Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Loic Abadie

Loic Abadie

Je vis à la Réunion. Je suis ingénieur de formation. Actuellement, j'enseigne en classe primaire. Entre 2003 et 2010, j'ai multiplié par 9 la valeur de mon PEA, en jouant sur des petites valeurs et sur les trackers CAC40 type BX4 pour me couvrir dans les marchés baissiers. En 2011, ce PEA fait plus de 425.000 euros. Il a stagné pendant deux ans, car j'ai préféré jouer la sécurité, l'essentiel de mes économies étant investi dedans.

2013 et 2014, les incertitudes européennes se sont calmées avec le QE. J'ai repris un peu plus d'initiatives. Fin 2014, mon PEA touche un nouveau plus haut à 580.000€.

==> Suivre en direct l'évolution de mon PEA


==> Suivre en direct l'évolution de mon portefeuille Rendement et Dividendes

 

Loic-Abadie

promospeciale

PAREF- miser sur une foncière de bureaux en phase ascentionnelle

Audience de l'article : 5032 lectures
Nombre de commentaires : 4 réactions
Présentation

C’est une société foncière qui opère principalement dans le secteur de l’immobilier d’entreprise en région parisienne.

Elle présente à la fois :

- Une décote sur actif net réévalué (hors droits) intéressante et supérieure à 50%, puisque le cours actuel est de 41 euros pour un ANR hors droits de 85,7 euros à fin 2012.

- Un rendement sur dividende assez attractif, qui ressort à 7,1% à 41,8 euros.

- Un endettement raisonnable pour une foncière, avec un ratio LTV (loan to value) de 42%.


loicparef



Le titre est lui aussi entrée en phase 2 haussière de Weinstein, avec un bon signal sur les volumes à partir de mars 2013. Le cours a ensuite consolidé en triangle autour de 41 euros en avril, avant une possible cassure par le haut de ce triangle dans d’assez forts volumes vendredi 17 mai.

On pourra donc entrer sur le titre à cours limité, autour de 41,5 euros, avec un objectif situé à 48 euros. En dessous de 40,5 euros, la figure serait invalidée.
loic-investir-devenirrentier
Poster un commentaire

4 commentaires