Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User compte 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
conquerirlabourse

C'est un évènement - on peut conduire la première voiture imprimée en 3D au monde - les conséquences sont énormes si on réfléchit au système global

Audience de l'article : 3862 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 7 réactions
Votez pour cet article
(1 Vote) - Note : 5.00
Partagez cet article avec vos connaissances
Impression 3D, dettes massives de la France et écroulement de la société

Oui, il y a un lien entre ces 3 choses ! Et c'est du sérieux.

Actuellement, il y a beaucoup beaucoup de pessimisme en France. Les gens ne croient plus à la baisse du chômage (et ils ont raison). Surtout, ils sont persuadés que le système va s'écrouler à cause des dettes, que la France va venir prélever leur argent sur leurs comptes bancaires pour rembourser les créanciers (la BCE...) et j'en passe...


On me pose des questions par email : que faut il faire pour éviter la future ruine inévitable ?

Notez bien d'ailleurs que la forme de la question induit fortement la réponse...

Personnellement, je ne partage toutes ces pensées et anticipations.

Je l'ai déjà écrit des dizaines de fois.


L'hyper inflation est presque impossible malgré les QE des banques centrales

Il ne peut y avoir d'inflation qu'avec des cycles démographiques adéquats et une augmentation forte du nombre d'entrants sur le marché du travail.


Au risque aussi de me répéter, l'importation de personnes pauvres ne résoud pas le problème démographique. J'entends bien qu'un humain est un humain quelque soit sa religion, son argent ou son lieu de naissance.

Mais économiquement parlant, même si cela doit en choquer, c'est faux.

Les humains  ne sont pas égaux. On ne remplace pas un baby boomer formé et ultra productif par un africain ou un gars du moyen orient qui n'a aucune connaissance ni expérience de la société de consommation occidentale, ni aucune richesse hors sa force de travail brute qui ne vaut plus rien du fait de la robotisation massive en cours.


Je ne crois pas à l'écroulement du chateau de cartes des dettes

Le Japon a prouvé que c'était possible de traîner sur deux décennies le problème sans "sauter". Je ne vois aucune raison qui ferait que les dirigeants occidentaux assainiraient la situation par un bon krach pour relancer derrière, tel un feu de forêt qui redistribue les cartes. Cela fait 8 ans qu'on nous bassine avec ces conneries de dettes, de défaut de paiement, bla bla bla... faut pas confondre la punition politique en Grèce avec un pays comme la France.


Par voie de conséquence, il n'y a plus non plus de croissance à espérer.

Tout va stagner. Nous en sommes déjà à 5 ans. Et cela continue tranquilou bilou...


Il va rester deux soucis majeurs dont peu ne parle.

Le premier est d'ordre géopolitique.

L'Allemagne nous a entubé par le biais de la connerie économique historique de François Mitterand qui a détruit littéralement notre pays entre ses embauches de fonctionnaires, sa culture gocho merdique qu'il a insuflé dans notre pays avec le résultat qu'on connaît et surtout sa construction débile européenne. Chirac, médiocre parmi les médiocres n'a fait que concrétiser la vision de Mitterand. Ces deux politiciens d'élite (et le mot est faible) qui n'ont jamais fait de business, ont signé le pire des deals, l'euro.

Cet euro a déjà bousillé 20 à 25% de notre industrie, pendant que l'Allemagne est partie à la conquête du monde grâce à une devise sous évaluée massivement, pariant avec justesse que les idiots gocho italiens, espagnols et français allaient looser et entraîner par le fond la valeur de l'euro sur les marchés internationaux.


La question est de savoir comment on sort de cette arnaque. Je ne pense plus que l'Allemagne ignorait ce qu'elle mettait en place en l'an 2000 vu qu'ils ont intégré l'Allemagne de l'Est 10 ans plus tôt en faisant un mark de l'est = un mark de l'ouest. Ils ont bien du se rendre compte des conséquences quand on associe deux économies totalement différentes avec une parité fixe de devise.

En tant que français, que fait on ? On sort la bombe nucléaire et on se venge ? On assume notre incompétence économique française ? On casse l'euro et on réajuste les parités ? On détruit encore 20% de plus de notre industrie avant de réagir ?...

