Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User compte 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

Ma plus belle expérience de consommateur en 2015 - quand une entreprise repousse les limites de la satisfaction

Audience de l'article : 5186 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 2 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Voilà 6 ans que j'ai acheté au Costa Rica. 6 années que je suis devenu un voyageur international. Je ne suis pas un frequent flyer comme peuvent l'être les commerciaux et business men. Mais, il ne me reste que 3 pages vides sur mon passeport en 6 ans, sans compter que l'Europe ne tamponne pas. Sinon, je serais depuis longtemps passé  à un deuxième passeport.
 

 
 Les offres des compagnies aériennes
 
 Les propositions des compagnies aériennes, je commence à les connaître un peu.
 
 Pendant 4 ans, je suis rentré en transit en France, puis un beau jour de 2014, j'en ai eu ma claque de ces conneries. Je ne voyais pas pourquoi je m'imposais cette punition. J'ai arrêté.
 
 Entre la France et l'Asie, j'ai testé pas mal d'offres, celle d'Air France, Etihad, Emirates, Qatar Airways qui nous débarque systématiquement sur le tarmac..., les offres allemandes et autrichiennes... j'en passe.
 
 De l'autre côté, pour faire ma jonction entre l'Asie et l'Amérique Latine, les choix se limitaient aux compagnies américaines et IBERIA en Espagne. J'ai longtemps utilisé American Airlines et quelques fois Continental Airlines avant de m'affirmer en tant que client et de lâcher ces solutions.
 
 A nouveau, je ne voyais pas pourquoi je m'imposais cette maltraitance...
 
 Les avions sont pourris de chez pourris. Des petits Boeing ultra bruyants qui déglinguent n'importe quel humain. L'ambiance du personnel naviguant est glaciale la plupart du temps. Enfin, l'accueil américain est pour le moins désagréable. Des kilomètres d'attente à l'immigration, mon record étant 4h debout à subir une avancée lente pour un simple transit international. Sans compter les retards perpétuels. Dallas, Houston, Miami, même combat, même merdier sans nom... Sans moi... Et pourtant, j'aimais bien mon transit à Miami de quelques heures où je partais à Miami Beach sniffer le soleil américain...
 
 J'ai fini par basculer définitivement sur la solution espagnole, IBERIA ! Ce qui m'a permis de migrer pour mon transit sur Madrid et éviter l'hiver la plupart du temps. Après 5 ans de climat tropical, mon corps supporte très mal le froid !
 

 
 Les Espagnols ont une aptitude naturelle humaine d'accueil
 
 IBERIA a pas mal de défaut, des avions dépassés qu'ils ont d'ailleurs commencé à retaper intégralement depuis un an en fournissant un écran individuel, des retards perpétuels (c'est une de mes blagues favorites, quelle va être l'excuse du jour... ?), une bouffe littéralement dégueulasse, même en business sauf parfois quand on quitte Madrid.
 
 Mais IBERIA est espagnol. J'ai voyagé des dizaines de fois avec eux. Je ne me souviens pas d'un seul accueil raté. Ces gens sont d'un naturel sympathique et j'ai presque toujours senti une ambiance agréable à bord. On est très loin de mes pires expériences avec Air France et les engueulades du personnel naviguant devant tous les clients et de leur agressivité perpétuelle, genre on les fait chier dès qu'on demande quelque chose.

avion-iberia

 
 IBERIA est incapable de délivrer une performance identique dans le temps. D'un voyage à l'autre, on ne sait pas quel type d'intérieur d'avion on va avoir (des Airbus A340 - 600), mais j'ai fini par en faire mon affaire. D'autant que leur business n'est pas très chère, 900€ le trajet (je ne parle pas d'aller et retour) pour 10.000km, ce qui est un prix compétitif, puisque on a l'assurance de pouvoir dormir allongé avec un confort évident par rapport à la classe Economy.
 
 Mon expérience numéro 1 avant 2015 étant un A380 Emirates entre Paris et Bangkok par Dubaï en classe Economy. C'était la première fois que je voyageais sans le sentir. Thai Airways est aussi capable du meilleur.
 

