyens de les détecter (comme les promoteurs immobiliers dont je parle dans la vidéo et qui ont vu leur cours multiplié par un facteur 20 à plus de 50 sur la période 2009-2018), rendez-vous ici :

http://formation.objectifeco.com/ultra-baggers/


Si vous souhaitez trouver des sources de rendement régulières, du même type que les loyers (mais avec un rendement supérieur), sans les contraintes de gestion et de liquidité associées, la formation sur les valeurs de rendement vous sera certainement utile :

http://formation.objectifeco.com/loic-abadie-gagne-avec-les-actions-haut-rendement/
loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire

2 commentaires

  • Lien vers le commentaire alex6 vendredi, 08 juin 2018 05:15 Posté par alex6

    L'"investissement" dans le neuf c'est vraiment le hold-up sur ces dernieres annees: sous couvert de vendre un avantage fiscal, de nombreux pigeons ont achete des biens a des tarifs au metre carre qui n'ont aucun sens.
    J'ai en tete 3 exemples dans mon entourage, qui esperent realiser un gain en capital. Quand tu poses les chiffres, tu vois que des le depart, ils ont fume presque 10% de la valeur du bien en frais divers (notaire etc...) mais surtout que le prix du metre carre est d'environ 25-30% superieur au cours actuel de l'ancien.

    L'arnaque c'est que des que tu as achete, ton bien devient "ancien" et donc ne cote plus sur le marche du neuf, donc c'est la perte directe de 25-30% de la valeur d'origine. Et comme tu es coince a cause des frais et espere "profiter" des avantages fiscaux, tu n'as aucune chance de faire une quelconque plus-value.
    Au mieux, c'est la revente "level" apres dix ans. Par contre si les prix se mettent a baisser...

    Alex

  • Lien vers le commentaire Guillaume OLIVERES jeudi, 07 juin 2018 19:24 Posté par utilisateur29705

    Excellent Loic, je suis tout à fait d'accord. Je suis sur le terrain et je retrouve de vrais similitude avec 2017, je vois à nouveau des conseillers immobiliers qui sont de vrais tocards et qui arrivent à vendre malgré tout. C'est le signe d'un début de retournement. J'avais pas vu ça depuis presque 10 ans.