Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Se loger

Se loger

Des maisons de rêves

Des maisons haut de gamme

Des maisons inhabituelles

Des process de fabrication novateurs pour le logement

Des expériences d'immeubles modernes technologiques ou écologiques

Des expériences d'habitats communautaires

En provenance du monde entier. Pour s'inspirer et réfléchir à la manière de se loger.

promospeciale

La demande pour les éco constructions double tous les 3 ans

Audience de l'article : 1473 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
D’après un tout nouveau rapport, qui sera bientôt publié par Dodge Data & Analytics, l’éco construction poursuit sa belle croissance : le rythme de construction continue à doubler tous les trois ans.

L’accélération est plus forte dans les économies émergentes. Dans le monde, les propriétaires et les locataires sont de plus en plus exigeants - tant en termes d'efficacité énergétique que d’avantages pour les résidants.

Green building double every 3y

Les résultats préliminaires du rapport, World Green Building Trends 2016, ont été dévoilés au Greenbuild International Summit, à Washington, le mois dernier.

Nouvelle méthodologie : une étude globale affinée

Le nouveau rapport a interrogé plus de 1 000 architectes, ingénieurs, entrepreneurs, propriétaires, spécialistes et consultants dans 69 pays, afin de comprendre leurs projets d’éco construction en cours. L’étude permet de dégager les grandes tendances et les attentes des ces acteurs pour 2018.

La méthodologie de ce nouveau rapport a été revue. En plus d'élargir la taille de l'échantillon de plus de 25 % par rapport à celui de 2012, la nouvelle étude a également intégré un pourcentage plus élevé d'architecte et d’entrepreneurs à travers un plus grand nombre de pays.

Les résultats, qui seront disponible dans leur intégralité début 2016, réaffirment les recherches de 2008 et 2012 : l’éco construction double tous les trois ans. L’étude introduit de nouvelles tendances et met en lumières les derniers éléments moteurs du marché, ainsi que les obstacles face à la construction verte.

Les nouvelles tendances de l’éco construction

Eco construct

- Dans toutes les régions étudiées, les répondants prévoient des investissements à la hausse, et affirment que plus de 60% de leurs projets seront écologiques d'ici 2018. Le rapport prévoit un doublement de projets en cours, à travers le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord, l’Asie, l’Amérique du Sud et en Afrique sub-saharienne.

- Le plus grand pourcentage de l'activité de l’éco construction continue à être dans le segment de la construction commerciale, avec 46% des futurs projets verts chez les acteurs sondées.

- Les projets sur les bâtiments institutionnels - écoles, hôpitaux et autres bâtiments publics - devrait dépasser les projets de construction et de rénovation écologiques dans les bâtiments déjà existants (respectivement 38 et 37%) en 2018.

Les moteurs de l’éco construction

Eco construc 1


- Environ 40% des répondants ont indiqué que les demandes des clients ont été le moteur de l’activité d’éco construction, suivis par les réglementations environnementales (35%). Entre 2008 et de 2012, les réponses pour ces deux catégories ont augmenté.


- Une prise de conscience accrue des propriétaires et des locataires sur les avantages des bâtiments écologiques a émergé dans le rapport de 2016. Les derniers éléments moteurs passent par la volonté de vivre dans des quartiers sains (15%), d’avoir un meilleur retour sur investissement (11%), et de favoriser le recrutement des employés (5%).

- En ce qui concerne les motivations sociales, les sondés ont classé l’encouragement des pratiques commerciales durables comme le bénéfice le plus important de l’éco construction (68%), suivi par sa capacité à soutenir l'économie nationale, de créer un sentiment de communauté  et d’accroitre la productivité des travailleurs (tous à 50% ou plus).

- Du point de vue environnemental, c’est la réduction de la consommation énergétique (84%) et la réduction de la consommation d'eau (76%) qui sont en tête de la liste des éléments les plus importants.

« Ces résultats renforcent ceux que nous savions déjà sur l'industrie de l’éco construction : les bâtiments verts sont meilleurs pour l'environnement, meilleurs pour le business et meilleurs pour les personnes qui s’y trouvent », résume John Mandyck, responsable du développement durable chez UTC Climate, Controls & Security. « L’activité d’éco construction continue d'accélérer, avec la prise de conscience accrue des propriétaires et des locataires sur les bénéfices engendrés. Car les avantages réels et tangibles des bâtiments écologiques sont de plus en plus largement reconnus. »

Les freins au développement de l’éco construction

L’étude a également examiné les obstacles potentiels qui pourraient freiner le développement des constructions vertes. Parmi les conclusions, la moitié des répondants a noté l’augmentation des coûts perçus comme le principal obstacle à l’éco construction, soit une baisse notable de 80% par rapport au sondage de 2008 et de 76% par rapport à celui de 2012.

Eco construc 3

Les autres freins diffèrent en fonction des pays. Les pays en développement considèrent le manque de sensibilisation du public et le manque de soutien politique comme un obstacle majeur, tandis qu’au Royaume-Uni, c’est la perception des éco construction vues comme des projets haut de gamme qui est citée.

Bénéfices : la baisse des coûts d’exploitation est la 1ère des motivations

Eco construc 4

« Il y a du pain sur la planche, mais ces données montre que les bénéfices des bâtiments écologiques sont réels. Environ 70% des répondants citent les coûts d'exploitation plus faibles comme le plus grand avantage - et ces résultats fournissent une feuille de route pour poursuivre la croissance de ce segment important », conclut Bob McDonough, le président d’UTC Climate, Controls & Security. Cela devient un cycle, à mesure que les propriétaires de bâtiments cherchent à créer des environnements sains, économes en énergie et productifs - comme argument de vente pour les locataires. »

Poster un commentaire