Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
William Finck

William Finck

Je m'intéresse à l'économie, la finance, la santé et... les impôts !

J'ai vécu 6 mois en Colombie, expérience que j'ai relaté sur un site : www.capcolombie.com

William-Finck

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Le boom des voitures sans conducteur est-il pour bientôt ?

Audience de l'article : 906 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Les voitures sans conducteur ne relèvent plus de la science fiction. Des entreprises telles que BMW, Mercedes et Tesla ont déjà mis au point des véhicules aux caractéristiques étonnantes proches de l’autonomie complète. Les sociétés spécialisées dans les nouvelles technologies s’activent également de leur côté pour améliorer les fonctionnalités des voitures. Récemment, Google a annoncé qu'il mettrait à l'essai plusieurs prototypes sur les routes aux Etats-Unis.

google-car-prius


Les experts estiment que le marché devrait quintupler au cours des 3 années qui viennent !

sdc installed base


Le marché se segmente en 2 catégories, les véhicules semi-autonomes et ceux dits « 100% autonomes ». 
Une voiture entièrement autonome peut amener le passager d’un lieu A au lieu B sans aucune interaction avec le conducteur. Elles seront lancées à partir de 2019.

Ce type d’engin peut être actionné par un individu mais d’autres modèles proposent un système absolument indépendant de toutes manipulations humaines. Il est évident que ces derniers mettront un certain temps avant d’être adoptés sur le marché !

Parmi les nombreux avantages qui plaident en faveur des voitures sans conducteur, citons la sécurité et l’aspect pratique. 
Rien qu’en Grande-Bretagne, KPMG prévoit une baisse de la mortalité routière, environ 2 500 décès de moins sur la période 2017-2030.

Toutefois, le marché des véhicules autonomes se heurtent à d’importantes forces de frottement. Les coûts de fabrication demeurent élevés. La législation et les règlements propres à certaines caractéristiques de ces voitures ne sont pas encore bien définis. 
Quelques années seront sûrement nécessaires pour que les voitures sans conducteur deviennent une norme aux yeux des consommateurs traditionnels.

William Finck
Poster un commentaire