Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici



Le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€) est téléchargeable 

==> ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

promospeciale

S'enrichir dans l'immobilier en misant sur le papy boom

Audience de l'article : 5793 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions

On m’explique très souvent tout l’intérêt de l’immobilier pour devenir riche ou se constituer un patrimoine sans travailler ni avoir d’argent au départ… je passe toutes les raisons invoquées.

L’immobilier est un produit à cycle long. Pour réussir, il est impératif d’être en phase avec les tendances, que ce soit les prix des m², les prix des loyers, le niveau de la fiscalité pour la France, l’évolution de l’inflation et des taux d’intérêts ou les comportements d’achat des consommateurs.

Par moment, l’immobilier locatif est d’un intérêt médiocre. Si les prix des m² sont aux plus hauts, sans perspective de croissance, l’inflation faible, les loyers déconnectés du prix des m², il est clair que les profits seront faibles.

Le seul levier possible consiste à jouer sur le volume en misant sur la satisfaction de besoins des consommateurs.

A partir de 2008, les premiers baby boomers partent à la retraite. C’est une constante dans l’histoire de l’occident. Dès que les gens passent la barre des 65 ans, ils ont tendance à faire du downsizing pour leur habitation, privilégiant les immeubles avec service ou les maisons de plein pied avec communauté et service aussi.

L’énorme atout de cette population est son pouvoir d’achat et sa stabilité. En effet, si elle loue un bien, il s’agit généralement du dernier avant la mort en particulier si celui-ci est emménagé après 70 ans. S’il s’agit d’un achat, c’est là aussi le dernier. Les coûts sont moins importants en comparaison du service vendu avec, type, visite d’infirmière, ambulance, nettoyage, gardiennage, approvisionnement en nourriture et tout ce qui rend la retraite la moins pénible physiquement.

Les baby boomers sont nombreux dans nos sociétés. Ils vont tous modifier leur comportement d’achat en ce sens au cours de la prochaine décennie.

Conséquence, ce segment ne peut que rencontrer un succès commercial, crise ou non. L’immobilier implique de prévoir l’avenir à un horizon 15 / 25 ans. Si je devais me lancer dans cette activité, c’est le créneau marketing que je choisirais.

Il est clair que celui qui inventera une nouvelle offre "humaine" et respectueuse, touchera le pactole. Actuellement, les +80ans sont parqués dans des maisons de retraite plus glauques les unes que les autres. Dès que je colle le pied dans une pour visiter une connaissance, je ressors en dépression avec une envie frénétique d'attraper toutes les femmes qui passent à ce moment là dans la rue, histoire d'en profiter pendant qu'il est temps, manger, boire, voyager, bref vivre, car mon avenir de vieux est sombre... ouaf ouaf ouaf. Ce qui me choque est la quantité de calmants, anxiolytiques et anti dépresseurs qu'on administre à haute dose pour avoir la paix. Les décorations sont hideuses. Et surtout, les prix sont exhorbitants pour accéder à cet univers pré morbide...

Je veux croire qu'il existe un moyen autre de gérer la vieillesse. Je suis même certain, compte tenu des caractéristiques consuméristes de la génération baby boomers, qu'ils ne toléreront pas ce traitement.

Les investissements immobiliers ont de l'avenir dans ce domaine. C'est inévitable.

 

Charles Dereeper

 

Article sur le même sujet : http://www.objectifeco.com/argent/s-enrichir/article/comment-gagner-gros-en-construisant-des-immeubles

 

Article extrait de VOTRE ARGENT : +10% par an

crisedusiecle
Poster un commentaire