C'est un souci majeur qui va devoir se régler. Et il va y avoir des larmes.


Le deuxième souci, il n'y a pas de solution. Et il est bien plus grave. Il dépasse très largement la montagne de dettes et des remboursements.

C'est l'impression 3D.

Cette évolution technologique est une révolution de la force de la révolution industrielle du 19ème siècle. Ca va tout arracher sur son passage. Tout déboiter. Tout modifier.

Actuellement, les français avec leur ignorance gochisante permanente de l'économie présente l'impression 3D comme un moyen de réindustrialiser les économies occidentales qui vont quitter les pays émergents et leur force de travail à bas coût pour se relocaliser chez nous, payer des impôts, donner du travail aux chômeurs et solutionner une partie des dettes.

C'est beau hein le communisme français quand il nous parle d'avenir économique... J'adore perso. Ca me détend la couille gauche (j'aurais pu dire les couilles ou la couille droite, mais on parle de communisme, donc j'ai bossé mon allocation d'actifs et j'ai sélectionné la couille gauche).

Bon maintenant, la probabilité que ce joli scénario se réalise est de 1% (j'ai mis 1% pour ne pas casser le moral...). L'impression 3D qui apporte du travail aux gentils salariés français, des bénéfices et des impôts, cela sent l'énorme pipo...

Ce qui est hautement probable, surtout quand on observe ce que font les grosses structures américaines qui nous préparent en permanence notre futur et qui ont déjà annoncé la couleur de leur stratégie et des actions en cours pour la concrétiser, c'est que l'intégralité de la chaîne de valeurs va sauter. Ce qui est logique.


Comme l'a dit NIKE, dans 10 ans, on sera devenu une entreprise de software et non un fabricant de chaussures.

C'est marrant, mais entre un dirigeant politique français gocho et la direction stratégique de NIKE sur le futur économique, devinez quoi, je fais plus confiance à NIKE... (Il est quand même bizarre ce Dereeper, vraiment pas net celui là...)


Et quand on voit la vitesse à laquelle l'IPAD a fait des dégâts majeurs aux éditeurs de livres techniques en France (j'étais éditeur et j'ai vu tout le monde fermé autour de moi), en 5 ans pour être précis, je n'ai aucun doute que l'impression 3D va se propager comme une fusée. Car elle n'apporte pas seulement un nouveau confort. Elle change littéralement la donne, le paradigme de nos vies.

A horizon 5 ans, ce sera supportable pour nos sociétés, mais à horizon 12 / 15 ans, très franchement, le souci des dettes monstrueuses à côté, ce sera un dessert...


Je ne vois pas comment nos sociétés collectivistes vont survivre financièrement.


Comme l'a dit récemment un lecteur d'Objectifeco, l'allocation universelle minimum va devenir obligatoire (car il n'y a plus de jobs pour les salariés) et surtout cette idée, que nos sociétés vont devoir passer à l'étape suivante, une organisation où la vie est plus oisive pendant que les robots bossent !

Vous vous doutez bien que la transition va être violente et que les Etats vont attendre qu'il y ait un maximum de misère pour agir (c'est leur marque de fabrique depuis des décennies que de ne pas solutionner les problèmes quand ils sont gérables). Donc si on ne prend pas les devants en tant qu'individu, on sera de la chair à canon qui passera à la trappe. La cruauté des Etats n'est plus à démontrer. Ils sacrifient tous les populations pour survivre. La France l'a fait à de nombreuses reprises dans son histoire.


Je lis souvent cette confiance aveugle des français qui s'en remettent à leur Etat pour gérer leur futur.

Ce n'est pas possible que la France cherche à détruire ma vie. C'est de la pauvre théorie du complot...

Quand on est salarié dans le privé, la théorie du complot, elle commence pourtant à être très sérieusement concrète !


Je pense que pour la première fois depuis la Seconde Guerre Mondiale, nous sommes dans l'obligation de nous poser des questions sur notre mode de vie en tant qu'individu et en tant que société humaine. Pour protéger notre futur. Avant, on dupliquait un modèle occidental industrialisé et on pouvait ne se poser aucune question sur l'avenir à horizon plusieurs décennies.


