Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Productivité

Productivité

Entreprises ; Etats ; Hommes

Toute l'actu traitée par Objectifeco dans le domaine de la productivité à la recherche de l'excellence.

Comment réfléchir à produire plus, plus vite ou en consommant moins de temps et d'énergie, les logiciels et stratégies en vogue, les dernières recherches, les témoignages d'expérience...

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

La liste des pays les plus heureux et les moins chers pour s'expatrier

Audience de l'article : 4602 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Aujourd'hui, pour beaucoup de nos compatriotes la France vide à grandes eaux ses dernières énergies positives. Pire encore, elle se noie dans une mer nauséabonde de morosité. Face à cette déprime ambiante, il n'est pas toujours facile de choisir un exil idéal. C'est un peu la bérézina le moment venu !

le grand depart expat


Tout d'abord, il y a le rapport récent de l'ONU à prendre en compte. C'est un top 10 qui classe les pays qui allient meilleur qualité de vie et bonheur à leurs concitoyens. Ce palmarès s'appuie sur plusieurs critères.

Parmi eux, citons :

- le niveau des revenus

- les systèmes sociaux

- la santé

- la liberté

- l'IDH (indice de développement humain)

- la fiscalité

Il existe de nombreux classements qui varient selon les critères employés. En voici un :

1. Suisse : 7.59/10

2. Islande : 7.56/10

3. Danemark : 7.53/10

4. Norvège : 7.52/10

5. Canada : 7.43/10

6. Finlande : 7.41/10

7. Pays-Bas : 7.38/10        

8. Suède : 7.36/10

9. Nouvelle Zélande : 7.29/10

10. Australie : 7.28/10

Analyse à chaud :

Les pays d'Europe de l'ouest et les contrées scandinaves se hissent pour la plupart dans le hit parade du classement. La seule ombre au tableau que l'on peut imputer à ces pays c'est bien le coût de la vie. 7 sur 10 d'entre eux ont coût de la vie nettement plus élevé que celui de la France ou des Etats-Unis, notamment en Suisse où il est 60% à 70% plus important.

expat dev


Une autre piste possible :

Pour ceux qui des revenus ou un patrimoine modeste, les pays précédemment cités restent souvent difficilement accessibles. Heureusement, le bonheur n'est pas uniquement réservé aux personnes aisées financièrement. Une étude récente propose des alternatives intéressante: c'est le rapport mondial annuel du bonheur !

Les principaux critères de ce classement sont les suivant :

- l'indice du climat sociétal et de la joie de vivre doit avoir une note d'au moins 6.5/10

- de posséder un indice du coût de la vie (loyer inclus) d'au moins de 10 à 15% moins cher que celui de la France


Voici le résultat :



Indice de "bonheur"

Coût de la vie moins cher en %

1. Mexique

7.19

53

2. Costa-Rica

7.23

28

3. Brésil

6.98

42

4. Oman

6.85

25

5. Panama

6.79

21

6. Allemagne

6.75

16

7. Chili

6.67

34

8. Argentine

6.57

21

9. Colombie

6.48

53

10. Thaïlande

6.46

47

Source : Rapport de bonheur mondial, Numbeo.com


Analyse à chaud :

expat pays emergent

Les pays latinos représentent 70% de cette liste. En 1984, les observations de la Banque Mondiale ont fait l'objet qu'un tiers de la population sud américaine vivait dans la pauvreté.

Un peu moins de 30 ans après, en 2011, ce ratio avait chuté pour atteindre 13.3%. Aujourd'hui, ces pays sont capables de satisfaire une majorité d'individus grâce au développement économique qu'ils ont connu ces dernières années. Biens que moins riches ou évolués que les nations européennes, ils demeurent d'excellent destinations bon marchés. De quoi supplanter la Suisse dans ce domaine là ! Mais l'embellie économique ne suffit pas pour expliquer le bon score pays d'Amérique latine.

Il y a l'aspect culturel et sociétal qui joue un grand rôle. En effet, dans ces pays le lien familial est beaucoup plus fort que dans nos pays occidentaux, les relations humaines beaucoup plus chaleureuses... ces populations attachent moins d'importance au matériel et se concentrent d'avantage sur l'être et le développement personnel.

Et bien que le Mexique est souvent associée aux cartels de la drogue et à la criminalité, ces éléments n'ont pas l'air d'affecter le bonheur de ses citoyens. Un autre rapport du Pew Research Center a publié en 2014 les résultats de son enquête, il en ressort que les Mexicains étaient parmi les personnes les plus heureuses dans le monde.

En fin de compte, le pays a obtenu la première place pour une raison très simple: il est le moins cher de tous, et il a obtenu la meilleure note de niveau de bonheur.


Conclusion :

Le bonheur est à la fois individuel et collectif. Il y a derrière cette notion des besoins personnels des buts propres à chaque individu qui vont se fondre dans une organisation sociale.

Les objectifs de chacun doivent tendre si possible vers l'harmonie la plus proche. Quelque soit votre projet, il est intéressant d'analyser ces deux classements. Rentier, futur expatrié, entrepreneur, retraité, quitter son pays est une décision lourde de conséquences, bien s'informer c'est mettre toutes les chances de son côté pour réussir son départ !

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire