Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT !
Téléchargez le livre
JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE
(10.000 ventes à 40€).
Le lien est ici



----------------------------------------------------


ME SUIVRE PAR EMAIL 
4 THEMATIQUES



==> VIVRE (sens de la vie - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation)  
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/




==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert) 
 http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/



==> EXPATRIATION (comment fuir et vivre sur la planète terre en oubliant la notion de pays) 
 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-expatriation/

.

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

Vendre une idée de business à une autre entreprise pour qu'elle exécute la réalisation - mode d'emploi

Audience de l'article : 1438 lectures
Suite à l'article récent http://www.objectifeco.com/entreprendre/strategie-et-croissance/une-idee-meme-geniale-de-business-vaut-elle-plus-que-la-capacite-la-stabilite-et-la-qualite-de-livraison.html

Un lecteur a réagi et a écrit un très beau mode d'emploi. Ce qui me confirme que tous nos cerveaux connectés et réunis autour de sujets spécifiques pour s'échanger des solutions... vaut bien plus que mon seul cerveau..

Je copie donc son témoignage sur le sujet de la vente de l'exploitation des idées de business par d'autres que soi en exécution.


Bonjour Charles,


Je fais suite à votre article du 29 mai 2020 concernant le message de votre cliente sur son idée dans l'automobile.

J'ai travaillé 20 ans à la R&D chez PSA Peugeot Citroën jusqu'en 2013. Les inventeurs extérieurs au groupe peuvent soumettre leurs idées mais uniquement sous forme de brevet. Le brevet garanti 3 choses:
  1. L'auteur est bien le propriétaire de l'idée décrite dans le brevet
  2. L'idée est nouvelle et concerne uniquement ce qui est décrit dans le brevet
  3. PSA ne va pas vous piquer votre idée car elle est brevetée et ce même s'il travaille sur une idée similaire en interne
Ensuite, le groupe PSA peut acheter l'idée si elle présente un intérêt. Il n'y a pas d'autre possibilité pour la monétisation d'une idée.

Pour qu'une idée soit brevetable, elle doit respecter 3 items:
  1. La nouveauté. L'idée n'a jamais été dévoilée au grand public avant le dépôt du brevet. Attention, certains inventeurs présentent leurs idées avant de les breveter et se sont "antériorisés" tout seul. Cet aspect de nouveauté est fondamentale. Les concurrents vont tout faire pour retrouver une antériorité dans un obscur salon professionnel de Pétaoutchnok en 1865 pour annuler le brevet et recopier l'idée sans royalties. L'examinateur des brevets va faire une solide recherche d'antériorités pour s'assurer que l'idée est bien nouvelle avant de vous délivrer un brevet.
  2. L'inventivité. L'idée ne doit pas être évidente à trouver pour l'homme de l'art. Par exemple, on ne peut pas assembler 2 idées brevetées pour faire un 3e brevet.
  3. La réalisation. L'idée doit être réalisable par l'homme de l'art à la lecture du brevet. La téléportation avec 2 cabines de douches reliés par un flux électronique mélangé à du caramel magnétique n'est pas brevetable !
Ensuite un brevet dure 20 ans et il faut payer tous les ans pour l'entretenir. En général, c'est un brevet par idée. Dans une solution complète, on peut souvent en découler 2 ou 3 brevets. Pour se couvrir, on fait ensuite du "carpet bombing" pour breveter des idées complémentaires autour de notre idée n°1 pour maintenir les concurrents le plus loin possible de notre idée n°1.


Un brevet comporte 3 parties:
  1. Un descriptif de l'arrière plan de l'idée (exemple: Automobile / Siège / Mécanisme de basculement d'un dossier) et des problèmes que l'idée tente de résoudre.
  2. Un dessin avec un descriptif des composants.
  3. Les revendications du brevet (en général une dizaine par brevet, la revendication n°1 est la plus importante et si possible de la plus générale à la plus particulière pour bien se protéger) Ce qui est protégé dans le brevet, ce sont les revendications.
Une fois le brevet déposé, un examinateur fait un bilan des revendications. A ce stade votre revendication n°1 peut être affaiblie voir annulée car une antériorité a été découverte. Votre brevet ne vaut plus rien. Si la n°1 tient toujours, il est possible d'étendre le brevet à l'étranger en échange d'une redevance plus importante.

Les cabinets de brevets réalisent un brevet à partir de l'idée des clients moyennant finance. Ils sont spécialisés par branche et connaissent très bien les antériorités et sont capables de vous dire rapidement si votre idée vaut le coup d'être brevetée.

En espérant que cela puisse aider votre cliente.

De mon côté, j'ai quitté la France à 49 ans en 2019 après y être arrivé en 1992 ! Il y a un peu de Charles dans le départ !

Merci.
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Engin-ear jeudi, 04 juin 2020 15:41 Posté par Engin-ear

    Saisissant. Donne envie de s'y renseigner davantage.

    Mais la prudence y est de mise.

    Fait penser à une version évoluée du commerce de noms de domaines internet : bloquer des noms de domaine pour pas cher en pariant sur une offre de rachat qui vous fera un millionnaire. On peut attendre logntemps.