Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


ME RENCONTRER A PANAMA CITY Le sommet mensuel TRADER INVESTISSEUR ENTREPRENEUR C'est GRATUIT !

>>> Les infos sont ici



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User compte 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
Loic Abadie - Le bouclier

La révolution est en marche - une voiture en impression 3D - les photos et les chiffres

Audience de l'article : 3284 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 1 réaction
Votez pour cet article
(1 Vote) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
De mois en mois, je suis l'actu de l'impression 3D (les deux derniers articles ci dessous)

http://www.objectifeco.com/entreprendre/tendances-sectorielles/les-balbutiements-de-la-nouvelle-revolution-economique-sont-deja-visibles.html

http://www.objectifeco.com/economie/inflation-deflation/inflation/une-nouvelle-revolution-economique-et-elle-sera-terriblement-deflationniste.html

et le moins qu'on puisse dire, c'est que le côté explosif est bien au RDV. Si vous regardez CNN (je le fais une fois par semaine pendant ma cardio), vous pouvez voir des pubs de bateaux de coupe de l'América avec des délais de fabrication réduits grâce à un robot d'impression 3D.


Aujourd'hui, l'ingénieur Jim Kor a réalisé une voiture imprimée en 3D, aussi solide que l'acier, légère de moitié par rapport à une voiture normale, totalement écologique.
URBEE-B-660x499

URBEE-A-660x438

Cela me fait penser à certaines réactions de lecteurs Objectifeco en train de se la jouer dubitatif quand au potentiel de l'impression 3D. La vérité, c'est qu'un tsunami économique est en préparation. Si un ingénieur est capable de sortir une voiture chez lui de ses cartons, comme les photos le montrent, c'est qu'une véritable révolution industrielle est lancée.

Cela me fait penser aux banques et aux médias. Avant internet, il fallait des centaines de millions ou des milliards d'euros pour se payer un réseau d'agences bancaires nationales. Personne ne pouvait entrer sur ce genre de marché mis à part quelques grosses mains. Internet est arrivé. La clientèle de moins de 40 ans a arrêté de rentrer physiquement dans les agences. Du jour au lendemain, avec une poignée d'euros et un site internet, de nouveaux banquiers ont pu lancer une offre compétitive. Idem dans les médias. Avant, il fallait imprimer des centaines de milliers d'exemplaires de journaux, les distribuer en kiosque, avoir une régie pub pour amortir, de manière à faire vivre un média (contrôlé par les oligarchies, donc racontant une version manipulée de la réalité). Aujourd'hui, des millions de sites internet libres permettent d'avoir une meilleure vision de la réalité. Une poignée d'euros permet de lancer un média. Et les médias traditionnels ont commencé à perdre un max d'argent et à dégrosser leurs grosses structures devenues obsolètes. Ainsi va la vie économique. Création, destruction, nouveauté et innovation, progression...

L'impression 3D, c'est la même logique. Si avec une poignée d'euros (Le coût du prototype initial est de 50.000 dollars contre 1 à 2 millions d'euros pour les prototypes dans l'ancien temps. C'est explosif.), on peut se mettre à fabriquer des voitures, des bateaux, des vêtements et des objets, alors qu'avant, il fallait être lourdement capitalisé, nul doute que la créativité humaine va exploser et nous allons assister à une vraie progression en dehors du contrôle des multinationales, dont la plupart sont plus concentrées à maintenir en place leur rente de situation et la défense de leur part de marché, qu'à innover et créer.

La voiture de Kor pèse 1200 pounds. Le moteur est électrique, 36 volts, il permet de monter à 40mph. Un moteur annexe au diesel ou gaz est prévu. L'objectif est de rejoindre New York en partant de San Fransisco avec 10 gallons de gaz en tout et pour tout et de conduire l'engin au milieu du traffic des voitures old school...

Charles Dereeper
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire lebobclefeu vendredi, 21 mars 2014 22:56 Posté par lebobclefeu

    Bonjour Charles,


    merci pour votre article.


    Voici 1 chiffre de plus: 2500 heures. C'est le temps qu'à mis la grosse machine sur la photo à imprimer la voiture. Un peu plus de 3 mois. En fait de voiture, c'est seulement la carroserie. Le chassis est en acier soudé, par exemple. 


    Je pense que vous faites une erreur dans le parallèle avec les médias ou la banque électronique. Car l'impression 3D ce n'est pas que de l'électronique: c'est beaucoup de matière consommable, et des machines aussi grosses que ce qu'on veut fabriquer => il n'y a pas assez de valeur dans l'immatériel. C'est la dématérialisation qui rebat les cartes des médias, pas l'imprimante personnelle.


    Ceci dit, bien sûr que l'impression 3D est une révolution technologique. Le plus intéressant ce sont les pièces qu'on ne pourrait pas réaliser par moulage.


    A vous lire sur un prochain exemple.