Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici



Le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€) est téléchargeable 

==> ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

promospeciale

Si vous êtes chef d'entreprise, trichez sur la réputation de vos produits ! Sans honte !

Audience de l'article : 2641 lectures
Nombre de commentaires : 1 réaction
Je pensais que tout le monde savait. A vrai dire, je finis maintenant par me demander si beaucoup connaissent la réalité.  Si on prend les grands sites communautaires, genre tripadvisor, les comparatifs et tous les sites qui utilisent l'opinion des internautes pour jauger de la pertinenence d'une offre commerciale, la majorité des avis sont fictifs, achetés par les entreprises. Il existe deux sortes d'avis. Les négatifs pour déglinguer la concurrence et effrayer les prospects intéressés par les produits concurrents. Les positifs pour se mettre en valeur. Cela s'achète entre 20 centimes d'euros et plusieurs dizaines d'euros, selon la qualité. En langue française, Madagascar et le Magreb disposent de dizaines d'entreprises. En langue anglaise, partout dans le monde, des centaines d'opérateurs vivent de cela ! Généralement, ces opérateurs utilisent des proxy tournants pour masquer leur IP.

Du côté d'un site comme tripadvisor, j'ai vu une reponsable de la communication affirmer que seule une centaine d'hôtels parmi 700.000 référencés était considérée comme tricheuse. C'est pathétique quand on connait l'existence de centaines d'agence d'e-reputation dans le monde qui emploient parfois 50 employés qui rédigent entre 10 et 20 avis bidons par jour... Les plus grands noms de l'hôtellerie utilisent ces services. Les plus grandes marques industrielles aussi. Le blog est prescripteur, car il a l'air plus authentique que ces journalistes corrompus. 

En outre, quiconque sait la combine notera le taux absolument hallucinamment élevé d'avis négatifs. Quiconque est en contact avec une hot line de clients connaît les proportions de clients mécontents. Dans la vraie vie, ils sont très nettement moins nombreux que la quantité lisible dans tripadvisor par exemple. Je pense aux commentaires notés 4 étoiles pour endormir les lecteurs et qui glissent au milieu deux ou trois vacheries effrayantes. Si on rajoute les commentaires négatifs, les statistiques sont complètement fausses. Le nombre d'évènements désagréables qui survient dans l'acte de consommer un hôtel sur tripadvisor est ridicule. A croire que ce public vit dangereusement dans un univers parallèle...

J'écris cet article pour deux raisons.

La première est une expérience récente personnelle à bangkok. J'ai revu un de mes amis, surnom Béber. Béber, c'est une machine de guerre économique. Il a fait MBA columbia http://www4.gsb.columbia.edu/mba considéré comme appartenant au top five mondial. Il travaille à lancer un projet internet d'envergure dans la biotech. Il gagne plus de 10.000 euros par mois en consulting. Il vit à Hong Kong et remplit un demi passeport par an tellement il voyage. Nous sommes très loin du français moyen innocent et crédule. Pourtant, le Béber en question utilise TripAdvisor pour ses voyages et il l'a cité dans une conversation comme son principal outil de sélection. Et quand je lui ai parlé que la majorité des avis était rédigée par des professionnels qui n'avaient jamais foutu les pieds dans les hôtels, il m'a regardé d'un air suspicieux en se demandant ce que son copain Dereeper parano sur les bords avaient encore inventé. Je n'en suis pas revenu qu'il puisse lui, faire confiance à ce nuage de pipo. Si lui, hard traveller, il a rien décelé, c'est que définitivement, les humains ont besoin de déni par rapport au côté sombre de la nature humaine, peu importe votre richesse, votre intelligence, votre culture et votre expérience. Si lui ne décèle pas la manipulation commerciale énorme, alors, la majorité ne la soupçonnera jamais.

La deuxième expérience a été un hôtelier au Costa Rica qui se morfondait des avis pourris qu'il avait sur Tripadvisor. Il bossait honnêtement et se faisait éclater par des clients. Il ne comprenait pas. Pas une seconde, il a soupçonné qu'un de ses concurrents forcément proches, avait pu rédiger ces avis, ou pire, passer commande auprès d'une agence spécialisée. Quand j'ai émis immédiatement cet avis, j'ai vu dans ses yeux quelque chose de sympa. Il est passé du désarrroi à la joie. Enfin, il trouvait du sens à son expérience négative qui durait depuis des trimestres.

Si vous êtes chef d'entreprise, trichez ! C'est mon conseil. Pour de multiples raisons.

