Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Olivier Noraz

Olivier Noraz

Indépendant depuis 2000 et fondateur du cabinet de gestion de patrimoine LA FINANCIERE DU PHARE, J'ai toujours abordé la discipline sous l'angle de l'ingénierie patrimoniale plus que la vente de produits. 
Construire une stratégie, la mettre en oeuvre, la suivre et la faire évoluer a été et restera ma motivation et le plaisir de ce métier.

Curieux de tout, je n'hésite pas à puiser dans d'autres matières des explications sur le comportement humain et les relations interpersonnelles. 
En 2011, J'ai entrepris un cursus de formation en coaching, ce qui m'a permis de m'ouvrir à des matières telles que l'analyse transactionnelle, la sémantique générale, la sociologie, la philosophie et la communication notamment par la Process Communication Model.

Depuis 2015, je me suis lancé dans une refonte complète de mon approche professionnelle en intégrant une composante majeure : l'identité de la personne.
J'ai intitulé cette approche : le coaching patrimonial.

Là où le métier de conseil en gestion de patrimoine répond à "l'atteinte optimale de l'objectif", le coach patrimonial s'intéresse au sens que l'individu veut donner à son projet de vie et à son organisation patrimoniale. Cette réflexion sur soi permet de faire révéler les vrais projets et de mettre en conscience les vraies décisions.
 
 Dans cet univers du coaching patrimonial, j'ai développé plusieurs concepts tels que l'écologie financière, l'homéostasie patrimoniale, la relation coopérative, l'autonomie patrimoniale, les stimulii patrimoniaux. 

Pour distinguer l'ingénierie du coaching, j'exerce cette activité à part entière par la société Profil Finance Evolution.

Pour avancer dans mes recherches je me suis appuyé principalement (et encore aujourd'hui) sur les travaux de :
Eric BERN, Claude STEINER, Gisa JAOUY, Jacky Lee SCHIFF, Taïbi KAHLER, Ken MULLOR, Gregory BATESON, Alfred KORSYBSKI, Albert EINSTEIN, Bertrand RUSSELL, Henri LABORIT, Clare GRAVES, Daniel GOLEMANN ....

Ce travail n'aurait pas abouti sans quelques rencontres fantastiques avec  :
Patrice DUBOURG, Gérard COLLIGNON, Pierre AGNESE,  Jean-Luc AVELLA BAGUR et son équipe. 






promospeciale

Transmettre son patrimoine : Les conséquences d'un scénario négatif

Audience de l'article : 1806 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
                          Transmettre son patrimoine :  Les conséquences d'un scénario négatif 


En Juin 2016, M et Mme P. viennent me voir sur les recommandations d'un de leurs amis pour me parler de leur projet de transmettre leur patrimoine immobilier locatif et vendre leur outil professionnel.

M et Mme travaillent ensemble depuis plus de 30 ans.

Je les reçois, leur explique mon approche liée au coaching patrimonial, et nous voilà parti dans une réflexion sur l'intérêt ou pas de transmettre et ou vendre leur patrimoine. Très rapidement, au cours de nos échanges, M P. m'annonce qu'ils sont en train d'aboutir sur plusieurs projets notamment un, l'implantation d'un nouveau point de vente et qu'ensuite comme aucun de leurs enfants ne souhaitent reprendre l'activité, ils vont mettre en vente leur société. Mme m'explique que son mari a en effet un projet à la minute, qu'il arrive toujours à en sélectionner un ou deux pour le mettre en œuvre, que par cette capacité à être opportuniste, ils ont réussi à se constituer un patrimoine conséquent et qu'il est temps de le transmettre. La seule chose qui la dérange vient du fait que systématiquement qu'un projet abouti, M ne l'aide pas pour en assurer la gestion.


De prime abord, on peut analyser cette situation comme une réussite, que ce couple d'entrepreneurs ait conservé leur motivation depuis toutes ces années. Sauf qu'en regardant de plus près, un détail interpelle : Une fois mis sur les rails, M délaisse le projet pour se consacrer à un autre.

Je décide de creuser ce détail pour comprendre. Ce fut l'objectif de la 3e séance.

Et voilà ce dont M P. a pris conscience :

Il ne se satisfait jamais de ses réussites depuis l'âge de 14 ans, ce jour où à la remise des prix de son école où il avait excellé, ses parents étaient absents. Pire, il les dénigre quand les projets sont sur le point de se concrétiser.

En analyse transactionnelle, ce processus s'appelle le scénario PRESQUE. Un scénario est positif ou négatif et peut durer quelques années comme toute une vie. En l'occurrence ici, le scénario était négatif dans la mesure où M P. est un créatif qui ne termine jamais ses œuvres. Ce scénario se joue et se rejoue depuis 45 ans.

D'ailleurs en prenant conscience de cet état de fait, il s'est rendu compte de lui même que depuis qu'il avait décidé de vendre leur patrimoine professionnel, il avait entrepris de débarrasser ses affaires de son entreprise, "pour faire de la place". Je lui ai donné une version différente : "Monsieur, vous êtes aux portes de la dépression. Aujourd'hui, vous avez la possibilité de vous faire plaisir votre épouse et vous même et de vous satisfaire de votre réussite. En cédant l'entreprise maintenant votre scénario se joue une fois de plus sauf que les conséquences cette fois-ci pourraient être dramatiques. Je vous propose de patienter pour d'abord identifier vos plaisirs et commencer à les vivres pleinement, et ensuite nous pourrons organiser votre transmission."


La réaction de M P. "vous avez un métier passionnant" était suffisante pour comprendre le bouleversement que la séance a produit.



Ce qu'il faut retenir du cas de M et Mme P.

Chacun de nous a un scénario de vie conditionnant nos prises de décision et nos projets.
Lorsqu'il est associé à un message inhibiteur (comme ici, ne ressent pas de satisfaction), les prises de décisions favoriseront un scénario négatif.
Les Docteurs E. Berne, C. STEINER et B &M GOULDING  ont été les premiers à identifier les scénarii et les messages inhibiteurs, que voici :


- Scénario APRES et messages inhibiteurs Ne ressent pas la colère ou Ne soit pas important :  l'individu attend comme une prophétie que quelque chose de mauvais se produise.

-  Scénario TANT QUE et messages Ne ressens pas le chagrin, ou Ne t'amuse pas ou Ne fais pas confiance : L'individu renvoie à plus tard les plaisirs et gratifications au profit du travail et du perfectionnisme.

- Scénario  PRESQUE et messages Ne soit pas proche ou Ne le fais pas : L'individu aura tendance à presque finir ou finira son projet avec un sentiment d'insatisfaction.

-Scénario TOUJOURS et messages Ne soit pas proche ou Ne grandis pas : L'individu se sent coincé et la seule manière de sortir de cette impasse et d'attendre que quelqu'un fasse à sa place.

-Scénario JAMAIS et Messages Ne Fait pas ou Ne soit pas important : L'individu n'arrive pas à prendre une décision définitive sur un projet à enjeux conséquents.





Merci pour avoir pris ce temps  de lecture.

Poster un commentaire