Notre modèle de société va tomber.

Encore une fois, il est très peu probable que ce soit les dettes qui le fasse tomber. Par contre, l'impression 3D a virtuellement 100% de probabilité d'y arriver.


J'ai réalisé un énorme dossier sur ces sujets, comment gagner de l'argent d'ici 2020 dans le contexte de crise économique actuel. Je vous invite à consulter la page suivante où je me filme d'ailleurs pour la première fois dans mon bureau à Bangkok.


Si vous avez lu jusqu'ici, vous méritez un cadeau

(ceux qui ont décroché depuis le début ne le verront pas hahahahahaha, récompense uniquement pour mes fidèles lecteurs assidus, c'est le but).


En utilisant le code suivant 3U89RX5C9X6R, vous bénéficiez jusqu'à dimanche soir 27 septembre d'une promotion de 130€, soit presque 40%.

Tout est ici http://formation.objectifeco.com/charles-dereeper-5-tendances-2020/


J'en arrive à mon sujet du jour. Je l'ai volontairement choisi choc car il illustre bien la puissance de la révolution qui se prépare. Actuellement, 16 matériaux différents peuvent être assemblés en impression 3D.


Une société est désormais capable de créer et dupliquer une voiture en impression 3D en 44h pour 4700€

Le symbole de la révolution industrielle du 20ème siècle, le fameux fordisme qui a inspiré des générations... Ce symbole est tombé. Ca y est !


Local Motors a relevé le challenge !


La Strati, la première voiture imprimée en 3D, a vu le jour !

Strati 10

44 heures sont indispensables pour imprimer les 212 couches de la voiture. L'objectif pour la prochaine étape de recherche et développement est d'accélérer la vitesse d'impression tout en maintenant la qualité, en réduisant le processus d'impression à 24 heures.

La Strati est une voiture à propulsion éléctrique, d'une autonomie de 65 à 100 kilomètres, selon les conditions de conduite.
Elle est est fabriquée à partir de plastique ABS qui a été renforcé avec de la fibre de carbone; tout ce qui peut être intégré en une seule pièce a été imprimé. Cela comprend le châssis, la carrosserie extérieure, et quelques éléments intérieurs. Les composants mécaniques du véhicule, comme la batterie, les moteurs, le câblage et la suspension, proviennent de Renault Twizy, une voiture de ville à propulsion électrique.

Il a fallu 1100 livres de plastique pour concevoir la Strati. On arrive donc à un coùt total de 5500 dollars, soit environ 4700 euros. 

Spécifications

  • Moteur - 100% électrique
    Caractéristiques - antidémarrage électronique du moteur, des freins à disques régénérateurs
  • Entraînement - avant et arrière, propulsion arrière
  • Transmission - automatique, une seule vitesse
  • Batterie - batterie 6.1 kWh, la gamme 62-mile, le temps de recharge est de 3,5 heures
  • Moteur - 5 ch ou 17 ch, 42 lb-pi de couple *
  • Corps - Env. 212 couches, véhicule fabriqué direct en numérique (DDMV), fibre de carbone renforcée de plastique ABS
  • Top Speed ​​- env. 50 mph *
  • Roues - faites sur mesure par Fifteen52
  • Strati 1
  • strati 2

strati 3


Strati 4


Strati 5


Strati 6





REGARDEZ BIEN NOTRE FUTUR EN VIDEO CI DESSOUS - C'EST DU SERIEUX ! VOICI COMMENT ON FABRIQUE UNE VOITURE EN 44h AVEC DE LA TECHNO MODERNE LEGERE.










DANS CETTE VIDEO, AU DELA DU SHOW A L'AMERICAINE, ON VOIT LA VOITURE REELLE ROULER (je vous recommande de faire de l'avance rapide pour regarder essentiellement la voiture)


lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

7 Commentaires

  • Lien vers le commentaire london511 samedi, 19 septembre 2015 23:47 Posté par london511

    Bonjour Charles,

    étiez vous en position sur les robots de cfd performance ces dernières semaines (par simple curiosté) ?

