Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Guillaume Rondan

Guillaume Rondan

Entrepreneur sur Internet depuis 5 ans, je vis de mes différentes activités en ligne et suis passionné par l'entreprenariat et la création de business sur internet.

Auparavant Digital Nomad, je suis aujourd'hui installé au Vietnam et je souhaite partager avec vous des idées, perspectives et opinions sur la vie d'un expatrié en Asie du Sud-Est.

Egalement cofondateur d'une start-up spécialisée dans le marketing comportemental pour sites e-commerce, j'aime rencontrer des personnes inspirantes qui ont cet appétit d'entreprendre, de création et d'innovation.

Investir en Bourse à l'étranger - Spécial non résidents expatriés

Audience de l'article : 1079 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
En tant que salarié habitant en France, on aura tendance à suivre les conseils classiques : avoir une assurance vie, investir dans l'immobilier près de chez soi ou encore nous tourner vers quelques actions de la société du CAC40 qu'un ami vient de nous inciter à acheter. L'année dernière, la commission Européenne avait aussi interdit aux européens d'investir dans les ETFs américains afin de privilégier les investissements en Europe. On est donc assez restreint en terme de choix lorsqu'on réside en Europe.

Lorsqu'on s'expatrie, il peut arriver d'habiter dans un pays qui ne possède pas de système de retraite. Si vous êtes jeunes, c'est quelque chose que vous pouvez omettre mais dès que vous commencez à prendre de l'âge, il vous faut prendre des actions pour se protéger. L'avantage est qu'on possède un panel plus large d’opportunités d’investissements. On peut par exemple :
  • continuer d'investir en France (et même bénéficier de certains crédits par les banques françaises)
  • investir dans notre nouveau pays de résidence
  • ouvrir un compte auprès d'un broker en ligne et pouvoir librement investir partout où l'on souhaite

Expatriation : les avantages fiscaux non résidents

Dès qu'on s'expatrie pour plusieurs années et qu'on devient fiscalement rattaché à un autre pays, on n'est plus contrait par les directives de notre pays d'origine. Les expatriés ont ainsi mécaniquement tendance à avoir des investissements plus variés ce qui leur permet de répartir leurs risques. Vous pouvez donc vivre dans un pays à la fiscalité douce qui vous permet d'investir ou faire du business avec moins de pression fiscale.

Systèmes de retraite non sécuritaires

Lorsqu'on sait que les caisses de retraites françaises sont endettées jusqu'au coup, il est rassurant pour un jeune expatrié de réaliser des investissements qu'on maîtrise. L'avantage indéniable est qu'on est libre de nos choix et qu'on peut maîtriser où on souhaite investir : dans notre pays d'origine, pays de résidence ou ailleurs sans aucune limite.

Prévisons du deficit de caisses de retraites en France

Sociétés de gestion de fortune

Certains auront recourt à des gestionnaires de patrimoine ou sociétés de gestion de fortune qui vont vous accompagner dans la croissance de votre patrimoine. Seulement, il faut vous assurer que ces mandataires soient sérieux et qu'ils sont bien compétents pour réaliser des investissements.

Cela commence par la vérification que la dite société de gestion est agréée et réglementée dans votre pays de résidence. Lorsqu’on habite à l’étranger et confie son argent à une agence domiciliée dans une île au nom exotique, il faut prendre quelques mesures pour rester à l’abri des escroqueries qui sont nombreuses dans ce secteur.

Dans quelle mesure votre gestionnaire offshore est-il bien réglementé ?

Quel est le cadre réglementaire de la juridiction de la société de gestion ? Dans quelle mesure est-elle différente de celle de votre pays d'origine ? Quelle est sa force ? Faites des recherches sur les antécédents de cette société. Si vous décidez de travailler avec elle, mettez les en concurrence avec d’autres sociétés pour voir comment ils travaillent. Sont ils intrusifs et essaient ils de vous vendre absolument des placements en vous faisant miroiter des gains astronomiques ? Confiez leur une petite partie de votre argent et testez leur service durant 6 mois à un an avant d’investir la totalité de votre épargne.