1 - les clients et consommateurs le désirent. Les humains veulent massivement croire au Père Noël. Ils élisent des tricheurs, vivent dans des sociétés humaines reposant sur d'énormes manipulations, du genre, qu'en achetant des objets, on va avoir une super vie ou que le prix reflètent la valeur ou que l'image sociale et la norme sont une référence sérieuse pour se définir. Ils trichent eux mêmes dans leur vie courante vis à vis de qui ils sont, de ce qu'ils désirent, de ceux qu'ils aiment. Que croyez vous ? Qu'ils vont se formaliser parce que vous, chef d'entreprise, vous trichez ? La belle histoire. Nous vivons dans un monde de tricheurs. Tout le monde le sait. Tout le monde le fait. Il n'y a aucune honte à tricher ou manipuler. Le marketing, cela marche. Et plus vous pensez que cela ne marche pas pour vous, plus par définition, vous êtes manipulés et aveugles.

2 - vos concurrents le font. Dans la bataille pour la survie, les tricheurs gagnent souvent. C'est détestable. Cela m'a longtemps énervé ce sujet. Les bons gars sont rares à gagner une bataille. Les mauvais remportent toutes les guerres. Avec les années, on se rend compte que les consommateurs choisissent de faire vivre ceux qui trichent le plus bruyamment possible. L'honnêteté n'est pas récompensée. Il existe toujours quelques exemples positifs pour qu'on évite de se tirer une balle dans le crâne. Mais massivement, les tricheurs gagnent. L'économie est une guerre. Si vous voulez survivre, il faut se battre avec les moyens de la concurrence. J'en conviens, ce système nivelle par le bas et amène la majorité dans le mauvais sens. Mais il ne faut pas oublier que ce sont les consommateurs qui ont le pouvoir et qui crééent la réalité. La réalité économique n'est que le reflet des choix que font les gens aux moments de dépenser leur argent. Le moins qu'on puisse dire, c'est que les consommateurs ne votent pas en fonction de leurs convictions les plus nobles... S'ils peuvent économiser 1 euro sur un achat, en sachant que cette solution tue dans le tiers monde ou fait travailler des petits enfants, soyez certains que la vaste majorité économisera cet euro, peu importe le comment et ce qu'il y a derrière !

3 - franchement, qu'on paye des gens dans le tiers monde pour écrire des fictions qui trompent les riches consommateurs occidentaux complètement paumés et en plein déni sur eux mêmes et leur environnement, c'est une bonne chose. On transfert de l'argent vers des gens qui en manquent cruellement. L'activité est anodine, c'est juste du vent, du bruit marketing. C'est toujours mieux que de nombreuses autres solutions publiques de développement économique...

Charles Dereeper
crisedusiecle
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire zoulou2 jeudi, 27 décembre 2012 00:01 Posté par zoulou2

    La triche est partout Charles, quand un sportif fait de la publicité et dit qu’il utilise des rasoirs 4 lames, faut pas rêver, il ne court pas plus vite, parce que il utilise des rasoirs 4 lames, il ferait mieux de s’épiler, il irait plus vite encore, c’est parce que il touche du pognon, un max de pognon qui vient que les CONsommateurs ont achetés le produit.

    J’avais remarqué l’année dernière a la Foire de Canton, un nombre impressionnants de fabriquant de brosse à dent, et vu qu’il y a au moins 1h de publicité sur les produits dentaire, tous les jours à la télé chinoise, je me suis dit, la publicité est pas gratuite, que c’est donc moi le CONsommateur qui la paye.

    A mon magasin Wal-Mart, j’ai donc regarde, et j’ai trouvé, des brosses à dents a 1 yuan (0.10 euro pièce TTC).

    Elles marchent très bien, l’obsolescence programmée fait qu’elles durent 15 jours contre 3 semaines pour les brosses de grande marque qu’on connait et que j’utilise depuis 40 ans et que je paye 2 euros TTC pièce.

    Je me suis fait banane pendant 40 ans par le marketing.

     

    Il y a 2 moyens de gagner de l’argent :

    -          Vendre chers aux riches, parce que ils sont riches. (Super CONsommateur)

    -          Vendre pas chers aux pauvres, parce que ils sont les plus nombreux (Moins Cons).

     

    Prochain objectif, dès que je finis ma dernière lame de rasoir 4 lames de marque, tester une contre façon 4 lames chinoise, parce que, j’en suis certain, ce bout de plastique avec 4 lames, ça vaut pas le prix qu’on paye dans les supermarchés.