Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Une destination sous les radars pour fuir et un rappel des dangers de l'immobilier en période de communisme 2.0

Audience de l'article : 2811 lectures
Nombre de commentaires : 4 réactions
Bonjour Charles,

Dix ans passés que je te lis, surtout toi, et Loïc dont je suis quelques formations.

Bon, tu veux aider les gens-qui-veulent-s'aider en leur proposant de l'info et l'expatriation. Je ne te cache pas que je réfléchis de plus en plus à parler de Madagascar, mais pas trop, qu'on se récolte pas tous les boulets surtout français alors qu'on a ici une paix royale une fois qu'on s'est tropicalisé.

Une Grande Ile de 600 000 kms, un terrain de jeux. Pas de feux rouges, pas de radars, peu de bancarisation (ils essaient mais bon le cash est partout), pas de moraline, c'est roots. Ici le jeu comme en Afrique c'est de prendre les 4x4 et les millions des bailleurs en promettant d'appliquer leur directives (OMS, ONU, théorie du genre, blablabla) mais rien ne change.

Je vois quelques types qui ont optimisé à l'internationale, business en Thaïlande, Viet-Nam, Europe de l'Est, mais qui vivent ici avec un business représentant 10% de leur fric, beaucoup plus de 50% de leur temps. Les paysages et les type de femmes sont très variés il est vrai. Attention à ne pas sombrer dans la torpeur et la langueur...

Je verrai bien se greffer en option possible l'expatriation ici pour le mode de vie. Organiser le business, la santé, le fisc, etc. et avoir une liste de pays de résidence habituelle en fonction de leurs préférences et autres arbitrages (système de santé, langue, passions).


Les services liés à l'immigration ne payent pas mis à part la création de société (un peu) et le logement (apport d'affaires à des agents immobiliers)

Madagascar est une destination sous les radars. L'Afrique reste une planque parce que la vie n'y est pas facile. Ses habitants sont très différents. Du coup, la majorité évite et les élites ne s'y intéressent pas s'il n'y a pas de belles choses à voler (surtout voler sans violence, car les élites adorent le vol AVEC VIOLENCE)

Maintenant le point clef, c'est de piger l'interconnexion avec le système mondial. J'en parlais dans cet article pour les USA http://www.objectifeco.com/expatriation/mode-demploi/debuter-choisir-son-pays/fuir-en-restant-lucide-et-intelligent-le-communisme-2-0.html

Prenons l'exemple du Costa Rica.

Je suis tombé sur les rapports ONU de 2014 où j'ai pu lire avec hallucinantion la prise du pouvoir sur ce pays. Les années qui ont suivi ont montré une explosion des règlements en tout genre, impôts, banque, immigration, immobilier, transformant en 4 ans la destination assez "root" et "raw" en enfer socialiste. L'ONU gueulait que le gouvernement du Costa Rica ne s'endettait pas assez et du coup ne réclamait pas assez d'impôt à son peuple. Il faut le lire pour le croire...

Et en 2019, la même logique qu'aux USA. Les terrains off the grid, non connectés aux réseaux... pensez aux terrains qui se vendaient une fortune en haut des montagnes avec vue mer à 180 degrés... ne pouvaient pas obtenir un permis de construire s'ils n'étaient pas connectés aux réseaux d'eau... ou s'il n'y avait pas une rivière potable. En une seule mesure des milliers de propriétaires de terrain ont perdu des fortunes. En une seule mesure, de nombreuses maisons off the grid déjà construites perdaient un paquet de valeurs.

Les lecteurs se sont demandées quelle mouche m'a piqué concernant le Costa Rica, pourquoi j'ai commencé à râler...

Réponse : l'arrivée du communisme 2.0 dans ce pays...

Les USA ne sont pas un exemple isolé. C'est le futur de tous les pays.

Il faut trouver la planque maintenant en 2020 et construire dès que l'on peut. Car comme on le voit avec les USA ou le Costa Rica, les maisons qui sont déplaçables ou les terrains non connectés aux utilities SONT A RISQUE MAJEUR.

Au Costa Rica pour la petite histoire, quand on découpait un terrain, nous n'avions pas le droit en 2015 à plus de 6 postes d'eau. Sinon on passait promoteur immobilier et il fallait corrompre pour obtenir les autorisations. Ce que j'ai fait sur mon terrain en le coupant en 6 avec 6 postes d'eau. Bien m'en a pris sinon j'aurais tout perdu.

