Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Noemie Marketing

Noemie Marketing

Je m'intéresse à l'immobilier, la finance, l'économie !


Ce compte auteur publie des articles sponsorisés. Objectif Eco est directement rémunéré pour chaque insertion.

noemie marketing

promospeciale

Les prêts immobiliers

Audience de l'article : 2150 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
La première étape avant de faire construire sa maison




Prêt immobilier dit classique

Ce type d’emprunt immobilier reste le plus utilisé. En effet ce dernier est proposé généralement par les banques. Ses conditions sont relatives aux profils des futurs acheteurs.

L’âge, les antécédents médicaux, la durée du crédit, les capacités de remboursements, les revenus, l’apport… restent des éléments déterminants pour ce prêt immobilier.

Les prêts classiques peuvent être proposés sur des taux variables ou fixes. Un montage financier avec d’autres prêts immobiliers peut également être envisagé.

Prêt immobilier dit conventionné

Ce type d’emprunt reste basé sur la notion d’accessibilité à la propriété pour les personnes les plus modestes. Il peut être accepté sans condition de ressources. Cependant, les taux d’intérêt sont généralement plus élevés qu’un prêt immobilier dit classique. Les ménages de classes moyennes peuvent donc envisager de devenir propriétaire.

Ce prêt permet au futur propriétaire de pouvoir bénéficier d’aide au logement sociale. Il est donc proposé aux personnes qui respecteront les conditions que fixe l’état.

Le PAS

Le PAS signifie le prêt à l’accession sociale. Ce type de prêt a également a été créé avec des conventions entre établissements financiers, banques et l’état. Il reste cependant possible que dans le cas de l’achat d’une maison principale.

Les taux proposés sont généralement semblables à ceux des prêts immobiliers classiques. Cet emprunt, grâce à ses avantages permet d’alléger les frais de dossier et de garantie. Ce dernier peut soit faire partie d’un montage financier, soit prendre l’intégralité du projet immobilier en charge.

Le PTZ+

Le PTZ signifie le prêt à taux zéro, comme l’indique son nom, ce dernier, grâce aux conventions signées entre les établissements prêteurs et l’état, donne donc droit à une partie du financement du projet immobilier avec un taux de 0%. Ainsi, 18 à 33% du coût final de l’investissement immobilier pourra être envisagé grâce au PTZ.

Ce dernier est sous conditions de ressources, de logement neuf, de la performance énergétique du logement …

Le prêt relais

Ce dernier est généralement choisi dans le cas d’une maison ou d’un appartement à vendre et d’un nouveau logement à acheter. Effectivement cet emprunt permet aux propriétaires de pouvoir signer un compromis d’achat alors qu’ils n’ont pas encore vendu leur ancien logement. Ce prêt relais aide les propriétaires à l’accession d’un nouveau logement, il peut servir de tremplin. Il reste pratique dans beaucoup de cas.

Cependant ce dernier se révèle onéreux si le premier bien immobilier met du temps à se vendre.

Source : Guide pour la construction de sa maison
Poster un commentaire