Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Expatriation - la vision du journal LE MONDE et ma vision de la réalité... ce qu'il faut faire pour contourner l'inscription "facultative" aux ambassades françaises...

Audience de l'article : 3580 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 7 réactions
Votez pour cet article
(1 Vote) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Dereeper, vous avez parfois des bonnes idées, mais votre style agressif et grossier ne vous rend pas crédible...

Ben ouais... désolé

Je crois qu'il vaut mieux lire un style grossier et fondé qu'un style DU MONDE tout propre avec d'énormes manipulations qui désinforment.

Parce que fondamentalement, ca coute beaucoup plus cher de décider des orientations stratégiques avec des infos erronées que de subir quelques pics d'humeur de la part d'auteur underground.

Quand LE MONDE parle d'expatriation, cela tourne rapidement à de la propagande. Regardez par exemple cet article : http://www.lemonde.fr/societe/article/2015/02/12/a-l-etranger-des-expatries-francais-plus-nombreux-et-plus-aventureux_4575168_3224.html

En intro, la phrase suivante :

Cette hausse modérée infirme en même temps l’idée d’une fuite massive des Français – en raison de la crise et de la pression fiscale – qui a animé le débat politique en début d’année 2014. « Cette hausse est conforme aux précédentes. Entre 2012 et 2013, nous avons connu une augmentation de 2 % du nombre de Français installés à l’étranger et inscrits dans les consulats. Si l’on remonte plus loin, nous avons déjà connu des années à 3 % », rappelle Christophe Bouchard, directeur au Quai d’Orsay des Français de l’étranger.

Mais quelques lignes plus bas...

Avec 22 539 ressortissants enregistrés, l’île-continent se place 18e pays d’accueil. Si l’on veut approcher le nombre réel de Français installés en Australie, il faut multiplier par trois les personnes inscrites, car là comme ailleurs, l’inscription au consulat est facultative.
 

Je vous résume.

1 - on rassure Madame Michue qui lit Le Monde en lui expliquant que oui, la France est un beau pays, qu'elle ne doit pas s'inquiéter, tout le monde ne quitte pas le navire qui prend l'eau de tous les côtés comme les méchants capitalistes ils disent à la radio...

2 - c'est tellement un gros mensonge que trois paragraphes plus bas, dès lors qu'on raconte la réalité, le pipo éclate entre inscrit et non inscrit

3 - on passe sous silence en employant des grandes phrases sur le côté aventurier des expatriés l'information capitale que personne ne veut documenter tellement elle est explosive : QUI PART ?

Si Madame Michue quitte la France, sérieux, qu'est ce qu'on en a à faire ?

50 Madame Michue qui désertent la France ne pourront jamais égaler les dégâts économiques subis par le départ d'un seul entrepreneur français de qualité, d'un seul cadre ou manager ou spécialiste. Dans le monde communiste, seuls les stats comptent, même les plus idiotes. Les hommes sont égaux. Dans le monde capitaliste, les hommes ne se valent pas et l'efficacité est récompensée en permanence tandis que l'inefficacité est éliminée naturellement. C'est dur oui, mais à long terme, c'est la seule manière de survivre...


Il y a environ 1 million de français qui représentent l'élite économique du pays si on consulte les statistiques des impôts, que ce soient les revenus, l'ISF ou autres. On doit bien avoir également 1 million en plus d'ingénieurs et spécialistes divers, de managers, de gens exceptionnels à compétences valables dans le monde capitaliste, de créatifs sous valorisés et sous exploités.

La question est donc, combien parmi cette élite quitte le navire, car eux ne partent pas avec les mains vides. Ils embarquent du patrimoine et surtout des compétences très précieuses qui feront cruellement défaut.

Donc non seulement, ce n'est pas 1,68 millions d'expatriation que la France connaît mais probablement 2 à 3 millions. Mais surtout, nous le savons tous quand on est expatrié au regard de nos rencontres, ceux qui partent sont les français les plus dynamiques bloqués par le système communiste. Les looses qui se font pipi dessus, ils restent dans leur bocal de poisson rouge à faire voter des lois qui les mèneront là où les grecs sont avec quelques années d'avance - en faillite...

Comment faire pour ne pas s'inscrire et sortir des radars des ambassades et consulats ?

1 - si l'inscription est facultative, elle est incontournable quand vous souhaitez ouvrir un compte bancaire dans certaines zones de la planète ou créer une structure off shore, car vous apparaissez en tant que français ayant droit économique et les pays prestataires veulent se backer contre tout problème avec la France en exigeant de leurs clients français qu'ils démontrent qu'ils sont réellement expatriés. Donc cette inscription dans les faits quand on fait du business international reste souvent nécessaire.

