Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Startup

Startup

Que font les autres ?

Les expériences des entrepreneurs.

Les français qui lancent leur startup.

Les tendances dans les autres pays à adapter en France.

Les idées de produits et de services.

Comment développer les entreprises, leur faire vendre plus...

promospeciale

Les principales langues à cibler pour des campagnes marketing à l’international

Audience de l'article : 2151 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
lang

Un nouveau rapport permet de beaucoup mieux cerner les priorités quand il s’agit de fournir du contenu en langue étrangère lors d’une campagne marketing globale ou, à moindre échelle, sur un pays que l’on a ciblé.

Mener une campagne de marketing au niveau international donne accès à de vastes nouveaux marchés, et à ses millions de clients potentiels. Les possibilités sont énormes, mais c’est rarement facile.

Quand on lance une campagne de marketing internationale, une des plus grandes dépenses est de convertir tous les contenus en une ou plusieurs langues différentes, afin de faire comprendre votre message et de convaincre le plus grand nombre de visiteurs, aux quatre coins du monde, d'acheter vos produits ou services. Cela peut prendre beaucoup de temps et les bons traducteurs affichent des tarifs élevés. Toutefois, il ne vaut pas ici lésiner sur les moyens. Avec des traductions de piètres qualités et un site truffé d'erreurs, cela laissera une très mauvaise impression aux visiteurs - et le résultat sera bien pire que l’effet recherché.

Les différentes versions du site Wikipédia existent en 291 langues. Pour votre site Web, ce serait bien entendu que pure folie que de vouloir traduire et avoir autant de versions linguistiques que l’encyclopédie collaborative. Cependant, il peut être difficile de savoir exactement quelles sont les langues à cibler.

Un nouveau rapport du British Council nous fournit des pistes utiles et intéressantes. Intitulé Languages for the Future, le rapport pose la question de savoir quelles sont les langues dont les entrepreneurs du Royaume-Uni ont besoin.

Pour nous français, ce rapport fournit également un éclairage sur la place de notre langue dans une économie mondialisée et, en particulier, sur les actions à mener. Au passage, vous pourriez être surpirs par les dernières projections sur la place de notre langue dans le monde en 2050.


Étudiez et ciblez votre marché

Avant de commencer à traduire votre site ou votre contenu marketing, vous devez d'abord identifier sur quels marchés vous cherchez à atteindre des prospects, pour ensuite effectuer des recherches sur les tendances linguistiques dans ces marchés. 

Certaines régions du monde sont beaucoup plus susceptibles de parler anglais, à côté de la langue officielle, que d'autres. Quand on déploie une campagne marketing sur des régions du globe où peu de gens maitrise l’anglais, la traduction devient une priorité. Les Pays-Bas et l'Inde, par exemple, ont des taux relativement élevés de locuteurs anglais, tandis qu’à l’inverse, les pays d'Amérique latine n’en ont pas ou de façon très marginale. Dans ce cas, exit le néerlandais, puisque la priorité va bien évidemment à l’espagnol et au portugais. Mais encore une fois, cela dépend de votre marché cible.

Langues les plus parlées dans le monde par nombre total de locuteurs natifs

lang1

Bien que ce ne soit pas toujours le meilleur indicateur - car les locuteurs natifs peuvent également parler des langues secondaires - en comparant le nombre de locuteurs natifs, cela fournit un bon point de départ pour comprendre le paysage linguistique mondial.

Les marchés d'exportation du Royaume-Uni

Si un entrepreneur anglais cherche à vendre ses produits ou services à l'étranger, il peut être bon d'avoir son contenu traduit dans les langues des pays qui sont les plus susceptibles d'acheter des produits britanniques. Le tableau ci-dessous montre le principal marché d'exportation du Royaume-Uni, à l’exclusion de ceux qui parlent anglais.

lang2

Le niveau de maîtrise de l'anglais

Comme précédemment mentionné, il est utile de savoir quelles pays et locuteurs ont tendance à avoir aussi des niveaux élevés dans la compréhension de l’anglais, et ceux qui ne le maitrisent pas. En effet, pour traduire votre site, vous devez donner la priorité aux langues dont les locuteurs ne sont pas spécialement enclins à parler anglais, pour que ces personnes puissent comprendre et utiliser vos services.

lang3

Degré d'utilisation d’Internet en fonction des langues

Si vous cherchez à traduire votre site Web, ce qui est important à connaitre, c’est le nombre le nombre d'utilisateurs d'Internet qui parlent telle ou telle langue, plutôt que les langues les plus parlées dans le monde en fonction du nombre de locuteurs. Par exemple, le javanais est la 10ème langue la plus parlée à travers le monde – mais en termes d’utilisation d'Internet en fonction des langues, il n’arrive pas dans le top 10.

lang4

Les langues les plus importantes à traduire

Le British Council a classé l'importance des langues en fonction d’un certain nombre de facteurs, notamment le nombre de locuteurs, le nombre d'utilisateurs d'Internet, les exportations britanniques vers ces régions, et le PIB des pays qui les parlent. Avec cet ensemble de données, le British Council a dressé le classement qui suit.

lang5

Cela nous donne tout de suite des orientations utiles pour déterminer vers quelles langues doit-on traduire en priorité son site ou son contenu marketing.

Et le français dans tout ça

Nos voisins d’outre-manche ne l’ont pas oublié. Et il faut savoir que le français est une langue très demandée par les sociétés anglaises. C’est même la première.

En 2013, une étude commanditée par la Confederation of British Industry’s souligne que 70% des sociétés sondées valorisent les compétences linguistiques de leurs employés comme un facteur déterminant pour la croissance du business.

lang6

Le tableau ci-dessus présente les conclusions de cette étude, en dressant le top 10 des langues les plus demandées par les entreprises du Royaume-Uni.

Conclusion

Il faut absolument garder à l’esprit qu’une étude de marché doit être la condition préalable avant de se lancer dans des processus de traduction. D’ailleurs, le public cible doit fortement influencer notre jugement quand il s’agit de pénétrer un ou plusieurs marchés extérieurs.

Quant au français, qui au passage est en train de se faire massacrer par une réforme applicable dès la prochaine rentrée – mais votée il y a maintenant 26 ans par notre Académie française -, il pourrait bien devenir la langue du futur !

Une étude de 2014 montre que le français pourrait être la première langue parlée au monde en 2050 - devant l’anglais… et même le mandarin. Les dernières projections tablent sur 750 millions de locuteurs francophones dans le monde en 2050.
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire