Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici



Le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€) est téléchargeable 

==> ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

promospeciale

Le moyen le plus efficace quand on n'a rien et qu'on en veut, de contourner la société et de s'en sortir financièrement

Audience de l'article : 9186 lectures
Nombre de commentaires : 8 réactions
C'est une certitude. Les classes moyennes européennes et américaines en prennent plein la poire et sont sacrifiées avec le mouvement de mondialisation qui uniformise les pays industrialisés avec les pays en développement.

families

La tendance dure déjà depuis des décennies aux USA comme le montre le graphique ci dessus. Tout s'est accéléré avec le cambriolage opéré en 2008 par les dirigeants américains. La répartition des richesses américaines a valsé. Le gros du gâteau pour à peine 1% des intervenants est désormais la règle !


Le fait est que le monde se divise en deux

Cela arrache la tronche de beaucoup, mais la réalité huamine est la réalité tant que ne sera pas instaurée une allocation universelle pour tous.

Il y a ceux qui avancent, qui se forment chaque semaine, qui maintiennent leur compétivité, qui possède du capital, qui gère leur temps et leurs actifs, qui construisent, innovent, crééent et fournissent des solutions aux autres.

Et il y a ceux qui stagnent ou reculent, abreuvés aux jeux vidéos, films fantastiques, ceux qui dépensent plus qu'ils ne gagnent, qui s'endettent, qui ne lisent jamais à part des BD, les oisifs passifs qui consomment les solutions des autres moyennant leur temps de vie en échange.


Le monde est en train de méthodiquement réduire au rang d'esclaves la deuxième catégorie tandis que la première s'envole vers de plus de plus de pouvoir et de possession.

En France, l'Etat avec un grand E essaye dans un énorme mensonge de rééquilibrer les débats, mais la corruption a rendu caduque l'objectif plutôt noble initial.

Le résultat concret est que 10.000 millionnaires ont quitté la France rien qu'en 2015. La France dépasse désormais la Chine ou l'Italie en devenant le pays numéro 1 mondial que les élites économiques qui veulent avancer, quittent. C'est le plus gros désaveu mondial d'un pays qui pense encore qu'il est attractif en terme de qualité de vie... En réalité, quand on a de l'argent, le pire endroit au monde s'appelle la FRANCE !!!! Encore une fois, il y a les opinions et il y a les chiffres qui quantifient...


La grande question est de savoir quand on nait en France ou aux USA, qu'on en veut et qu'on a rien, quoi faire pour s'en sortir ?

J'ai trouvé 3 témoignages d'américains assez extrêmes, mais très efficaces et très inspirants dans leur démarche pour quitter leur futur probable d'esclave le plus rapidement possible.

Ils confirment que ceux qui veulent, peuvent et qu'ils existent toujours toujours dans n'importe quel système des backdoor, des failles à exploiter, des inefficiences...


Si on considère qu'il faut bosser environ 40 ans dans le système économique actuel, alors, il est opportun de se demander comment on va dépenser ces 40 années d'efforts ?

De manière linéaire en s'endettant pour acheter un diplôme puis en bossant en tant que salarié, sachant que 100% des revenus la première décennie seront consacrés à la vie et aux remboursements d'éventuelles dettes de crédits étudiants aux USA ?

En fait, pour une très grande majorité d'individus, la bouée des 30 ans est virée avec rien du tout à bord. En France ou aux USA. On sait d'ailleurs en France que 80% des comptes bancaires finissent la fin du mois dans le rouge ou vide...

Une décennie foutue à la poubelle.

La deuxième décennie est souvent foutue aussi à la poubelle, car c'est le temps de l'achat d'un logement principal à des tarifs totalement irraisonnables à cause des politiques monétaires et des taux d'intérêt à 10 ans net d'inflation proche de 0 (sachant que ces taux déterminent toute la pyramide de valeur des actifs derrière). En plus de l'achat du logement, les individus font des enfants, ce qui est une opération ultra couteuse en soi dans les pays occidentaux.

Donc la grande majorité des esclaves arrivent à 40 ans avec presque rien, essorée par deux décennies lourdement consommatrices de ressources, presque programmée à cause du mode de vie.


C'est là que certains aux USA se rebellent et cherchent à casser avec succès le cycle infernal.

Comment font ils ?

Ils acceptent de passer 3 à 5 ans dans un van, camping car ou autre et se passent de logements. Ils renoncent à tout le mode de vie occidentale pendant une durée limitée, en toute conscience.

Ils travaillent généralement sur des campus de grandes multinationales ou tout l'équipement de vie est offert.


Cela leur permet d'économiser de 75 jusqu'à 90% de leurs salaires et de capitaliser.

Toute la clef est là quand on est pauvre.


Capitaliser et épargner au lieu de consommer et dépenser.

Ce n'est pas fun, ni socialement super.