2 - comme je l'explique le plus souvent possible, les fonctionnaires bureaucrates français sont des nouilles communistes faciles à embrouiller. Leur faille est la même : les nombres. Un communiste cherche à imposer et contrôler des trucs absurdes non réalisables à grande échelle. C'est la caractéristique principale à piger. De là découle la stratégie pour dépasser ces salades.

Je vous recommande de ne pas vous inscrire dans votre pays de résidence... si vous souhaitez sortir des radars, il faut créer un leurre.

Je vous recommande donc de choisir un pays à fiscalité nationale et non avec une assiette mondiale, pour rendre votre dossier chiant sur un plan administratif, pas intéressant à traiter car compliqué (n'oublions pas que le fonctionnaire communiste de base a oublié depuis plusieurs décennies le sens du mot effort, car qu'il en fasse ou non, il est payé de la même manière à la fin du mois, donc après quelques années, on le comprend tous naturellement, cela ne sert à rien de se démener pour la mère patrie la France...).


En tant que leurre, le Costa Rica et le Panama sont parfaits. Vous y allez pendant quelques semaines. Vous trouvez une location pseudo longue durée. Vous prenez un téléphone, vous souscrivez à l'électricité, vous faites un bail... Tout ceci ne vous coutera même pas 1000 euros à rajouter à votre voyage.

Ensuite, vous allez vous inscrire à l'ambassade française au Costa Rica ou au Panama. Vous récupérez votre carte. Puis vous plantez tout et vous disparaissez pendant 5 ans dans votre lieu de vie réel. L'inscription est à renouveller tous les 5 ans.

Ce qu'il faut comprendre, c'est qu'il n'y a qu'une poignée de fonctionnaires dans ces pays de quelques millions d'habitants contre des milliers de français sur place. Ce n'est pas 5 tartenpions de la fonction publique qui vont pouvoir contrôler la réalité des choses et des expatriations.

Avec une inscription au Costa Rica, vous êtes peinards. C'est un pays qui par définition n'intéresse pas la France communiste. Les lois fiscales sont trop contraignantes pour le parfait petit socialiste de base, le pays est loin géographiquement, économiquement, il n'est presque rien, géopolitiquement, il dépend des USA... Bref, c'est un excellent paravent. Le Panama a l'avantage de dire NON même à l'IRS américain, mais du coup, il en fait une target politique. Et franchement, être dans le champs de mire de l'armée américain (la finance est une arme), ce n'est pas de tout repos...

Il se trouve que j'y vis encore à titre perso au Costa Rica, donc je peux en témoigner. Jamais personne n'a contrôlé ma situation au Costa Rica. Je suis résident thaïlandais, mais je passe encore presque 5 mois par an au Costa Rica. Le plus drôle dans tous ces délires du monde moderne, c'est que même en Thaïlande, je leur réponds que je vis au Costa Rica et personne n'y trouve rien à redire... alors qu'ils m'ont eux mêmes vendu une résidence VIP thaï pour 5 ans ! Allez comprendre tous ces paradoxes...


Charles Dereeper

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

7 commentaires

  • Lien vers le commentaire Thierry mercredi, 23 septembre 2015 15:57 Posté par Philippin

    Excellent article et j'aime les impertinents et insolents, ça remet les pendules à l'heure...


    J'ajouterais que mon expérience me prouve que les employés du consulat ne vous demandent aucun document, aucune preuve de votre résidence dans le pays concerné : tout peut se faire online, donc peu importe d'où vous remplissez les formulaires.

  • Lien vers le commentaire hftrade dimanche, 05 juillet 2015 16:09 Posté par hftrade

    notons que costa rica, thailande, hong kong ont signé pour un echange d'informations fiscales en 2018, ce qui n'est pas tres loin

    http://www.oecd.org/tax/transparency/statement-of-outcomes-gfberlin.pdf

    le panama est un des rare pays a resister encore a l'imperialisme fiscal yankee (fatca etc) avec quelques pays mineurs (vanuatu, tonga etc)

    selon des sources bien informees, les pressions diploamtiques sur les pays d'amerique centrale ont ete fortes

    le nombre de citoyens americians qui renoncent a leur citoyennete atteint aussi des records , si bien qu'ils trainent la patte en ce moment au niveau administratif