 
 J'ai analysé mes besoins pour optimiser la consommation des caractéristiques des compagnies aériennes
 
 Mes besoins ont changé. J'ai vieilli pour commencer. Encaisser un trajet de 29 heures, ce n'est pas le même sport que se taper 10.000 bornes en 11h. J'ai donc cherché à optimiser.
 
 L'optimisation passe par le service à l'aéroport, la business formule pour pouvoir dormir, l'accueil à bord, la qualité de la nourriture, la qualité sonore et aménagement de l'avion (l'A380 reste juste hors compétition tellement c'est mieux que les autres avions), la qualité des distractions (avec catalogue de films, de musiques...), le casque BOSE qui reste un outil incontournable dont j'ai déjà parlé ici, les retards ou non pour la délivrance des bagages (Roissy restant le plus bel enfer sur terre à ce niveau, du moins quand je rentrais en France), le franchissement de l'immigration (les USA ayant repoussé absolument toutes les limites du possible et du tolérable)...
 
 Quand on voit cette liste de paramètres, on comprend vite que le jeu pour une compagnie pour la satisfaction maximale des clients est complexe dans de nombreux domaines et donc très difficile à dominer.
 
 Et pourtant à ma grande surprise, après des années d'expérience, je me suis fait littéralement rôtir par une offre parfaite.
 
 Je dois confesser que je ne l'ai pas vu arriver loin de là, malgré mon endurcissement...
 

 
 Quand le hasard me fait découvrir l'excellence
 
 Tout a commencé par un changement de mes dates de voyages. Depuis 6 ans, je n'avais jamais voyagé en week end. Uniquement les jours de la semaine.
 
 Le samedi ou le dimanche, ce sont généralement les salariés qui peuvent partir en plus du traffic habituel. Il y a plus de monde du coup. Ce que je n'avais absolument pas calculé, c'est que les compagnies pouvaient changer leur appareil pour répondre à cette hausse de la demande.
 
 Passant par Madrid depuis un an et demi, j'ai pris l'habitude de voyager avec Emirates qui proposait un Boeing de bonne qualité mais sans plus, le 777 (bien moins pire que les horreurs d'American Airlines). Je me suis retrouvé sur mon trajet avec un A380 à la place en Business.
 
 Prix pour 10.000 km : 1300€ soit 400€ de plus que chez IBERIA.
 
 Et là, disons le franchement, Emirates m'a explosé la tête. J'en ai eu pour mon argent.
 

 
 Comment vous décrire tout ce que cette entreprise est capable de faire ?
 
Cela va du service limousine qui vient vous chercher à votre hôtel, à des équipements hallucinants. D'ailleurs, ce n'est pas un écran mais une véritable TV qu'on a à disposition.

offre business emirates

 

 
 Nous avons le choix entre 18 menus différents. 18 !!! Et la qualité est là ! J'en ai déjà testé sur 4 trajets.

repas emirates choix
 
 Des alcools et des vins avec un choix là aussi étonnant.
 
 Le bar de l'A380 Emirates est juste le truc le plus cool que je n'ai jamais vu à bord d'un avion.

Emirates Airbus A380

 
 Le personnel naviguant est nickel et stable dans le temps dans la qualité de ses prestations.
 
 Quand c'est votre première fois sur un A380, Emirates grâce au data mining vous réserve un accueil spécial avec une démo des joujoux dispo.

emirates business 2

 
 A Dubaï, ce n'est pas un salon lounge comme dans le reste du monde, mais littéralement d'un étage entier de l'aéroport qui est dédié à la business class. Le boarding se fait directement depuis cette étage. La first class et la business sont situées sur le pont supérieur de l'A380. On est littéralement d'un bout à l'autre de l'expérience baigné dans un univers de service et de confort maximal. Sur des longs trajets qui dépassent 20h, ces détails prennent toutes leurs importances...

 
 L'offre englobe toutes les parties d'un voyage
 
 Je voudrais m'arrêter 2 secondes car c'est juste énorme ce que Emirates a fait.
 
