Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici



Le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€) est téléchargeable 

==> ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

promospeciale

Le secret des secrets du monde économique qui rend riche - questions réponses

Audience de l'article : 3990 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Suite de mon article http://www.objectifeco.com/entreprendre/tendances-sectorielles/le-secret-des-secrets-du-monde-economique-moderne-il-est-aussi-absurde-qu-efficace-il-rend-riche-presque-automatiquement-il-est-la-clef-de-la-consommation-et-de-la.html avec vos questions et emails


Charles veut gagner 100.000€ avec Objectifeco tous les mois


NON ! Objectifeco représente 25% de mes activités. Ce n'est pas avec ce site ou avec cette activité d'édition que je compte atteindre mon challenge. La santé sera mon support, plus précisément le Anti Aging. Objectifeco reste un laboratoire pour moi. Il m'a obligé à beaucoup beaucoup apprendre et j'espère que ce site vous fait aussi avancer. Je pourrais faire plus, mais je n'ai pas le temps. Il me bouffe déjà assez d'énergie. Le E learning est très important pour moi. Et l'éducation E learning Business l'est encore plus.


Charles cherche un rédacteur - je suis intéressé

NON ! Charles cherche un concepteur rédacteur. Il y a le mot concepteur devant rédacteur. Le concepteur rédacteur est une personne qui fait des offres sur différents supports, avec différents produits et services, capable de concrétiser les business modeles que je créé avec mes partenaires. J'ai donc besoin d'un gars capable de comprendre la psychologie des acheteurs dans différents domaines, capable de leur parler et d'adapter une offre, genre une page de squeeze sur un site ranké sur google sur une requête précise, reconstruire le site de David Renan dans les small caps, faire une offre de produits anti aging spécifiques en étant revendeur. C'est un sacré job, qui exige une sérieuse maturité marketing et une bonne expérience de la vie, des émotions, des gens, des produits.

Cela n'a rien à voir avec les marketers internet qui font des tunnels de vente, des emailings, qui optimisent les ventes, qui matraquent les prospects. Tout ça, cela s'appelle du Ecommerce.


Je veux travailler pour Charles parce qu'il veut gagner 100.000€ par mois et que ca sent la win

NON ! Désolé, je n'ai pas écrit que je cherchais des partenaires de business, donc des associés. Je ne cherche pas non plus d'investisseurs, ni à investir chez d'autres. Pas aujourd'hui. Je cherche un concepteur rédacteur qui réalise et concrétise des offres en fonction de mes idées et lubbies. Plus tard, peut être que je m'ouvrirais aux autres. Je reste très fermé dans mes business à cause de mon passé. Je vis à Bangkok coupé des grands centres de business comme Londres, New York ou Hong Kong. Je n'ai pas de mentor. Je n'ouvre jamais mon capital à des investisseurs. Je ne cherche pas la capitalisation mais le rendement, donc je ne cherche pas la revente de mes business, mais la détention à long terme car je crois fondamentalement qu'un business est aujourd'hui le meilleur moyen de conserver de la valeur patrimoniale dans le temps. Je ne bosse qu'avec des auto didactes (les diplômes me font sourire, j'ai assez de recul aujourd'hui pour avoir vu ce que ca donne un diplômé... désolé, mais j'aime les crevards qui se font tout seul et qui parviennent à émerger malgré le système français débile grâce à leurs passions et leur feu sacré au fond d'eux). Je n'ai aucun contact avec aucune banque. Je n'ai jamais souscrit aucun emprunt bancaire, même si je commence à sentir au fond de moi que j'aimerais plus tard faire de la croissance externe et racheter des entreprises. Je n'ai jamais fait de business plan de ma vie malgré une vie pro bien remplie. Je n'ai pas fait un CV depuis mars 2000 ! J'apprends par moi même grâce au net, aux livres et aux échanges avec mon entourage. Je n'ai pas d'organisation humaine avec des bureaux et des administratifs. Tout le monde bosse chez soi dans mon univers.


