Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
3 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - trouver la paix - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, l'expatriation, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

La différence entre quitter son pays et s'expatrier

Audience de l'article : 2749 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Charles, qu'entends tu par dumper ton passeport français ? suite à cet article http://www.objectifeco.com/economie/dettes/dettes-europe/quand-le-peuple-va-t-il-piger-que-l-europe-est-detruite-sciemment-au-lieu-de-prendre-pour-des-cons-les-elites.html

ou

Charles, toi qui est optimisé fiscalement...

J'en passe de tous les messages que je reçois et des méconnaissances des règles les plus élementaires de la vie internationale.

Actuellement, il y a 200 pays indépendants dans le monde. Avec leur propre identité, lois, croyances...

S'expatrier consiste à aller vivre dans un autre pays tout en conservant son pays de naissance comme référent de sa vie.

Optimiser fiscalement consiste à vivre dans son pays de naissance et à chercher à niquer les règles fiscales en diminuant la charge d'impôts de manière plus ou moins légale.

Quitter son pays, mon projet perso entamée en 2017 (après mon expatriation entamée en 2009) consiste à abandonner la nationalité de son pays de naissance pour choisir une autre nationalité et couper définitivement les ponts.

Au Panama, il faut vivre en tant que résident permanent 5 ans et ensuite, il y a une procédure qui dure un à deux ans pour obtenir le passeport. A l'issu, je serais libre d'abandonner mon passeport français.

Ce qui est très différent et de ceux qui optimisent fiscalement et de ceux qui s'expatrient.

Après, quelle mouche m'a piqué pour quitter un pays du G7 au profit d'un petit état de 4 millions d'habitants ?

La réponse est complexe.

Clairement, il existe un projet politique pour rendre non majoritaire l'homme blanc dans son pays d'origine.

Aux USA, dans 25 ans tout au plus, en 2045 selon les projections, l'homme blanc sera minoritaire. Même projet en France et à vrai dire un peu partout.

Je n'ai rien contre les autres races. Mais j'ai quelque chose contre l'identité. Je n'aime pas qu'on me vende une saucisse alors qu'il s'agit en réalité d'un machin industriel artificiel.

Ensuite, techniquement, les pays occidentaux n'existent que sur le papier. Nous vivons en réalité dans un monde d'oligarches organisés en bandes. Il suffit d'évoquer cette réalité pour se faire taxer de complotiste. Ce qui est ridicule car ne pas croire au monde des oligarches cela revient à penser comme un enfant de 5 ans qui attend que le père noël descende dans la cheminée où le feu crépite avec les cadeaux... sans se brûler la gueule avec 50kg sur les épaules tel un vaillant navy seals spécialiste de la téléportation en physique quantique en avance sur son temps si on en croit les dernières expériences dans le domaine ici https://www.scientificamerican.com/article/qutrit-experiments-are-a-first-in-quantum-teleportation/

4 banques US sont présentes auprès des 500 entreprises du SP500, au board de direction et actionnaire TOP 10. S'imaginer deux secondes seulement que ces 4 pouvoirs bancaires ne se rencontrent pas et ne s'organisent pas un petit peu pour se faciliter la vie, c'est être idiot.

10 multinationales contrôlent plus de 80% des produits de grande consommation que tous les occidentaux utilisent pour vivre. Croire deux petites secondes que ces seules 10 multinationales ne se sont jamais rencontrées pour organiser (le vrai mot, c'est acheter les lois et les politiciens) le business, c'est là aussi être idiot.

Donc d'un côté, nous avons des multinationales qui structurent nos vies pour lesquelles on ne vote pas, mais qui émettent littéralement les lois et de l'autre, il y a une volonté raciale évidente contre l'homme blanc. Il faut rajouter que le sperme diminue méthodiquement de 2 à 3% par an en fertilité tous les ans... un malheureux hasard bien sûr... il est clair que notre pouvoir de procréation est voué à nous être retiré et que tout ceci est programmé... sinon y a belle lurette que notre protection via l'interdiction de nombreuses subtances dans notre alimentation aurait être mise en place.

Après, au niveau des finances publiques, on voit arriver la grande collecte de la richesse privée qui va se faire spolier d'ici 2035. Une énième fois.

J'ai retourné dans ma tête toutes les options, mais je n'ai trouvé aucune réponse / aucun compromis favorable capable de me faire rester en France ou avec un passeport français. A chaque fois quand j'ai simulé, je parviens à la même conclusion que je vais me faire niquer.

Donc je me casse. Et j'en ai rien à foutre d'être un vilain français qui crache sur son pays. Tout simplement parce que je ne vois pas mon pays. Je vois toujours ses frontières sur les cartes, mais je ne parviens pas à identifier ce qu'est devenu la France. Entre l'euro, l'Europe et la franc maconnerie, jy vois plus très clair.

Dans le fond, quand on sniffe la France, on est immédiatement étouffé par la terreur du futur, la haine sociale dans tous les sens, la culpabilité et la jalousie. Je comprends que les français s'adonnent à ce genre d'ambiance. Ils sont victimes. Mais bon, chacun reste libre de dire non à chaque instant.
Poster un commentaire