 Imaginez en France à Roissy un étage entier dédié aux gens aisés, avec la construction qui prévoit dès le départ cette segmentation. On aurait des manifestations, des procès, des débats à la TV (les gens aisés ont ils le droit d'avoir leur espace à eux hein ? Et l'égalité des hommes ? Et les inégalités sociales... ? Vous imaginez le bordel que cela pourrait créer alors que dans le fond, des gens qui se tapent 10 à 30h de trajet et qui ont les moyens financiers n'ont que des besoins primaires à assouvir loin de tous les délires politiques français, d'autant que Madame Michue ne fait pas 25h d'avion et de transit tous les 4 matins... voire jamais dans sa vie entière ce qui est ridicule car elle participera vivement au débat bien que jamais utilisatrice au final du produit, donc juste pour faire chier les autres, le résultat concret étant qu'il vaut mieux faire son transit à Dubaï qu'à Paris...).
 
 Emirates a conçu une offre segmentée en intégrant toute les contraintes de la chaîne du voyage. C'est énorme. C'est une expérience de consommateur que je ne peux que vous recommander, même si pour l'apprécier pleinement, il faut avoir subi pendant des années toutes les offres concurrentes standards et avoir compris à quel point, Emirates s'est fait littéralement investi à créer de la qualité maximale.

 
 Toute cette propagande
 
 J'ai repensé à American Airlines qui a commencé à agresser publiquement Emirates sur des subventions pétrolières qu'elle touchait.
 
 Les américains peuvent avoir peur de l'offre d'Emirates. Car ils ne sont pas à la hauteur. C'est tout. Ils sont débordés en qualité d'offre par Emirates, même et surtout en classe Economy !
 
 J'ai repensé à ces pilotes français qui sont passés récemment à la TV en couinant comme des lopettes qu'ils étaient payés normalement aux prix du marché alors que LEPOINT.FR a dénoncé ces mensonges et établit que les salaires étaient 30% supérieurs de manière effective et concrète.
 
 J'ai repensé au combat de Richard Branson dans les années 90 de VIRGIN ATLANTICS contre BRITISH AIRWAYS qu'il a fini par gagner tandis que publiquement, le boss de British Airways déclarait qu'il avait commis l'erreur de ne pas prendre au sérieux Richard Branson (et non de s'occuper comme le fait Emirates de la satisfaction des clients...)

Le voici d'ailleurs déguisé en hotesse de l'air qui sert les clients VIRGIN à bord

Richard-Branson-in-drag-4-470

 
 J'ai repensé aussi au nauffrage de ALITALIA en Italie ou pour à peu près les mêmes causes structurelles que Air France ou Malaysia Airlines...
 
 J'ai repensé à l'explosion des low costs RYANAIR ou AIR ASIA ou EASYJET.

 
 Une synthèse des offres
 
 Dans le fond, l'offre des compagnies aériennes est simple à décrypter.
 
 Il y a des grandes compagnies qui sont incapables de se gérer pour des raisons politiques et qui délivrent des performances moyennes aux clients, si ce n'est pas mauvaise et stressante. Ces compagnies ne survivent qu'avec l'appui de leurs Etats d'origine et la morale qui oblige inconsciemment les clients nationaux à consommer la compagnie nationale...
 
 Il y a quelques compagnies internationales comme EMIRATES capables de délivrer des prestations exceptionnelles à un prix tout à fait compétitif.
 
 Et il y a les mass markets avec le low cost où les clients cherchent juste le prix en acceptant l'absence d'expérience utilisateur, sur des trajets souvent courts.
 
 Et c'est à peu près tout. Quelques compagnies parmi les 400 gagnent beaucoup d'argent, tandis que la majorité en perd... Vaut mieux construire des avions au niveau de la chaîne de valeurs économique...

 
 Nous avons tous le choix en tant que consommateur avec nos besoins différents
 
 Je voudrais juste rappeler que la manière dont on dépense notre argent a plus d'impact que le fait d'aller voter pour des régimes politiques de pacotille comme nos démocraties vérrolées.
 
 La question est de savoir qui on récompense au delà de notre satisfaction personnelle en tant qu'utilisateur du service.
 
 Je trouve qu'une entreprise qui se casse littéralement la tête pour apporter des solutions presque parfaites, bien plus performantes que celles de la concurence, mérite quelque chose de ma part. Peu importe sa nationalité !
 