Ma réaction concernant vos commentaires : des éditeurs de jeux vidéos rémunèrent des témoignages de joueurs youtubeurs...

OUI ! Mille fois OUI ! Je pense sincèrement et là éventuellement dans un avenir proche, je peux y réfléchir et chercher des rédacteurs journalistes, que les entreprises de communication de demain seront des machines à pondre du témoignage. Je stocke beaucoup d'initiatives en ce moment dans ce domaine. Je surveille les formes car nous sommes au tout début d'un mouvement de fond qui va tout défoncer. C'est devenu la norme de décision des français. Je passe mon temps à l'observer dans la vie courante et les entreprises sont très très loin de l'avoir intégré. La communication classique a peut être sa place, mais elle perd beaucoup de sa valeur face à des témoignages utilisateurs et des démo produits mise en situation en temps réel. Une entreprise capable de proposer ces services a de très beaux jours devant elles. Je suis ouvert à la discussion avec qui cela intéresse. Et je suis prêt à investir pour le coup !


Collectivement, nous allons dans le mur

OUI et NON ! Les salariés du privé et les entrepreneurs ont perdu le combat en tant que groupe non solidaire, non structuré, non organisé, face aux groupes des fonctionnaires bureaucrates ultra compacts et efficaces. Il ne faut pas confondre une perte dans une bataille pour une supprématie avec la fin du monde. J'essaye depuis des années d'éveiller les consciences des entrepreneurs et des salariés privés à cette réalité française. Quand on perd, il n'est plus possible de combattre. Il faut fuir ou se soumettre. Aller dans le mur, oui, mais uniquement quand on est salarié privé ou entrepreneur et qu'on reste en France en espérant un peu de justice. Il n'y a pas de justice et de fair play dans le monde des humains. Relire mon édito d'hier : http://www.objectifeco.com/economie/politiques-economiques/capitalisme/collaborer-avec-son-voisin-ou-le-detruire-voila-ce-que-m-a-enseigne-l-histoire-economique-moderne-perso-j-ai-choisi-mon-camp.html Les fonctionnaires et bureaucrates ont la belle vie pour encore pas mal de temps. Pour eux, on ne va pas dans le mur... et pour beaucoup d'ânes salariés privés, on n'y va pas non plus. Il suffit de consulter les sondages. La France est à l'image de sa majorité ! Penser qu'on va dans le mur, c'est faire une erreur énorme de jugement subjectif en ne comprenant pas les différences entre les humains et les groupes d'humains. Encore une fois, personne ne collabore. Il faut dominer le groupe concurrent. C'est la base de la base. La grande chance qu'on a, c'est qu'on peut changer de pays et aller dans des zones où le groupe dominant est le nôtre quand celui de notre pays d'origine a perdu la guerre !


Personne n'écrit 15 lignes sur un produit qu'on a aimé - faux, je l'ai déjà fait !

C'est vraiment ne rien avoir compris au jeu internet d'aujourd'hui. Quand j'écris personne, je ne pense pas aux individus mais au volume général publié. Bien sûr qu'à titre individuel, de temps à autre, on publie tous une critique ultra favorable de 15 lignes. Mais en pourcentage du volume global publié, c'est PERSONNE, cad 1 à 5% ! Ce n'est pas significatif.


Au sujet des commentaires bidons, je préfère largement un commentaire bidon avec des arguments et du factuel, et avec du pour et du contre, qu'un commentaire authentique avec trois lignes d'imbécilités et de fautes d'othographe.

Alors, ça, je trouve cela énorme. Et c'est clairement pour cela que je crois à la tendance dont je parle dans mes récents éditos. Avec un peu d'ingéniosité, on peut vendre et s'enrichir sur le net. Il suffit d'avoir un produit potable et de comprendre les enjeux marketing. Parce que ce commentaire résume tout. OUI, les 3 lignes d'imbécilité sont gonflantes. C'est la clef du futur que de pouvoir éliminer ces nombreuses 3 lignes d'ânes. Sinon, les arguments et le factuel ne sont en rien différents des efforts de vente de l'entreprise, sauf qu'ils sont publiés dans la zone commentaire témoignage au lieu de la zone argumentaire classique qui a perdu la confiance des consommateurs...


