Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici



Le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€) est téléchargeable 

==> ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Acheter ou louer son logement en province - le piège est le même depuis 2007

Audience de l'article : 3594 lectures
Nombre de commentaires : 3 réactions
Poster un commentaire

3 commentaires

  • Lien vers le commentaire Balthazar lundi, 14 novembre 2016 17:48 Posté par balthazar

    Pour moi, il y a aussi des enjeu qu'on ne voit pas.

    La vie va changer.

    On bossera pas autant qu'avant, et surtout, pas comme avant. Peut etre beaucoup plus par plaisir, conviction, distraction que par besoin.

    Vivre dans un "bassin d'emploi" ne sera peut etre plus aussi impératif qu'avant ..

  • Lien vers le commentaire Balthazar lundi, 14 novembre 2016 17:44 Posté par balthazar

    Bonjour Charles,

    J'ai connu un peu l'inverse

    J'étais un de ceux qui soutenanient que la pénurie de logement existait bel et bien et qui soutenait que les prix ne s'ffondreraient pas à Paris (et autres lieux "tendus" comme la côte d'Azur)

    Que n'ai-je entendu !

    Idem sur le tunnel de Friggit qui "prouve"  la surevaluation de l'immobilier et qui prouve seulement qu'en se focalisant sur une micropériode ,  l'après guerre, on peut voir et dire tout ce qu'on veut.

    Malheureusement c'est plus compliqué.

    Clairement il y a des endroits où les prix ont artificiellement monté avec la baisse des taux d'interêt, surtout en province et aussi en banlieue parisienne, comme tu le soulignes Charles, et aussi parfois un attrait touristique qui n'a pas tenu la longueur (maisons de campagnes, acheteurs anglais en Normandie, ..).

    A d'autres endroits en revanche la pénurie est (ou a été) bien réelle.

    Mais tiendra t'elle ? Pas mal de gens quittent les clapiers à lapins parisiens à prix d'or pour des belles maisons de provinces, et pas toujours des retraités.

    Le vieillissement de la population sera t-il compensé par un alongement de la vie ? Ou au contraire une espérance de vie raccourcie par un mode vie moins sain libérera t-elle des logements en pagaille ?

    Les taux resteront ils bas ? A écouter les banques centrales, oui et pour longtemps. Et l'inflation risque de faire envoler les prix, et là les investisseurs immo seront gagnants. Mais à contrario, les taux pourraient remonter fortement face au risque et empecher des emprunts longs (et donc élevés), et les taxes devenir tellement insupportables (elles frapperont forcément l'immo puisque l'argent est là, clairement) que le rattrapage pourrait se faire par les prix .. Le tout sur une inflation à laquelle je crois (on imprime pas des tonnes de monnaie sans conséquence) qui sera peut etre supérieure à l'augmentation des prix immo.

    Beaucoup d'incertitudes !

    Moi aussi je ne saurais dire ce qui va se passer dans les prochaines années. Mais je ne considère pas que l'acheteur de province aujourd'hui sera forcément perdant. Surtout s'il achète dans une ville en vue, qui sera peut etre le mode de vie le plus cohérent dans les prochaines années. Avec internet et tous les loisirs à portée de main, les emplois à distance, les possibilités de s'autonomiser (imprimante 3D, ..) , ne preferera t'on pas vivre dans une ville au bord de la mer ou bien verte, plutôt  que d'aller s'entasser à Paris ou dans des banlieues pourries pour un prix elevé ?

    Pas facile de se prononcer !

  • Lien vers le commentaire zoulou2 lundi, 14 novembre 2016 12:08 Posté par zoulou2

    Et le gars qui a achete en province, et qui a maintenant des clandestins de calais a cote de chez lui, sa baraque est invendable.