Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Jolicoeur

Jolicoeur

J'ai totalement déconnecté de nos élites auto-proclamées et consanguines, de leurs ministères de la Vérité (médias, éducation nationale, divertissement et arts), de la Paix (guerre), de l'Amour (loi et ordre) et de l'Abondance (économie… non économe).

Je crois au Bon, au Vrai, au Juste et au Beau.

promospeciale

Le marketing et l'éducation, par Peter Hall

Audience de l'article : 2244 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Il ya quelques mois, j'ai regardé l'excellent Mondovino en version longue (10 épisodes), après avoir gouté à la version "courte"  en 2006. Pour ceux qui ne l'auraient pas vu, il s'agit d'un documentaire sur le vin et son évolution, fait par Jonathan Nossiter, sommelier de formation et passionné, avec en toile de fond la mondialisation.
A l'épisode 8 je crois (le documentaire n'est plus en ligne, droits d'auteur obligent j'imagine), on peut y entendre l'intervention de Peter Hall, vice-pdt et responsable marketing pour Sterling et d’autres marques de Diageo (USA) :

“Au lieu de devenir de plus en plus fidèles à une seule marque tout au long de leur vie de consommateurs, ceux-ci le sont de moins en moins. Ils sont de plus en plus connaisseurs. L’éducation rend les gens indépendants des marques et plus confiants dans leurs choix et leurs décisions. Ils n’ont plus besoin d’être rassurés par une marque. C’est un des grands défis pour le marketing du vin. En fait c’est un phénomène qui apparait dans beaucoup de secteurs et qui est basé sur l’éducation et la confiance. C’est un casse-tête parce que nos profits dépendent de nos marques. Nos marques doivent avoir de la valeur. Si nos marques n’ont pas de valeur pour les consommateurs, notre compagnie perd aussi de la valeur car tout repose là-dessus.

Rien à ajouter.

Pour prolonger le plaisir, ci-dessous, une interview de Jonathan Nossiter de novembre 2012. Au programme : diversité, biodynamie, goût, terroir, plaisir…



Et au cas où, voici la bande annonce de Mondivino (version "courte"). Le film-documentaire est facielment disponible sur internet.



Poster un commentaire