 De même que je trouve que des offres foireuses méritent sanction et boycott, même s'il s'agit d'entreprises de mon pays ou de pays que j'aime bien. En 2014, j'ai choisi d'arrêter de consommer les compagnies aériennes en fonction des symboles et de m'attacher à trouver les offres qui répondaient à mes critères de qualité et rapidement, mon expérience s'est considérablement améliorée.

 
 Réfléchir et tester
 
 Je ne peux que vous inviter à réfléchir à l'offre mondiale disponible (que ce soit les systèmes de vie, les Etats avec l'offre politique, les systèmes de santé, les systèmes d'éducation des enfants, les systèmes de taxation, les systèmes de création d'entreprises, facturations et administratifs, les systèmes bancaires (les banques françaises sont devenues inacceptables dans la mesure où légalement, si elles ont un problème, elles peuvent désormais se servir sur votre compte pour payer les soucis.
Je vais écrire un édito bientôt là dessus. Il est désormais impératif de transférer son épargne en toute légalité en dehors de l'Europe).

Ci dessous un petit podcast que j'ai fait sur ce qu'il faut réfléchir par rapport à une approche internationale de la vie.


 
 Je ne peux que vous inviter donc à regarder et comparer à l'international, car certains pays ne sont pas au même endroit dans les cycles de développement et de corruption et proposent des offres qui valent le détour. Oubliez le franco français comme le fait toujours la majorité des français. Ou même les solutions européennes.
 
 J'ai écrit il y a un an une formation à l'expatriation qui reposait sur ces principes de choix internationaux et de consommation réfléchie. Je vous propose une réduction de 70€ sur son prix de vente, soit -55% avec ce code DUKDGCZ8UBPD valable jusqu'au mardi 17 novembre inclus. Toutes les infos sont ici http://formation.objectifeco.com/charles-dereeper-expatriation/
 
 Nos vies sont plus précieuses que celles des Etats. Combien de fois dans ma vie ais je rencontré de français qui avaient renoncé à leur aspiration personnelle pour se conformer à celles proposées par notre pays ? Combien de gens dont la vie n'a été que l'ombre de leurs désirs ?
 
 Sans même avoir réfléchi sur leurs choix ! Sans même avoir testé les offres des autres !

delsol-livre

 
 Ne pas abandonner les recherches
 
 Combien de fois ais je entendu que l'éducation française empêchait une expatriation par exemple alors que les lycées français dans le reste du monde proposent souvent une bien meilleure ouverture et formation que ne peut juste le proposer la France chez elle à formater des générations d'esclaves gocho gémissantes et dépassées par la compétition mondiale...
 
 J'ai envie de leur dire : arrêtez de vous rassurer sur vos choix alors que vous n'avez pas cherché partout... votre seul risque en cherchant, c'est de trouver mieux, à l'image de mon expérience chez Emirates ! Quelle prise de risque n'est ce pas ?
 
 Je peux vous le confirmer : l'herbe est plus verte ailleurs dans de très nombreux domaines ! Il y en a un pourtant qui reste invaincu dans mes recherches intenses... hahahahahaha, c'est le pinard. Là, on est champion du monde sérieux. Et le vin français après un mois de container en mer, il est mort environ une bouteille sur deux ! Du coup, on doit se rabattre sur du chilien, de l'américain, de l'australien... ces gars là, ils essayent de faire du jus de raisins mélangés à de l'alcool... rien à voir avec chez nous... Ils nous copient, mais ils ont pas tout piger encore...
 
 Charles Dereeper
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

2 commentaires

  • Lien vers le commentaire jay vendredi, 13 novembre 2015 10:34 Posté par c_idem

    6 ans pour se rendre compte qu'Emirat's est la meilleur compagnie (avec celles du Golf) ??

    Tout arrive un jour !  :-)

    C'est simple : Les emirs mettent à dispo leur moyen de transport  ;-)

  • Lien vers le commentaire francois mercredi, 11 novembre 2015 07:48 Posté par frcclair

    sacré Charles! Concernant le vin francais, ca dépend comment il voyage: conteneur isolé des variation brusques de température, ou pas...
    A ta Santé!