Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE TWITTER est ici 


ME RENCONTRER A PANAMA CITY (Sommet mensuel TRADER INVESTISSEUR ENTREPRENEUR)
>>> Les infos sont ici



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User compte 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Conquérir la bourse

Le RSI vit sa dernière décennie tranquille - les start up internet vont bientôt déferler et tuer ces pauvres fonctonnaires... bon débarras...!

Audience de l'article : 3641 lectures
Nombre de commentaires : 2 réactions
Ca y est. Nous l'avons tous vu, la cour de justice la plus haute de notre pays, indépendante du pouvoir politique (répétez après moi... indépendante...) a confirmé qu'il était obligatoire de souscrire au RSI qui était bien une assurance santé obligatoire (répétez après le mot... obligatoire...).

Cela me rappelle Hadopi. Pas le droit de télécharger de la musique et des vidéos sur le net. Il faut être fonctionnaires français pour croire à une telle ânerie. On les a vu à l'oeuvre. Le pas le droit n'a pas duré très très longtemps... Quelques années tout au plus...

Le process est assez simple finalement.

Première étape : on réglemente (ce qui vient d'avoir lieu pour le RSI). Y a pas le droit (zavez bien compris le concept : PAS LE DROIT !). C'est simple non ?

Deuxième étape : on fait des exemples en tapant super fort sur des individus précurseurs qui se lancent un peu trop tôt sur le créneau de l'opposition à YA PAS LE DROIT (pour le RSI, cette étape est en cours, avec ce bloggueur notamment : http://jequittelasecu.blogspot.com/ Pour Hadopi, on se souvient des premiers procès, des courriers, des amendes...)

Troisième étape : on se laisse déborder par la vague du peuple trop nombreux à contrecarrer et l'innovation technologique qui a le bon goût de galoper beaucoup plus vite que la pensée moyenne d'un fonctionnaire et la mise en oeuvre de ses mesures (la prochaine décennie pour le RSI. Pour Hadopi, ce fut les nouvelles techno pour télécharger en dessous des radars Hadopi, avec l'abandon du peer to peer pour du direct download, MegaUpload a sauté, mais d'autres ont pris le relais et les fonctionnaires ont fini par craquer, faut dire qu'un fonctionnaire à la base, ce n'est pas très endurant sinon ca travaillerait dans le privé, dans le monde de la compétition économique réelle...)

Quatrième étape : on retire comme un blaireau en silence la mesure débile qu'on n'a pas réussi à imposer (Hadopi...) après avoir cramé des centaines de millions d'euros pour tenter de le faire...

Etre fonctionnaire, c'est plutôt simple en vérité. N'importe qui peut le faire. Y a juste quelques concours à passer au départ. Après, plus on produit des âneries massives et énormes, plus on est connu et réputé, plus on fait carrière avec succès ! Faut juste avoir l'aptitude à trouver des idées très cons et parvenir à trouver des supporters au sein du banc des petits copains bureaucrates fonctionnaires...

rsi logo

Venons en au RSI.


Le marché de l'assurance santé est à la veille d'une révolution. Tout le monde le sent. Ca va chauffer sévère dans le secteur. Le souci en effet, c'est que plus personne chez les nouveaux clients n'entrent dans une agence d'assurance ou appelle un commercial pour souscrire à des contrats. Les nouveaux clients souscrivent par internet. Un réseau d'agences à l'échelle de la France pour fourguer de la banque ou de l'assurance, c'est au bas mot 1 milliards d'euros. Un site internet, pour vendre les mêmes produits, c'est au maxi quelques centaines de milliers d'euros... Ce qui était figé pour cause de coûts monstrueux, ne l'est plus du tout... alors que le gateau lui reste énorme...

Donc n'importe qui peut vendre de l'assurance. Et n'importe qui peut émettre des contrats d'assurance et accéder à ce juteux marché. Si Google et Facebook se lance dans l'assurance, à horizon 15 ans, les acteurs traditionnels sont morts ! Google a déjà annoncé regarder de très très près l'assurance...

Et surtout, n'importe qui peut désormais innover sur le marché de l'assurance.

Quelle innovation ?

Des innovations qui remettent clairement en question le concept d'assurance globale avec un risque réparti sur la totalité de la population. Ce genre d'approche nivelle par le bas, puisqu'il y a une déresponsabilisation totale des individus et une absence presque totale du concept d'approche préventive.

Je traduis plus directement ce qui s'annonce. Les assureurs vont commencer à collecter des données santé sur leurs adhérents et moduler leur prix d'assurance santé en fonction du comportement et du mode de vie de l'individu selon la logique : you pay for what you need. Si vous avez un mode de vie sain, vous payez beaucoup moins que ceux qui fument par exemple ou qui picolent comme des trous !

Le RSI délivre actuellement un service ultra cher de qualité médiocre (et je ne parle même pas du service retraite qui lui frôle l'arnaque...)

Quelle est la probabilité que des start up spécialisées sur le big data de santé se mettent à émettre des contrats santé deux ou trois fois moins chers basés sur la réalité des comportements des clients, collectées par le biais des "devices" sous forme de montres ? Pour moi, cette proba est très élevée surtout quand on lit tous les articles ultra inquiets des assureurs qui commencent à flipper grave face à la révolution de leur métier qui pointe le bout de son nez à horizon 5 ans selon eux !