Protection de votre argent auprès du courtier en bourse

De nombreuses juridictions ont des régimes de protection des investissements. Par exemple, aux États-Unis, il y a le régime d'assurance de la Securities Investors Protection Corporation (SIPC). Avant de faire appel à un dépositaire, un courtier ou une banque à l'étranger, où vous vous souhaitez stocker votre épargne, vérifiez d'abord le système de protection qu'offre sa juridiction. Vos capitaux sont ils protégés en cas de faillite ? Jusqu'à quel montant ?

Garanties : sécurite et protection de vos investissements

Si les dispositions du dépositaire lui-même et sa juridiction d'exploitation n'offrent pas une protection raisonnable pour vos placements, il peut être préférable de rester à l'écart même si les promesses de rendement qu'ils vous vendent sont alléchantes.

Comment le gestionnaire de fortune agira-t-il sur votre compte ?

La façon dont le dépositaire fonctionnera et gérera votre compte devrait vous préoccuper au plus haut point. La transparence et l'accessibilité devraient être les considérations ne pas prendre à la légère. Le dépositaire publiera-t-il régulièrement son barème de frais ? Est-il transparent ou y a t’il des changements notables apparus ces dernières années sur leurs frais de gestion ?

Comment allez-vous accéder à votre compte ?

Les meilleurs services de gestion de patrimoine offrent généralement une plateforme de qualité facilement accessible, permettent un suivi aisé du portefeuille et des transactions, et publient régulièrement les relevés de compte de leurs clients.

Par conséquent, avant d'investir dans un système d'investissement offshore, assurez-vous d'avoir coché ces points.

Juridictions offshore pour sécuriser votre épargne

Les juridictions offshore ont un avantage : votre épargne ne se trouve pas dans le pays dans lequel vous habitez et dans lequel vous avez le passeport. Cela permet de rester diversifié et d'implémenter la stratégie des 5 drapeaux évoquée dans un précédent article. Ces comptes devront (ou pas) être communiqué à l’administration fiscale de votre pays de résidence fiscale (suivant la législation en place). Certains types de comptes bancaires peuvent offrir des niveaux de protections supplémentaires pour vos fonds tout en continuant de vous permettre fructifier votre patrimoine. Certains courtiers en ligne répartissent par exemple vos dépôts dans plusieurs banques.

diversifier votre patrimoine avec la théorie des 5 drapeaux

Un compte bancaire offshore vous protégera en cas d'insolvabilité de votre banque de tous les jours. De plus, dans les situations où les risques politiques sont élevés, cela vous aidera à préserver votre vie privée et à avoir l'esprit tranquille. Ils œuvrent également comme une protection contre le risque de change : vous pouvez par exemple ouvrir un compte en $US et bénéficier d’un taux d'intérêt plus élevés que ce que procure le livret A en France. En fonctionnant ainsi, vous vous couvrez partiellement contre les variations éventuelles du cours des devises.

Un compte offshore dans une juridiction dotée d'un cadre réglementaire solide protégera efficacement vos actifs, réduira les risques économiques et politiques et vous procurera des intérêts plus élevés sur votre épargne.

Compte tenu de leur notoriété médiatique et la réglementation très stricte sur leurs ouvertures, vous ne devriez pas vous inquiéter de votre compte bancaire offshore. Tout ce que vous avez à faire est de vous conformer aux exigences de déclaration nécessaires et de produire vos déclarations de revenus de façon adéquate.

Utiliser le portefeuille permanent pour la croissance

Il y a un mythe qui dit qu’on ne peut pas réaliser un investissement sûr qui soit à la fois rentable et produise des résultats intéressants en terme de rentabilité. Vous pouvez atteindre la sécurité tout en enregistrant une croissance à long terme dans toutes les conditions économiques de marché. Cela est possible par exemple grâce à la mise en place d'une stratégie de type portefeuille permanent.

