Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Investir dans l'art et le comportement irrationnel des consommateurs pour s'enrichir

Audience de l'article : 3184 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 1 réaction
Votez pour cet article
(1 Vote) - Note : 4.00
Partagez cet article avec vos connaissances
J'ai renconté récemment un chef d'entreprise français qui travaillait dans l'art, vente de peintures et objets d'origine asiatique. Il gagne en moyenne 12.500 euros par mois nets. Il réfléchissait à augmenter la surface de son business en prenant des investisseurs (il en a déjà trois depuis un an) capables de lui apporter du cash et de financer un stock plus important.

Deux éléments sont sortis dans la conversation.

Le premier, c'est qu'il était en train de préparer son business plan et qu'il a établi sa marge moyenne à 400% sur l'ensemble de ses transactions sur les 6 premiers mois 2013.

400% !!!!!

Son témoignage résume ce que j'ai déjà raconté dans d'autres éditos sur la valeur ajoutée économique. Pour trouver sa place dans la vie professionnelle et s'enrichir sans trop d'efforts, il est important d'identifier sur une chaîne économique à quel endroit les clients acceptent de payer pour du vent et de proposer des offres.

Les clients de ce chef d'entreprise sont essentiellement américains. Il y a fort à parier que ces gens vont négocier ardemment leurs frais d'avocat ou le prix de leur bouteille d'eau ou faire des kilomètres supplémentaires parce qu'ils ne veulent pas payer 2 dollars le litre d'essence qui est en vente à 1,95 dollars plus loin.

Mais, quand il s'agit d'art ou de produits de luxe, ces mêmes clients seront prêts à lâcher 400% de marge à l'intermédiaire qui leur propose un objet qui leur plaît. 

Autant dire que le pompiste américain n'a aucune chance de gagner 12.500 euros par mois, à moins d'avoir un énorme stock de clients. Alors qu'avec un minimum de clients, notre chef d'entreprise français y arrive.

Cela me fascine ces contradictions comportementales des consommateurs. J'ai toujours été renversé de voir que les gens arbitrent en défaveur des produits alimentaires de qualité leur budget (alors que l'alimentation est la source de notre énergie, de notre état de santé et finalement de notre bien être primaire), pour pouvoir se payer un produit apple ou un objet qui marquera leur niveau social, donc, juste pour impressionner les autres et obtenir l'adhésion sociale au groupe, sachant que cette adhésion est dictée par une norme manipulée par les grandes entreprises qui financent les médias. 

Que les gens soient esclaves de leur estime de soi par le biais d'objets et de marques, arrangent les affaires de certains. Quand on souhaite devenir indépendant, il me paraît vital d'y réfléchir afin de trouver le bon angle de ce qu'on souhaite proposer aux consommateurs.

Le deuxième point qui est ressorti de la conversation, c'est qu'il propose à des investisseurs d'acheter à sa place les oeuvres d'art et de toucher 3% de la marge à la revente. Dans le pire des cas, si le tableau ne se vend pas, il le conserve en tant qu'actif. 

3% de plusieurs centaines de pourcent de marge rapporte bien plus qu'à la banque.

En outre, les tableaux ont une bonne rotation et il est rare qu'ils restent en stock un an. Donc le rendement est à calculer en nombre de mois et non en année.

Enfin, pour les passionnés d'art, c'est l'occasion de mettre la main sur une oeuvre d'art à bas prix, avant la marge du négociant, en cas d'échec à la vente.

Pour le négociant, cela lui permet de son côté d'alléger sa structure de financement.

Bref, tout le monde y gagne. 

Charles Dereeper


lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

1 Commentaire

  • Lien vers le commentaire Yves vendredi, 26 juillet 2013 18:00 Posté par yves

    Tu as tout compris, le marché du luxe marche très bien depuis 10 ans car :
    1- nombreux multi-millionnaires
    2- très bonnes marges
    3- besoin de personaliser sa vie alors que la classe moyenne va de plus en plus au McDo !!

    pour ma part, j'ai plusieurs projets en réflexion pour attirer les clients du luxe, plutôt dans l'alimentaire ...

    A propos, Singapour ou NYC a plus de 10% de millionnaires ... Allo quoi ??!!