Que va t il se passer si 50.000 ou 100.000 indépendants et chefs d'entreprise souscrivent à ces contrats au lieu de souscrire au RSI obligatoire... ? On l'a vu avec Hadopi, quand le mouvement de foule devient un mouvement de masse, l'Etat est parfaitement incapable d'imposer quoique ce soit. Et un chef d'entreprise ou un indépendant, fondamentalement, il n'attend qu'une chose, le doigt sur la gâchette, c'est de quitter ces arnaqueurs du RSI pour les punir avec la moindre offre qui sera plus compétitive.

Donc ?....

Le RSI a de bonnes chances de s'écrouler, lui et son obligation légale... parce que totalement dépassé par la compétition du secteur privé, de source étrangère probablement car les français ne pourront pas innover dans le dos de l'Etat avec qui ils couchent depuis plusieurs décennies...

Et il en sera de même pour la retraite.

Les directions stratégiques des assureurs savent pertinemment ce que je suis en train d'écrire. Dans les 15 ans à venir, la centralisation étatiques des assurances santé et retraite va prendre plus ou moins fin. L'opinion publique va devoir être préparer doucement, mais surement, la faillite des services retraites aidera bien probablement à faire passer de nouvelles mesures... notamment sur YA PAS LE DROIT... qui va devenir très probablement YA LE DROIT...



Je voudrais rajouter un commentaire sur cette tendance

Les banques centrales avec leur politique monétaire qui tue l'épargne au profit des dépensiers inflationnistes et des emprunteurs sont en train de préparer le terrain. L'Etat est petit à petit mis en échec dans son rôle d'assureur santé et retraite. Mais les entreprises privées le sont aussi car il devient presque impossible de trouver du rendement sur le capital, donc de collecter de la prime, de l'investir et de la recracher aux assurés en temps voulu ! Les premiers à tomber seront probablement les assureurs sur la vie avec leurs contrats en euros qui sont voués à tuer les épargnants !



Ce qu'il y a d'extraordinaire aujourd'hui, c'est qu'il n'existe presque aucune solution fiable pour épargner sans se faire dévorer par les impôts, l'inflation masquée ou les risques systémiques à long terme. Confier son assurance à l'Etat francais ? Sérieux, il faut être aveugle... Confier son épargne à une banque ou un assureur ? Avec 2% de rendements, il y a intérêt à être bien bien riche au départ pour espérer une retraite ou un remboursement digne de ce nom ! Et encore, il vaut mieux espérer une absence de krach à horizon 20 ans, ce qui est peu probable !



Pour ma part, après y avoir réfléchi, je suis parvenu à la conclusion que l'immobilier et les actions (entreprises cotées déconnectées de la réalité historique sous l'action des banques centrales) ou les autres classes d'actifs étaient moins intéressantes que l'entreprise non cotée. Le seul outil fiable pour créer de la valeur de nos jours pour les épargnants est l'entreprise. Et c'est également le meilleur outil pour CONSERVER à long terme cette valeur !

Je pense qu'une entreprise est moins risquée que l'immobilier ou les actions cotées en cas de krach démographique, monétaire ou économique. A mon avis, si on doit emprunter, c'est pour développer des entreprises et non détenir des m² dont la valorisation à horizon 10 ou 15 ans est délicate. Déjà depuis 2007, dans le débat acheter ou louer son logement principal, ils sont très nombreux à s'être fait tondre tous ces propriétaires qui m'insultaient à la sortie de mon livre... Mais la question est de savoir si on a vu ou non la fin du pain noir sur l'immobilier, tout particulièrement en France... Quand les baby boomers décèderont, cela va en faire de la maison vide, de la maison secondaire qui ne trouve pas d'acheteurs ou d'utilisateurs... une grosse pression baissière sur le prix des m² !

Charles Dereeper

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

2 commentaires

  • Lien vers le commentaire Jean mercredi, 22 avril 2015 18:08 Posté par jean019

    A mon avis, vous confondez sécu et mutuelle ...
    Ok les mutuelles avec agence physique pourraient être remplacés par des pures player internet. C'est tout ce que je retiens du témoignage, car la comparaison avec l'Hadopi... je ne vois pas le rapport.
    Par ailleurs, juste pour info, les employées du RSI ne sont pas des fonctionnaires, mais des contrats de droit privé. Bonjour les raccourcis...

  • Lien vers le commentaire Pierre dimanche, 12 avril 2015 18:41 Posté par 8ball

    Sur l'immobilier, à assez long terme cela semble assez plié, oui ; surtout là où l'offre est pléthorique et de faible intérêt (grande ceinture, villes de province sans façade maritime,...). Sur l'impact de la démographie sur la consomation (secteur par secteurs) la référence pour moi demeure le bouquin de Harry Dent ("spending waves") même si Dent par ailleurs est un vrai bizare de gugus ; https://i.imgur.com/U4ci7bc.png  et https://i.imgur.com/JsARykr.png par exemple... Le Japon nous a montré l'idée (http://www.mirror.co.uk/news/world-news/adult-nappies-outsell-baby-nappies-4706474)