Alors, comment pouvez-vous construire un portefeuille permanent ? Vous pouvez le faire en suivant la formule :
    1. Actions
    2. Métaux précieux
    3. Obligations d'État
    4. Bons du Trésor, 25 % chacun

L'expérience a montré qu'en effet, les portefeuilles permanents ont tendance à avoir des cycles économiques plus doux que la plupart de leurs homologues pendant les cycles économiques difficiles.

Evolution d'un portefeuille permanent pour les expatriés en 10 ans

Par conséquent, si vous êtes un investisseur peu enclin à prendre des risques, un portefeuille permanent peut vous aider à obtenir un bon mélange de sécurité et de croissance.

Profiter d'investissements à faibles coûts (p. ex., ETF)

Vous pouvez utiliser votre compte bancaire offshore ou courtier en ligne pour bénéficier d'investissements à faibles coûts en utilisant les Exchange Traded Funds (ETFs) pour être exposé aux différentes classes d'actifs. Les ETFs se négocient comme des actions et permettent aux investisseurs, petits ou grands, de diversifier leur exposition au marché.

Ainsi, les ETFs permettent aux investisseurs d'accéder à de nombreuses catégories d'actifs et à de nombreux secteurs à faibles coûts. Ils permettent aux investisseurs d'économiser du temps et des efforts pour l'analyse et la gestion de leurs investissements. Outre les ETFs, vous pourriez également envisager d'investir directement dans des actions offshore.

Il est important de se méfier des frais, commissions et autres dépenses lorsque l'on a recours à des placements à l'étranger. Bien que certains solutions offshore soient très utiles et pratiques, d'autres ayant des coûts exorbitants (frais de transfert, frais de gestion, virement internationaux, coût de chaque opération d'achat et vente de titre ...) peuvent rendre le résultat totalement improductif.

Avantage fiscaux des comptes bancaires offshore

L'avantage fiscal des comptes bancaires offshore est particulièrement important. C'est grâce à cela qu'ils sont devenus si célèbres. Les investisseurs se tournent vers les pays qui offrent certaines incitations fiscales

Ces pays le font pour attirer des capitaux étrangers. Par conséquent, l'exploitation de comptes bancaires et l'investissement dans ces pays bénéficient d'avantages fiscaux distincts. Vous aussi, vous pouvez commencer à en profiter en ouvrant un compte dans l'une de ces juridictions.

Démarrer et réaliser vos premiers investissements offshore en tant qu’expat

Les opérations bancaires et les placements à l'étranger sont deux moyens inestimables de protéger votre argent, de faire fructifier votre patrimoine et de profiter de nombreuses opportunités d'investissements à faibles coûts qui ne sont peut-être pas disponibles dans votre pays d'origine.

Comment investir à l'étranger depuis des comptes bancaires de juridictions offshore

L'efficacité des services bancaires et d'investissement offshore ne peut être niée. Et malgré le fait que la notoriété qu'ils ont acquise auprès des autorités de régulation et des médias, la grande majorité de leurs activités sont légales.


 
Remarque : Cet article s'adresse principalement aux non résidents habitant en Asie du Sud Est, mais les conseils s'appliquent à tout type de non-résidents expatriés : Asie, Europe, Amérique ...

En tant qu'expatrié, vous pouvez également bénéficier de ces avantages. Par exemple, vous pouvez utiliser l'investissement à l'étranger pour augmenter votre patrimoine et vous constituer une rente. Toutefois, comme mentionné dans cet article, les arnaques sont fréquentes et de nombreux brokers et agents peu scrupuleux vous vendront des services aux frais cachés élevés. Il faut donc être vigilent, bien consulter les avis des utilisateurs et vous faire votre propre idée sans hésiter à demander de l'aide sur des forums de bourse.
Poster un commentaire