Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici



Le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€) est téléchargeable 

==> ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

promospeciale

Les zones d'ombre de l'histoire génétique et les espoirs pour un meilleur futur en démocratie

Audience de l'article : 1202 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Salut Charles,

je viens de voir ta vidéo sur le futur monde Communiste et tu as raison sur toute la ligne. Des millions de personnes sur la planète pensent de la même manière mais n'ont pas toujours les mots ou les moyens pour s'exprimer et se retrouvent dans tout ce que dit et trouvent enfin un écho à toutes leurs pensées. 

Un monde manipulé d'un bout à l'autre par des élites assis confortablement sur leur canapé à siroter des cocktails en se faisant pomper, c'est le pied pour eux. 

Bien sûr la majorité gobe toutes ces conneries et c'est d'une grande simplicité quand on maîtrise l'esprit humain de transformer l'humanité en moutons.

Pour parler très vite de moi, j'ai compris à 7 ou 8 ans, quand le maître d'école nous à raconter que l'Homme descendait du singe, que l'on nous racontait des conneries. Je n'ai pas compris à l'époque quel était le but de nous tromper à ce point, mais tout ça est très clair quand on comprend que pour faire de nous des esclaves il ne faut surtout pas nous raconter la vérité.

De nos jours on ose encore nous bassiner avec les théories de notre cher Darwin, un grand homme il parait. Il est parti sur une île, a vu deux oiseaux avec un bec rouge et l'autre bleu, j’exagère peut être un peu,  et a sorti la théorie de l'évolution en la collant à l'Homme. Donc ce n'est pas nouveau toute cette manipulation, et de tout temps une poignée de connard à compris comment manipuler les autres pour en tirer profit. Je pense qu'ils doivent se passer les infos entre eux pour continuer leurs plans bien rodés.

Ils font la même chose avec le climat, les guerres. Ils arrivent avec toujours la même méthode à nous empêcher de penser. 

Donc, je te rejoins sur tout ce que tu dit et sur le fait qu'ils ont déjà gagné la partie, mais seulement à court terme. Il faut déjà penser à la partie suivante, l'anticiper pour anéantir ces élites. On peut se dire qu'ils seront toujours remplacer par d'autres et que ça ne sert à rien, mais je ne crois pas. Le fait d'avoir conscience que d'autres peuvent prendre leur place pour continuer est déjà un grand pas.

Par contre ce qu'il faut faire, je n'en sais rien. Les idées sont ouvertes et toutes bonnes à prendre.

Bises.


Il existe de grosses zones d'ombre sur l'histoire de l'homme et sa création. Le plus dérangeant reste que le sang ne mute pas ni les chromosomes. Or nous avons affaire à de nombreux groupes sanguins différents avec en plus un donneur universel et un groupe qui prend de tout le monde et qui n'est compatible pour personne. 

En outre, j'imagine mal un grand singe dans la savane se lever aller pisser 2 chromosomes. Les singes en ont 48 et l'homme 46... 

La théorie de Darwin est pour le moins suspecte.

Concernant le futur, je ne partage absolument pas l'espoir. Du moins à l'échelle de notre vivant. Si on réfléchit en siècle, peut être qu'on peut espérer... mais à l'échelle de la décennie, le réalisme l'emporte.

Quel critère peut on utiliser pour jauger les probabilités d'une absence d'un futur meilleur ?

Le mieux est celui qui a été étudié en long et en large, l'adoption d'une nouvelle techno par une population et sa vitesse de propagation.

On sait qu'il y a un seuil qui déclenche l'adoption en masse et transforme le produit en standard de consommation.

Actuellement, une écrasante majorité des populations n'a pas conscience et surtout NE VEUT PAS SAVOIR. Nous sommes très loin du seuil qui déclencherait une amélioration et empêcherait un retour en arrière.

Quand on étudie à l'échelle mondiale l'histoire des peuples, on découvre que si un politicien fait un bon job qui apporte du mieux être, le peuple le vire au bout de 5 à 7 ans par élection ou les élites le tuent par accident...

Aucune évolution durable ne peut être constatée. On revient toujours au système de mensonges publics et corruption détournement vol. Il n'y a que les étiquettes qui changent... démocratie, dictature, royauté, bolchevisme... dans le fond, le système est toujours le même.

Charles Dereeper
crisedusiecle
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Falconni jeudi, 12 septembre 2019 15:16 Posté par Mapomme

    Attention, le niveau de pipotage n'est pas du tout auusi important sur la génétique que sur le climat.
    Celui-ci est utilisé par la racaille pour promouvoir son agenda mondialiste.
    Tout ou presque de ce qu'on nous dit est à jeter - bien que le CERN sauve l'honneur de la science, avec Marcel Leroux et François Gervais ; voir www.climato-realistes.fr
    La génétique a beaucoup évolué depuis Darwin ; on a trouvé les gènes - l'unité d'évolution.
    Les chromosomes ne sont qu'un lieu provisoire de regroupement des gènes.
    On peut avoir une génétique très similaire avec un nombre différent de chromosomes.
    C'est le X qui est le plus important pour l'évolution : les hommes, n'en ayant qu'un, testent les gènes, alors que les femmes, en ayant deux, ne sont pas tributaires d'une mauvaise occurence.
    Les hommes sont des voitures de course, à fond ou en panne, les femmes des camionnettes de livraison, pas géniales, mais ça démarre par les matins froids (courbes de Gauss plus étroites pour les femmes et QI inférieur de 4 points)...
    Par contre, pour ce qui concerne la différence entre les races (qui n'existent pas, hein), le mensonge est quasi universel.
    Il y a quand même http://www.lagriffedulion.f2s.com/
    excellent site d'un statiticien américain portant sur les QI, races, femmes, crimes...
    http://www.kevinmacdonald.net/
    évolution de groupe, beep !
    http://www.douance.org/qi/lynn.html
     (peuples et QI)
    Il n'est pas besoin de nier l'unicité de la provenance de la vie sur Terre pour croire à l'ignominie des vrais dirigeants.
    Quant à la matrice, elle n'est pas directive, les espèces et les individus sont des tests, l'unité étant le gène.
    Tout est organisé pour faire proliférer le con, c'est bien ce qui finira par ruiner le système - mais pas de notre vivant, effectivement.