Le tableau est clairement exagéré pour Amazon avec les 90% de fakes. On peut facilement se faire une idée de l'authenticité des commentaires en regardant un peu les profils et les autres produits qu'ils ont commentés, mais là encore, des commentaires nullissimmes sont postés tous les jours par des vrais gens avec le QI d'une huitre.

OUI, le QI des vrais gens est proche d'une huitre. Mais l'authenticité des commentaires est si facile à maquiller en SEO... Il suffit de payer des services pros ! On peut créer autant de comptes qu'on veut, dire que le mec ne commente pas plus de 20 produits, dans deux secteurs différents, introduire de la dilution avec des commentaires de films et de romans. L'argument ne tient pas la route deux secondes. Un bon rédacteur sait créer de l'authenticité. Certains d'entre vous m'écrivez de superbes emails. Vous avez le niveau pour vivre de votre plume en aidant à vendre des produits...


Sur de + en + de site tel qu'AirBnb il faut avoir acheter pour pouvoir laisser un avis ce qui complexifie grandement la creation de faux avis.

Ah oui ? Et alors ? Tiens imaginons qu'on rajoute une contrainte. Au lieu de pouvoir écrire un commentaire en étant déjà client, disons même qu'on a le droit d'écrire un commentaire que lorsqu'on a ACHETE le bien en question. Donc un commentaire que sur nos achats confirmés passés et non sur d'anciens achats différents.

Si j'étais SEO avec un ou plusieurs biens à louer et que je devais casser ce système (notez bien que casser le système AIRnb actuel est beaucoup plus basique... même pas drôle d'essayer tellement cela prend peu de temps), qu'est ce que je ferais ? Je prendrais 30 à 40 personnes à qui je distribuerais 60 euros pour chacun. Ensuite, je les ferais louer mes biens officiellement une nuit, et non officieusement en devenant client. Puis, je ferais écrire chaque faux client sur mon bien avec notes superbes et avis nickel et rassurant. Avec un volume de 30 locations réussies, je passerais devant la masse des concurrents. Puis je ferais alors mon offre à 100 euros définitive la nuit !

Financièrement, je récupère le gros de mon argent investi car je me loue à moi même. Je paye une commission à AirnB et à mes faux amis. Ca va chercher dans les peanuts, genre 1000 euros. Qu'est ce que 1000 euros à investir dans le monde de la communication si cela peut m'assurer la pôle position commerciale sur un site phare qui m'apporte plein de clients ?

Sérieux réveillez vous ! Tout est bidonné. Les enjeux sont tellement importants ! Ce que les clients ne saisissent pas, c'est qu'une page de pub dans un journal coûtait avant 15.000 euros. Avec un budget de 15.000 euros, on peut en faire des choses en SEO... beaucoup.

Tant que les clients maintiendront le cap actuel de la confiance dans l'avis de la masse d'inconnu, il est très facile de s'adapter et de produire du résultat commercial ! On peut vendre n'importe quoi sur le net et gagner. La concrétisation est ce qui bloque les gens. Cela s'appelle bosser. Plus personne ne sait ce que cela veut dire, concrétiser et bosser. Quand on pige cela, on pige que faire du pognon est facile... Les gens pensent que ceux qui réussissent maîtrisent des choses complexes. Ce qui est dingue, c'est que la réalité est l'exacte inverse... On gagne en faisant des choses simples que personne ne veut faire...


Charles Dereeper

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire eric___ mercredi, 29 avril 2015 09:34 Posté par eric___

    Je suis d'accord avec toi sur Airbnb, pour mieux vendre mon appart, en creant un compte bidon, avec une seule appreciation positive, ça m'a permis de demarrer la location impossible sans ce premier commentaire. cela m'a couté seulement 6 euros de commission Airbnb :)