Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
William Finck

William Finck

Je m'intéresse à l'économie, la finance, la santé et... les impôts !

J'ai vécu 6 mois en Colombie, expérience que j'ai relaté sur un site : www.capcolombie.com

William-Finck

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

L'e-commerce est une révolution de grande ampleur ! L'ensemble des chiffres dévoilés par la FEVAD nous le confirme

Audience de l'article : 737 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
La fédération française de l'e-commerce a publié récemment  des statistiques intéressantes sur les évolutions que subit le secteur de la vente en ligne. Ces observations confirment une fois de plus que dans les années à venir, les achats se passeront le plus souvent par le biais du numérique au détriment des retailers physiques traditionnels.

Lancer une activité dans l'e-commerce reste à mon sens une stratégie intelligente. En tous cas, on ne peut le nier, à la vue des chiffres ci-dessous. Je vous laisse les découvrir et faire ainsi votre propre opinion.



E-commerce : 64.9 milliards d’euros en France en 2015

En 2013, le secteur e-commerce a connu une progression de 14% par rapport à 2014. Il représentait fin 2015, 64.9 milliards d’euros, soit 835 millions de transactions en ligne (+19% par rapport à 2014).

Le nombre de français qui achètent en ligne augmente. En 2015 il y a eu 850 000 acheteurs en plus. Au total ce sont 35.5 millions de français qui achètent en sur le web, cela représente 78.3% des internautes.


Mobile-commerce : 6.6 millions de français ont déjà acheté via un smartphone

Cette année encore, les ventes réalisées via mobile ont continué de progresser. Elles représentent en 2015 6.4 milliards d’euros. Par rapport à 2014, c’est une augmentation de +40%. En d’autres termes, les ventes sur mobiles et tablettes représentent maintenant plus de 25% du total des ventes.

Le tourisme et les produits culturels sont les secteurs les plus choyés pour les ventes en ligne avec respectivement 43% et 39% de part de marché.


182 000 sites e-commerce en ligne en 2015


En 2015, 182 000 sites e-commerce existent sur le web. Cela représente une hausse de 16% en une année. 57% d’entre eux ont augmenté leurs effectifs en 2015 et même 52% d’entre eux prévoient une augmentation de leurs effectifs dans les 3 années qui viennent.

Les sites les plus consultés en France sont : Amazon, Cdiscount, Fnac, eBay et voyages SNCF.

Le marché se départage ainsi :

- 95.1% des sites réalisent 15% du CA

- 4.3% des sites réalisent 24% du CA

- 0.6% des sites réalisent 61% du CA

Les produits les plus achetés depuis un ordinateur sont les vêtements, les produits techniques et l’électroménager ainsi que les voyages (hors billets de trains). En ce qui concerne les achats depuis smartphone, ce sont les vêtements, les produits culturels puis les produits techniques / électroménager qui sont les plus achetés.

Actuellement il y a 5.3 jours en moyenne entre la commande et la réception de celle-ci.

Le panier e-commerce moyen d’une transaction en 2015 est de 78€. En moyenne un français a réalisé 22.9 transactions en ligne soit 1 780€ dépensés sur l’année pour des achats e-commerce.


Dernières tendances en cours :


Les marketplaces sont de plus en plus importantes dans le paysage e-commerce. Le volume d’affaires généré via ces plateformes est de 3 milliards d’euros.

- 34% des internautes ont acheté sur des places de marché au cours des 6 derniers mois

- 29% des acteurs de la vente en ligne utilisent un site revendeur ou une place de marché

- Le volume d’affaires réalisé sur les places de marché en 2015 a été de 9%

L’e-commerce entre entreprises représente 18% du montant global des ventes B2B. D’ici 2020, les transactions électroniques B2B pourraient atteindre 24% du montant global des ventes. Cela représenterait 32% de croissance.

William Finck
william-15-indicateurs
Poster un commentaire