    La France songe aussi sur le modele americain, imposer ses ressosrtissants partout dans le monde

    http://www.swissinfo.ch/fre/sur-le-mod%C3%A8le-am%C3%A9ricain_les-exil%C3%A9s-fiscaux-fran%C3%A7ais-passeront-ils-%C3%A0-la-caisse-/41149210

    les griffes de bercy s'etendront-elles bientot au monde entier ? certaines infos le laissent presager

  • Lien vers le commentaire Harry Haller dimanche, 05 juillet 2015 09:06 Posté par harry

    L'administration connait les expatriés et les salariés détachés, c'est tout. Pour le reste il n'y a pas de case. Demander à l'un de ses fonctionnaires de faire un effort, de sortir du cadre ou de risquer une évolution de procédure en interne, nan mais ça va pas ?


    Pensez aux gens qui ne se déclarent efectivement pas à laur consulat (mon cas), qui continuent de payer quelque chose en France (taxe d'habitation, des charges sociales, autre...) tout en ayant plusieurs "vie" ou identités (perso j'aime bien le terme SEO de "persona" pour cloisonner).

    Pensez tout simplement au fait que tout n'est pas 100% blanc/noir, dedans/dehors. Quid des gens qui en effet font la navette ? Qui des nomades online (peut bosser en ligne de partout) ? Des retraités qui consomment ailleurs au soleil 5 mois/an mais on gardé leur maison en France ? Des jeunes qui se barrent (par ex : de chez leur parents direct) en Australie ou autre sans crier gare ou demander un cerfa ?

    En revanche méfiez-vous, les données seront recoupées. Perso le fisc a pris en 2014 pour la 1ère fois mon adresse de suivi de courrier pour mon domicile, donc la Poste collabore et dans les faits se substitut à la déclaration de l'usager maintenant, et après bah à vous de faire rectifier.

    Des fois je me dis qu'ils jouent à se faire peut, parfois je pense qu'ils chient dans leur froc, difficile à dire, un tour à la messe et ils ont tout oublié...

  • Lien vers le commentaire SEYTRE samedi, 04 juillet 2015 19:29 Posté par Vic17

    Encore un excellent article ! En particulier pour l' astuce avec les 2 pays ( COSTA RICA et PANAMA ) mais il doit y en avoir d' autres Charles, veuillez nous les donner. Un 2° article approfondissant celui-ci serait particulierement bien venu car, de plus en plus de Francaiis pense quitter cette France qui vit sur ses acquis et qui déteste se remettre en question....

  • Lien vers le commentaire tartemolle samedi, 04 juillet 2015 16:26 Posté par tartemolle

    Charles, excellent papier comme d'habitude.
    Ne surtout pas changer de ton! Pour moi c'est un plaisir de vous lire. Ca rafraichit.
    Quant au Monde je n'ai pas cliqué sur le lien que vous mettez car je ne lis JAMAIS ce torche pétard qui est pour moi le symbole absolu de la malhonnêteté intellectuelle. Je préfèrerais même lire l'Humanité car au moins eux ils annoncent la couleur et ils n'essayent pas de masquer leur propagande...

  • Lien vers le commentaire ANTOINE samedi, 04 juillet 2015 16:25 Posté par Jovs Jerome

    A confirmer, mais selon les stats officielles, il y aurait une solde migratoire net de 60.000 personnes par an en France. Or, il y aurait aussi, 260.000 immigrants. 
    Donc, selon l'arithmétique encore en vigueur dans cette république bananière (bien que les bananes soient en fait "fabriquées" -ex nihilo, à Jersey), il devrait y avoir 200.000 émigrants, ce qui est considérable(213.000 en 2011 d'après Atlantico, qui dit aussi que le nombre explose).
    Après, je sais qu'il peut y avoir des doublons de partout:
    -On peut avoir deux résidences (je suis inscrit français résident au Cambodge, mais j'ai aussi une résidence en France, et le fisc ne m'a jamais oublié).
    -Idem pour les immigrés, je pense qu'il en arrive beaucoup plus que cela chaque année.
    -Travaillant dans le domaine du conseil en investissements immo. et j'ai aussi un business au Cambodge, j'ai croisé des deux manières énormément de candidats à l'expatriation. Je pense que, raisonnablement, au moins 10% des touristes français au Cambodge sont bien davantage que des touristes. 
    -Le total d'émigrés ayant gardé la nationalité française dépasserait les 3 millions.  

  • Lien vers le commentaire FRANCAIS samedi, 04 juillet 2015 12:42 Posté par LUCIEN