Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Startup

Startup

Que font les autres ?

Les expériences des entrepreneurs.

Les français qui lancent leur startup.

Les tendances dans les autres pays à adapter en France.

Les idées de produits et de services.

Comment développer les entreprises, leur faire vendre plus...

promospeciale

Ce japonais dépasse les 10 millions $ de gains par an avec son site de cuisine

Audience de l'article : 1769 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Si vous dégustez un repas « fait maison » lors d’un séjour au Japon, il se peut fort bien que ce soit une recette d’Akimitsu Sano.

Akimitsu-Sano

Basé au pays du Soleil-Levant, son site Cookpad.com permet à ses 58,8 millions d’utilisateurs de partager et de trouver des recettes à concocter à la maison. Le site regroupe pas moins de 2,1 millions de recettes en tout : des spécialités régionales japonaises aux traditionnels rāmen, en passant par la fusion food, jusqu’aux recettes occidentales - exotiques pour les Nippons - entre le très français filet de canard miel et balsamique aux pommes et les cheesecakes américains..

Cookpad a élargi et multiplié sa base d'utilisateurs par douze au cours des sept dernières années. Ce qui en fait le 55ème site le plus consulté au Japon. Plus de la moitié de toutes les femmes japonaises dans leur vingtaine et leur trentaine l’ont visité.

Akimitsu Sano, qui a fondé sa société en 1997, a rendu son site Internet public en 2009.

cookpad

Depuis lors, les revenus de sa startup ont grimpé de 80%, pour atteindre les 65 millions de dollars l'année dernière. Et pour un bénéfice net de 19 millions $. Sa startup COOKPAD Inc. est cotée (TYO:2193) à la bourse de Tokyo, et ses actions sont en plein essor. Les titres ont gagné 20% en seulement un mois. Ainsi, les 44% de participation d’Akimitsu Sano dans l'entreprise ont pris une valeur de plus de 1 milliard de dollars.

COOKPAD Inc

Akimitsu Sano 42, parle rarement à la presse. Et seuls quelques détails privés à son sujet ont vu le jour. Ce que l’on sait, c’est qu’après avoir été diplômé de la prestigieuse université Keiō (une université privée située à Tokyo), il a commencé à travailler sur le projet de startup Cookpad.

En 2012, il a quitté son poste de PDG pour se concentrer sur des acquisitions, en rachetant Minnano Wedding, un site consacré au mariage dont le contenu est alimenté par ses utilisateurs, et Cucumbertown, une plateforme US de blogging sur l’alimentation. Ces sites ont été acquis cette année pour des montants non divulgués.

Les analystes prévoient que le chiffre d'affaires de Cookpad atteindra les 112 millions de dollars cette année, et qu’il augmentera d’environ 150 millions de dollars en 2016. Avec des marges confortables - près de 30% -, les experts voient le bénéfice dépasser les 40 millions de dollars l'an prochain. Takahiro Kazahaya, analyste à Tokyo pour la Deutsche Bank, s’est penché sur l’impressionnante croissance de Cookpad et y voit une réponse à un problème fondamental au Japon : « Beaucoup de femmes au foyer japonaises ont un manque de connexion avec la société » – et Cookpad offre ce lien social – « il y a donc beaucoup d'opportunités ».

Akimitsu Sano estime également que la cuisine permet de garder les familles unies. « Ce n’est pas que les gens d'aujourd'hui ne veulent pas cuisiner », a déclaré Akimitsu Sano, au Japan Times dans une rare interview en 2008. « Ils ne savent pas comment faire, parce qu'ils n’ont pas eu de telles connaissances transmises par les générations plus âgées. »

Akimitsu Sano ou sa femme cuisinent tous les jours. D’ailleurs, au lieu d'une traditionnelle cafétéria, le siège de la société dispose d'une cuisine industrielle pour les employés qui veulent se faire à déjeuner.

Akimitsu Sano « mange uniquement la nourriture de personnes dont il sait qu’elles l’ont préparée », souligne une source proche de lui.

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

1 Commentaire