Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT ! Téléchargez le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€). Le lien est ici

.

Logo Crise 6

BUSINESS 2

LOgo Final 3
.
Logo Business essai 2

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

En quelle année faudra-t-il investir à nouveau sur le marché immobilier américain ?

Audience de l'article : 6227 lectures
Nombre de commentaires : 3 réactions
Le premier élément à prendre en compte, c'est la démographie.

natalit

Comme on le voit sur la courbe de natalité, il n'y a personne pour remplacer les baby boomers depuis 1969. Conséquence directe, le nombre de logements et surtout leurs prix vont subir une tendance déflationniste permanente.

En outre, il existe des statistiques de consommation pour chaque année de la vie d'un américain. Nous savons que le down sizing démarre à 70 ans. Il signifie que massivement, les gens qui passent la barre des 70 ans se sentent menacés par l'entretien de biens immobiliers de taille importante. Naturellement, les gens vendent ce qu'ils possèdent pour se recentrer sur des maisons de plein pied à jardin réduit. Et généralement, après 75 ans, ils ne déménagent plus.

Conséquence donc, de nombreux biens vont arriver sur le marché correspondant à un mode de consommation de cinquantenaires aux moyens financiers larges. Seulement, les nouveaux cinquantenaires ne seront pas assez nombreux pour remplacer les anciens.

Acheter de l'immobilier américain, oui, mais, à condition de délimiter la nature du produit, là où un excès d'offre ne se fera pas sentir.

 

Ensuite, un phénomène positif va s'enclencher à partir de 2018. Le nombre de jeunes qui vont s'insérer sur le marché du travail va connaître à nouveau un solde positif aux USA entraînant une demande au niveau des dépenses. Harry Dent aux USA prévoit avec succès les tendances du Dow Jones à long terme grâce à cette courbe entièrement corrélée.

 spending wave

Toute la question est de savoir si la dette américaine fera plier l'économie ou non. Depuis 5 ans, nous subissons une production d'éditos historiques. Tout a été dit. Et à vrai dire, personne ne sait bien comment l'aventure mondiale de la monétisation des dettes souveraines se terminera. Pour ma part, j'ai appris une chose en lisant l'énorme livre EFFONDREMENT de Jahred : aucune civilisation (aucune organisation sociale) ne peut se développer sans institution. Et dans l'histoire, toutes les institutions ont toutes toujours été corrompues. C'est comme un mal nécessaire, voire vitale.

Si on se place dans la peau de riches ménages habitant la planète, les USA apparaissent comme un pays à l'armée et aux institutions les plus solides. Je crois qu'on ne pourra jamais empêcher les gens de faire plus confiance à l'oligarchie financière américaine qui tient le pouvoir plus qu'à leur propre pays. Ceci constitue un facteur de soutien long terme. Le dollar est la principale devise de réserve de la planète. Les américains vont ils perdre le contrôle ? A vrai dire, je crois que compte tenu des chiffres, ils auraient déjà du perdre le contrôle. Nous le voyons bien, sur un plan macro économique, nous marchons littéralement sur la tête. Ce qui n'empêche manifestement pas les gens de vivre.

CSSept2012

Donc, investir dans l'immobilier aux USA n'est pas si idiot. Les prix ont corrigé de 30% (graphique ci dessus). Nous sommes en 2013. Sur un plan démographique, il reste environ 3 ans difficiles, 5 ans pour finaliser la vague descendante. Si la baisse venait à se poursuivre, dans une optique de rendement, il y aurait clairement une opportunité.

Charles Dereeper
Poster un commentaire

3 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper lundi, 10 décembre 2012 17:43 Posté par Charles DEREEPER

    un tracker, ca ne crache pas du rendement. je ne sais pas si le marché immobilier fera des plus values à l'avenir, mais si les prix baissent avec des loyers stables, le rendement remonte et peut être intéressant quand on a du cache ou une aptitude à emprunter. c'était mon propos. 

    En France, c'est impossible de cracher du rendement entre les impots et les prix. aux USA, la configuration est plus intéressante. 

  • Lien vers le commentaire jctrader56 dimanche, 09 décembre 2012 17:04 Posté par jctrader56

    Les prix stagnent depuis qqes mois : c'est un signe . L'achat d'un (ou de) bien(s) réel(s) est risqué et parfois s'ajoutent des charges importantes pour les propriétaires . Les ETF paraissent le meilleur support pour se placer progressivement ou pour surveiller la remontée des cours .