    Cordialement,

    London 511

  • Lien vers le commentaire archant samedi, 19 septembre 2015 10:49 Posté par archant

    j'ai acheté la formation. la monétisation de la tendance impression 3D n'a rien à voir avec ce que laisse suggérer cet article. j'ai trouvé la démonstration brillante. tres osée. je ne sais pas si vous aurez raison mon cher Charles, mais je pense que votre article ne met pas assez en lumiere vos anticipations et conseils dans la formation. vous etes unique. totalement original. on le sait tous. c'est pour ca qu'on vous lit. continuez et merci.

  • Lien vers le commentaire antoinecr samedi, 19 septembre 2015 06:21 Posté par antoinecr

    et les voitures créées sont vraiment sympa

  • Lien vers le commentaire Aran vendredi, 18 septembre 2015 18:10 Posté par bidule

    Info pour karlusson. les reprap tirent leurs nom de réplication, le but de ces imprimantes est de pouoir s'imprimer elle même.

    Ce sont des imprimantes "open source" développée par une communauté de passionnés. L'idée et la suivante: tu demande à un membre de la communauté reprap de timprimer les pieces pour monter ton imprimante et en retour tu imprimera ces mêmes piéces pour quelqu'un d'autre quand tu aura monté programmée et réglée la tienne

  • Lien vers le commentaire Aran vendredi, 18 septembre 2015 18:06 Posté par bidule

    Bonjour Charles;

    Petit retour d'expérience : Je me suis intéressé à l'impression 3D il y quelques années pour assouvir mon côté geek (c'est ce côté qui me permet de justifier l'autre: le côté autiste). J'ai alors commandé un kit du type reprap et me suis amusé à le monter et à le programmer. Le reprap est la base de toutes les imprimantes grand publiques.

    Ma conclusion est que l'impression 3D à titre individuel n'est pas très intéressante. Le processus d'impression est extrêmement long, il faut imaginer le temps qu'il faut pour imprimer une pile de papiers aussi haute que l'objet à imprimer en 3D. Deplus pour vraiment s'amuser il faut très bien maitriser les logiciels d'imagerie 3D même avec un scanner 3D. Je réside en Guadeloupe et l'humidité ambiante détériore la qualité de l'impression, il faut donc une atmosphère contrôlée et seche… À titre individuel il vaut mieux utiliser les services d'impression disponibles en ligne. En dehors des passionnés de modélisme un particulier ne tirera pas vraiment profit de son imprimante.

    Pour les industriels et les objets de consommation de masse, ce processus de fabrication est encore extrêmement loin de la production en série aussi bien pour le coût de production que pour la qualité de l'objet fini. Il ne faut pas oublier que la production série « classique » elle aussi fait des progrès énormes grace à la robotisation.

    Tout ça pour dire que pour moi l'impression 3D n'est intéressant que pour du prototypage ou de la pièce unique.

    Par contre je crois beaucoup aux imprimantes de grande taille, celles qui sont capables d'imprimer une maison, et aux imprimantes médical (dentaire, prothèses;)

    En résumé si je voulais entreprendre dans l'impression 3D je ne le ferais ni dans les services aux particuliers et ni dans tout ce qui doit être produit en grande quantité.

    Bien a toi;

  • Lien vers le commentaire karlusson vendredi, 18 septembre 2015 17:39 Posté par karlusson

    ben... moi j'attends le jour où l'on pourra imprimer une imprimante 3D avec une imprimante 3D ...

  • Lien vers le commentaire alexis vendredi, 18 septembre 2015 16:04 Posté par alexisb422

    Bonjour Charles,

    Cela fait assez longtemps que je lis très régulièrement Objectif éco et tes autres blogs mais je m'inscris seulement maintenant. Un grand merci à toi et à toute l'équipe d'objectif éco pour ces articles très souvent de grandes qualités.

    Comment tirer au mieux partie de ce changement majeur? par exemple en investissant dans les sociétés pionnières de l'impression 3D, certaines sont-elles déjà en bourse? est ce une idée intéressante de devenir distributeur de ces marques en se plaçant en amont? 

    Je vis actuellement en Amérique Latine, pour ce marché cette "révolution 3D" me semble à horizon très lointain, mais peut être que pour les marchés matures c'est une idée.

    Merci d'avance pour ta réponse.


    Cordialement,

    Alexis