Aujourd'hui mon opé de 2015 de découpe est devenue impossible...

Le monde part en couille, même dans des pays riquiqui de 5 millions d'habitants. Il faut identifier les tendances, les comprendre, anticiper et frapper AVANT.

Le danger ultime reste la loi rétroactive, donc la dictature. Ce qui a eu lieu au Costa Rica avec les banques et les mouvements de transferts des années en arrière quand c'était permis.

Réfléchissez bien aux histoires que vous me racontez dans tous les pays...

Le monde dérive vers le communisme 2.0 et cela ne va pas changer ni s'inverser, mais s'accélérer.

Charles
Poster un commentaire

4 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Masadj samedi, 02 mai 2020 10:49 Posté par Max

    L'évolution naturelle de l'Humanité dont je parle est démontrée par l'Histoire réelle. De clans, de tribus, de peuples, nous sommes arrivés aux Etats-Nations sont lesquels il n' y a pas de survie (les Indiens d'Amérique en savent quelque chose).
    Il n'y a pas de pouvoir sans contrôle et pas de contrôle sans centralisation.
    L'ONU n'est qu'une ébauche et une étape de ce qui se fera avec le temps.
    Même les grandes entreprises adoptent cette démarche si cela est dans leur interêt. C'est juste une question d'organisation. Avec toujours des avantages et des inconvénients (pour certains et pour d'autres).
    Penser global et agir local.

  • Lien vers le commentaire Karl Descombes samedi, 02 mai 2020 09:17 Posté par Karl Descombes

    Je ne pense pas qu'il y ait d'évolution "naturelle" de l'humanité, mais seulement des équilibres de pouvoir entre des groupes sociaux; équilibres qui varient en fonction de cycles générationnels.

    Nous sommes dans un moment du cycle où les crises peuvent prendre de l'ampleur, car les gens ont perdu leurs repères quant aux fondements des institutions créées deux ou trois générations pus tôt.

    Trop de monde ne veut plus être responsable de sa vie.

    Trop de monde ne voit plus que l'on ne peut pas faire n'importe quoi sans conséquences.

    Trop de monde confond valeur économique et quantité de monnaie.

    Cela laisse le champ libre à une minorité sociopathe.

    Cela passera, mais pas sans casse.

    Le problème est que les outils étant à chaque fois plus puissant.
    Les dégâts sont de plus en plus importants.
    Jusqu'au jour où ils seront irréversibles.

    L'humanité simiesque arrivera-t-elle à briser ces cycles avant cela?

    Je l'espère.
    Je n'aurais pas fait d'enfants sinon...

  • Lien vers le commentaire Karl Descombes samedi, 02 mai 2020 09:02 Posté par Karl Descombes

    Oui la fuite est salutaire...

    ... mais elle n'est pas toujours possible.

    Ex: abandonner ses parents en EHPAD?

  • Lien vers le commentaire Masadj samedi, 02 mai 2020 08:02 Posté par Max

    "Réponse : l'arrivée du communisme 2.0 dans ce pays...
    Les USA ne sont pas un exemple isolé. C'est le futur de tous les pays".

    C'est ce que je disais dans un de mes posts sur ce sujet du communisme : "Si la femme est l'avenir de l'homme comme disait Aragon (communiste), le communisme est l'avenir de l'Humanité. C'est le cas pour une grande partie d'elle et convient naturellement pour la plupart des bipèdes. Le social et collectif, tout le monde en est satisfait sauf une petite minorité qui a des besoins et des ambitions différents de la population à laquelle un revenu universel suffirait largement".
    Cela va de pair avec un Etat Mondial. C'est l'évolution "naturelle" de la civilisation humaine comme des pays l'ont connue avec un Roi qui unifie son royaume (France, UK) en soumettant les provinces et les barons. Toute résistance est inutile.Le projet est ancien et s'applique inexorablement. C'est le sens de l'Histoire.Et l'interet général n'est pas l'interet individuel. Il y a la règle et l'exception. Il faut juste se débrouiller avec ce qu'on a d'exceptionnel et en assumer les inconvénients.