Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici



Le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€) est téléchargeable 

==> ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

promospeciale

Prix immobiliers, stagflation et gestion politique

Audience de l'article : 4438 lectures
Nombre de commentaires : 8 réactions

La stagflation est une réalité. Les besoins de la vie courante augmentent tandis que les revenus du travail sont stables. Par quelle magie ? En enlevant du panier inflation de la ménagère la composante immobilière, qui représente en moyenne 25% des budgets des ménages qui n'aspirent qu'à posséder leur logement, c'est tout l'édifice qui est truqué. Fastoche non ?

 

 

 

 

 

En outre, ce qui n’apparaît pas sur ce graphique des prix immobiliers, c’est la composante dépenses alimentaires, qui est en forte hausse. En résumé, les salaires ne progressent pas depuis dix ans, tandis que le logement et l'alimentation explose à la hausse... Si j’étais politicien, genre Président de la République, le premier truc que je ferais, ce serait de rendre les logements accessibles à tout le monde (comment ? en libérant l'accès au foncier constructible au détriment de l'agriculture chimique - intensive d'exportation et en faisant sauter la barrière de la densité par le haut dans les villes qui est d'une hypocrisie folle en région parisienne), ainsi que de la bouffe à volonté, histoire de sécuriser le paramètre social...

 

C'est simple, les politiciens qui nous dirigent depuis 20 ans, ont fait exactement l’inverse. Ils ont maximalisé la bulle immobilière (non contrôle des banques, non contrôle de la distribution de crédit, gestion juridique adaptée pour favoriser le "corner" pour la forte demande), limité le pouvoir d’achat tandis qu’ils laissaient les prix alimentaires liés aux matières premières, exploser. Plutôt que de subventionner des millions de fonctionnaires et de chômeurs, je pense que la base d’un pays est de permettre à tous de posséder un toit et de manger sans se poser de questions financières, quitte à subventionner ces secteurs pour y arriver. Suis je anormal et tout seul à penser cela ?

 

Les problèmes sociaux sont imputables à la crise, aux banques et aux traders, à la Chine... bla bla bla, mais arrêtons le cinéma, il subsiste indéniablement une absence de politique économique en France tournée vers le collectif. Tout est fait pour frustrer la majorité des français. Si on rajoute la guerre en Libye, le fait que les banques auraient dû être nationalisées et non subventionnées avec de l'argent publique, ou l'énorme quantité de mensonges que nous devons absorber, semaines après semaines, il est clair que le climat social ne peut pas être sain...

 

Charles Dereeper

 

-------

 

 

Retrouvez toutes mes opérations en temps réel avec ma lettre  :

 

 

ARGENT : gagnez +10% par an

 

 

 

 

J'ai écrit récemment aussi un livre :

 

Les 8 pièges qui empêchent de gagner gros en Bourse (14,16€)

 

 

 

 

 

 

 

-------

 

.

crisedusiecle
Poster un commentaire

8 commentaires

  • Lien vers le commentaire pascal Vinosoft jeudi, 05 mai 2011 06:54 Posté par pascal Vinosoft

    Il est clair que la france -si sociale et si parfaite- a échouée sur un point majeur. Celui de permettre a ses jeunes de se loger correctement en ratifiant une gouvernance bancaire qui a conduit a ceux qu'on sait même si le secteur tient hyper fort...encore et tout est fait pour ca bien entendu car il est la base du covenant bancaire mondial.
    Il tient aussi car il y a l'effet perte de valeur des monnaies, peur de l'avenir, retraite version peau de chagrin, recherche du tangible... La seconde erreur colossale fut de scier toute perspective d'enrichissement par l'entreprise sur l'autel du tout administré tout puissant.

    ca explique en partie le départ de nombreux concitoyens un peu partout sur la planete alors que historiquement on ne quittait pas la france...

    Au Usa vincent il me semblait pourtant que le secteur avait connu quelques soucis...
    Le Canada lui n'a pas la même densité ni les paradigmes boulets économiques ( grace en outre aux ressources petro-gaziere-commo-agricole et a l'immigration ) . C'est différent sur ce sujet précis. Ceci dit ca n’empêche pas le canada ``croissant`` du sémillant Stephen harper ``d'en arracher`` selon le terme local avec le record mondial de l'endettement par tête de pipe {(99 750 dollars, bien supérieur au voisin us, sans commune mesure avec le pov' frenchy})



    Conclusion: {les banques ont remplacé les états c'est une évidence et les non-nantis nés au mauvais moment doivent faire avec...}

  • Lien vers le commentaire Vincent BENARD mercredi, 04 mai 2011 23:21 Posté par Vincent BENARD

    deux gros COUACS :

    "le fait que les banques auraient dû être nationalisées et non subventionnées avec de l'argent publique"

    Euh, Charles, une nationalisation, qu'est-ce que c'est, sinon une grrrrosse injection d'argent public ?

    les banques faillies auraient dû être LI-QUI-DEES en ordre, par swaps de dettes contre equity. Point barre.

    Une banque gérée par l'état (ou même suelement garantie par l'état...) est le plus sur moyen de continuer à perdre de l'argent pour des raisons politiques. cf. Le crédit Lyonnais...

    Sinon, pour les causes de la bulle, "non contrôle des banques", c'est aussi une plaisanterie, du moins en France.

    En France, la baisse des taux (phénomène européen, BCE oblige) s'est conjuguée avec l'étranglement foncier (pas d'étranglement, pas de bulle, cf. les 2/3 des USA et du Canada dont on ne parle jamais dans les médias) pour forcer la hausse des prix immo.

    Les banques françaises, malgré la bulle intérieure, ont une politique d'octroi de prêt nettement moins fantaisiste qu'aux USA. Bon, cela suffira-t-il en cas de gros coup de tabac économique, ce n'est pas certain, mais tout de même, quels que soient leurs torts, on ne peut pas leur imputer tout et n'importe quoi.

  • Lien vers le commentaire balthazar mardi, 03 mai 2011 19:33 Posté par balthazar

    Bonjour,

    Quelques remarques :

    "En résumé, les salaires ne progressent pas "
    > voici pour le smic :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Salaire_minimum_interprofessionnel_de_croissance

    ET voici pour le salaire moyen :
    http://www.insee.fr/fr/indicateurs/ind109/20100628/FR-ALL_2009.pdf

    Vous travaillez pour Bernard Thibaut ? :)))

    Après, si l'on verse dans le gauchisme on peut contester la répartition :
    http://www.marianne2.fr/Depuis-30-ans-les-salaires-baissent-sauf-au-sommet_a183144.html

    .. mais les salaires montent


    "depuis dix ans, tandis que le logement et l'alimentation explose à la hausse... "
    > Oui ça c'est confirmé, mais justement, n'y a t'il pas un lien de cause à effet ? Il y a bien sûr le taux d'emprunt, mais peut être aussi les salaires justement.


    "Si j’étais politicien, genre Président de la République, le premier truc que je ferais, ce serait de rendre les logements accessibles à tout le monde (comment ? en libérant l'accès au foncier constructible au détriment de l'agriculture chimique - intensive d'exportation et en faisant sauter la barrière de la densité par le haut dans les villes qui est d'une hypocrisie folle en région parisienne), ainsi que de la bouffe à volonté, histoire de sécuriser le paramètre social..."

    > humm, Paris est assez joli tel qu'il est, en tout cas c'est ce qu'en pensent les touristes du monde entier. Et c'est un bon fond de commerce. Dommage de sacrifier l'unité Haussmannienne, jalousée dans le monde entier, avec des sublimes tours HLM (Paris est en déficit HLM ..)

    Et les constructions "sauvages" on a déjà eu dans les années 60 et on voit ce que ça donne.. C'est moche et tout le monde pense qu'à les quitter pour des villes plus humaines à moindre densité comme ce qui se fait actuellement.

    Par ailleurs, en Chine à Pekin, Shangai , Hong Kong, pas de limite de hauteur.. et les prix montent grave !!

    Non , le vrai probleme est la gestion du territoire. Pourquoi donc toutes les administrations sont à Paris ???
    Un autre probleme est la gestion de la population face au logement. Par exemple quand 20 000 tunisiens viennent en France, s'assure t'on d'avoir construit 10 000 logements ? S'assure t'on de faire face à l'augmentation de la population (natalité, vieillissement, ...) (réponse : non) ?
    Pourquoi ne pas favoriser la petite promotion immobilière, par exemple en banlieue. On pourrait aider de petits entrepreneurs issus des banlieues par des prêts. Ca créerait de l'emploi, des compétences, du renouveau et moins de HLM problématiques que les locataires n'entretiennent pas.

    Autre probleme encore : La rigidité de la legislation sur l'emploi et le logement contraignent les entreprises et les employés à se concentrer sur Paris et sa Banlieue. Un grand nettoyage de printemps législatif est nécessaire. Mettons fin au lois contraintes sur les licenciements et vous aurez des embauches. Libérez la législation sur la location et vous aurez plus de bailleurs et des prix en baisse sur les loyers.

    La hausse est souvent dénoncée, mais je crois qu'elle est utile quelque part : elle rentabilise les constructions qui sont tres honéreuses grace aux fantastiques lois sur les normes ascenseurs, isolations, financement HLM (oui oui, c'est une réalité en France, je n'invente rien)...


    C'est simple, les politiciens qui nous dirigent depuis 20 ans, ont fait exactement l’inverse. Ils ont maximalisé la bulle immobilière (non contrôle des banques, non contrôle de la distribution de crédit, gestion juridique adaptée pour favoriser le "corner" pour la forte demande), limité le pouvoir d’achat tandis qu’ils laissaient les prix alimentaires liés aux matières premières, exploser.
    > Ah, non ! Svp , pas vous !
    Vous n'allez pas nous sortir le couplet sur le controle des prix qui n'a JAMAIS marché,

    Je vous rejoins sur les "niches-fiscales", qui n'ont pas lieu d'être et sont des cadeaux (d'ailleurs souvent empoisonnés) pour les riches.


    Plutôt que de subventionner des millions de fonctionnaires et de chômeurs, je pense que la base d’un pays est de permettre à tous de posséder un toit et de manger sans se poser de questions financières,
    > oui oui et oui !

    quitte à subventionner ces secteurs pour y arriver.
    > non, non et non !


    Les problèmes sociaux sont imputables à la crise, aux banques et aux traders, à la Chine... bla bla bla, mais arrêtons le cinéma, il subsiste indéniablement une absence de politique économique en France tournée vers le collectif. Tout est fait pour frustrer la majorité des français.

    >Et si on essayait un peu de libéralisme ? Puisque ça marche partout ailleurs (Suisse, Allemagne, UK, Ireland)


    Si on rajoute la guerre en Libye, le fait que les banques auraient dû être nationalisées et non subventionnées avec de l'argent publique,

    > les banques n'ont pas été subventionnées en France. Elles ont reçu un prêt dans une situation particulière.
    Cela a calmé net les inquiétudes de bank-runs. Pour une fois Sarko a vite et bien agi. Les prêts sont remboursés depuis.



  • Lien vers le commentaire Charles DEREEPER mardi, 03 mai 2011 19:17 Posté par Charles DEREEPER

    non, c'est pas la rougeole, c'est la charte graphique d'objectifeco. elle est toute rouge communiste... elle nous influence à l'insu de notre plein gré...