Ils le disent tous.

Mais ce n'est que 5 ans à passer et ensuite, la belle vie peut démarrer.

Ces 5 ans pour eux valent la chandelle plutôt qu'une vie d'esclave classique qui dure 40 ans voire plus.

C'est dans une version moins extrême la stratégie que j'ai utilisé aussi dans ma vie perso. J'ai alterné les périodes de croissance et de pause dans ma vie, mais malgré cette non linéarité, j'ai 2 millions d'euros à 42 ans en partant de zéro, sans diplôme et plombé en plus au niveau administratif par ma copine l'AMF.


Je ne peux que vous confirmer que cela marche ! Même en France !

Je pense que pas mal de gens en ont marre de la pauvreté, des raisonnements à la con français qui consistent à désirer que cela marche pour tous et dans le cas où cela ne puisse pas marcher pour tous (la réalité humaine...), alors il faut que cela ne marche pour personne et ceux qui passent outre cette rhétorique bizarre deviennent des exploiteurs, des profiteurs, qui crachent sur leur pays.

Certains français se rendent bien compte que cet hymne national ne mène nulle part en dehors d'une vie de merde remplie de frustration, de regrets et de remords, d'épuisement et de larmes.


Sortir de la "Rat Race" est devenue une urgence pour une catégorie de français.

C'est pour cela que je me suis rapproché récemment de Benjamain Aubert, auteur du blog LES MOUTONS ENRAGES dont le titre résume l'esprit de cet article. C'est un gros blog en audience, qui fait presque 4 fois la taille d'Objectifeco.

Benjamin a accepté que je le produise, comme Charles Sannat sur Insolentiae.com avec un contrat de 7 ans en exclu.


La mission de Benjamin est désormais claire

Il doit traquer les solutions pour sortir de la "Rat Race", les petites et les grandes, pour s'extraire du piège à cons dans lequel tout le monde se jette avant de se rendre compte à 60 ans que ce n'était pas si génial que ca l'histoire...


Ensemble avec Benjamin, une lettre mensuelle a été créée pour publier ces solutions et ces recherches.

Le prix public est de 99€, donc fortement accessible à tous.

Le numéro 1 est sorti cette semaine ici


Voici les photos de ces guerriers riquains qui ont abandonné pour 3 à 5 ans notre mode de vie pour tenter d'échapper à leur destin d'esclaves endettés qui courent en plein stress pendant 40 ans sans avoir de choix à faire...

Ils sont tous ingénieurs chez Tesla ou Google au passage...

gogole4

tesla1

google5

google3

google1

tesla2

tesla3


charles Dereeper

crisedusiecle
Poster un commentaire

8 commentaires

  • Lien vers le commentaire david jeudi, 21 avril 2016 22:55 Posté par ddev

    Intéressant ces 20m3 aménagés, mais pour la toilettes en Frankreich tu stationnes à coté des "bains douches" qui ferment parfois d'ailleurs en raison d'éco budgétaire.

    Puis l'entreprise innovante en France qui paye bien le temps de faire son Capital tu l'a trouve ou ?

    Ca fait vraiment mal au coeur d'être français de nos jours, sans compter l'étudiante chinoise en Erasmus de papa millionnaire qui est logé CROUS et qui fait des voyages en avion tout les week-end et peut être pire ... hmmm ... on se dit cocorico.

    Ce monde est vraiment sauvage de nos jours en tout point même un jeune plus sentimental que quetard ce fait bouffer.

    Tout est précaire et violent...


  • Lien vers le commentaire david jeudi, 21 avril 2016 22:55 Posté par ddev

    Intéressant ces 20m3 aménagés, mais pour la toilettes en Frankreich tu stationnes à coté des "bains douches" qui ferment parfois d'ailleurs en raison d'éco budgétaire.

    Puis l'entreprise innovante en France qui paye bien le temps de faire son Capital tu l'a trouve ou ?

    Ca fait vraiment mal au coeur d'être français de nos jours, sans compter l'étudiante chinoise en Erasmus de papa millionnaire qui est logé CROUS et qui fait des voyages en avion tout les week-end et peut être pire ... hmmm ... on se dit cocorico.

    Ce monde est vraiment sauvage de nos jours en tout point même un jeune plus sentimental que quetard ce fait bouffer.

    Tout est précaire et violent...


  • Lien vers le commentaire david jeudi, 21 avril 2016 22:54 Posté par ddev

    Intéressant ces 20m3 aménagés, mais pour la toilettes en Frankreich tu stationnes à coté des "bains douches" qui ferment parfois d'ailleurs en raison d'éco budgétaire.

    Puis l'entreprise innovante en France qui paye bien le temps de faire son Capital tu l'a trouve ou ?

    Ca fait vraiment mal au coeur d'être français de nos jours, sans compter l'étudiante chinoise en Erasmus de papa millionnaire qui est logé CROUS et qui fait des voyages en avion tout les week-end et peut être pire ... hmmm ... on se dit cocorico.

    Ce monde est vraiment sauvage de nos jours en tout point même un jeune plus sentimental que quetard ce fait bouffer.

    Tout est précaire et violent...


  • Lien vers le commentaire graphitos jeudi, 21 avril 2016 19:59 Posté par graphitos

    Bonjour Charles
    c'est exactement ce que faisaient nos anciens et cela s'appelle "vivre en-dessous de ses moyens", sauf qu'eux l'ont fait toute leur vie en  prévision d'une prochaine guerre ou en cas de coups durs et ils ont amassé ainsi pas mal d'argent, que l'état s'empresse de racquetter lors des successions par exemple.
    portez-vous bien

  • Lien vers le commentaire Balthazar jeudi, 21 avril 2016 16:20 Posté par balthazar

    PS : quand je dis des locaux, je veux dire des habitants fraichement arrivés, mais des habitants quand meme

  • Lien vers le commentaire Balthazar jeudi, 21 avril 2016 16:19 Posté par balthazar

    @HF

    Tout le monde n'a pas les moyens de créer sa boite, d'autant qu'on peut aussi se planter (j'ai des exemples en tetes).

    Ok avec toi, en France ca me parait difficile a moins de faire copain copain avec les gitans du coin mais je trouve pas l'idée si bete que ça.
    Ok le camion c'est hardos, mais le camping car, agrémenté de petites balades avec sa maison sur le dos le weekend , pourquoi pas .

    Pas ailleurs, j'ai eu l'occasion de voir  que les camings autour de Munich (ce n'etait pas le cas à Berlin ou Hambourg) étaient occupés par des locaux ..  au point qu'ils étaient tous complets ou en tout cas trop crados pour daigner y passer une nuit.
    c'était il y a 10 ans

  • Lien vers le commentaire Antoine Capitan jeudi, 21 avril 2016 11:29 Posté par antoine capitan

    4minutes ... à voir
    http://www.xerficanal-economie.com/emission/Olivier-Passet-Avec-le-numerique-les-services-vont-ils-subir-le-meme-sort-que-l-industrie-_3393.html

  • Lien vers le commentaire hftrade mercredi, 20 avril 2016 12:59 Posté par hftrade

    Il est clair que la classe moyen fout le camp (en france aussi pour info, des directeurs marketing sur le marché francais m'ont dit que le segment milieu de gamme disparaissait en France, ils n'investissent plus dedans, eux ils ont toutes les stats que le gouvernement vous cache), because mondialisation et baisse des salaires (surtout ceux des cadres/ingenieurs delocalisables). et le salariat c'est en majorité en grande entreprise/multinationale qui jouent a l'international et peuvent trouver des esclaves un peu partout, meme tres formés

    quelques remarques :


    - si les millionaires quittent la France c'est de plus en plus pour des questions poltiques en plus des raisons economiques. vous trouvrez normal qu'il y ait de militaires un peu partout et qu'on fouille les gens dans les gares ou les rues en France ? Quand on a vecu a l'international dans pas mal de pays on peut jauger de la situation politique dun pays avec le recul necessaire

    - Il me semble que ce mode de vie (vivre dans un van) est plus approprié aux us qu'en france. en france, votre van vous le mettez ou dans les grandes villes  ?

    - plutot que ceci (vivre 5 ans comme SDF a peu pres dans un van pour capitaliser) on devrait encourager a travailler qqs années comme salarié pour l'experience et ensuite creer sa boite, meme dans des secteurs basiques. en meme temps les jeunes devraient eviter comme la peste les etudes, les secteurs et metiers ou le seul salut est dans le salariat en tres grande entreprise, et creer sa boite en individuel est quasi impossible, ou les metiers delocasables (cfr excellent article de Sannat) ou vous etes en competetion avec des chinois ou indiens qui bossent pour moins (et el cout de la vie est nettement moins cher la bas, un iingenieur indien vit correctment avec un smig francais sauf vehicule)

    - globalement pour entreprendre il vaut mieux le faire dans un pays a 10% de croissance (un entrepreneur est emmené par le mouvement general), peu de reglements et tout reste a faire qu'un pays comme la France.

    - les mentalités sont un probleme en France, il faut le signaler et ca va etre difficile a changer. Le francais est jaloux de la reussite des autres, obsédé par l'egalité (qu'on m'explique l'interet de l'egalité si tout le monde est pauvre et frustré sauf une nomenklatura comme en URSS), sans parler de certains ideologues de salon parisiens qui veulent refaire le monde (le bobos gochos  etant parmi les pires)

    On peut parler a juste titre de mediocratie egalisatrice, ce sont les mediocres qui ont le pouvoir et tirent la société vers le bas