Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
William Finck

William Finck

Je m'intéresse à l'économie, la finance, la santé et... les impôts !

J'ai vécu 6 mois en Colombie, expérience que j'ai relaté sur un site : www.capcolombie.com

William-Finck

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Riches vs Pauvres. Zoom sur les comportements des personnes qui gagnent et ce que l'on peut en extraire pour réussir !

Audience de l'article : 2267 lectures
Nombre de commentaires : 0 réactions
Votez pour cet article
(0 Votes) - Note : 0.00
Partagez cet article avec vos connaissances
D'après vous, combien il y a t'il de millionnaires dans le monde ? Près de 31 millions. En revanche, on recense à peine 1 426 milliardaires dans le monde. Nous allons voir une série de statistiques à propos des différences entre le comportement des riches et des pauvres. Et vous ? Avec ce que vous faites tous les jours, avez-vous plutôt un comportement de riche ou de pauvre ? Avant de rentrer dans le vif du sujet, on peut tout d'abord se poser une première question : qu'est ce que l'on définit par riche et pauvre ? L'étude américaine publiée par Forbes, qualifie un riche d'une personne qui gagne au moins 130 000 euros nets par an, et qui possède 3 millions d'euros de capital. Un pauvre, quant à lui, gagne moins de 25 000 euros nets par an, et a moins de 5 000 euros de capital.


Que nous dit ce rapport ?

Pour commencer, on constate qu'une majorité des riches ont une routine. 81% des riches maintiennent une liste de choses à faire, contre 9% des pauvres.


- 44% des riches se réveillent trois heures avant de travailler, contre 3% des pauvres. Le dicton, "l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt" prend tout son sens ici.

- 80% des riches regardent moins d'une heure la télévision par jour, contre 20% des pauvres. Un français regarde en moyenne la télévision près de 3 h 50 par jour. Ce qui est monstrueux. Il y a de quoi réfléchir en matière d'optimisation de son temps. Car les programmes visionnés ne sont souvent pas des plus instructifs. 80% des pauvres regardent la télé réalité, 5% des riches le font.

- Au moins 88% des riches lisent près de 30 minutes par jour, contre seulement 2% pour les pauvres. 
86% des riches aiment lire, contre 26% pour les pauvres.


Au niveau de la santé maintenant, cette enquête souligne que 76% des riches sont en bonne santé, contre 23% des pauvres. Alors, on pourrait penser que justement c'est parce que les riches ont des moyens financiers qu'ils peuvent s'offrir des soins de qualité... cela n'est pas tout à fait vrai, car la santé est en priorité déterminée par nos habitudes et attitudes, que par rapport au compte en banque.

- 67% des riches écrivent et modélisent leurs objectifs, contre 17% des pauvres. A noter, qu'une majorité de personnes n'a tout simplement pas d'objectifs. Et si elle en a, ils ne sont pas mis en valeur, inscrits quelque part, sur un support physique ou virtuel.

- 86% des riches appliquent le développement personnel continu sur une vie entière. Ils s'améliorent de manière constante à travers le temps, cherchent des pistes pour croître. Seulement, 5% des pauvres seraient motivés par cette dynamique. C'est une différence remarquable !

- 77% des riches pensent que les mauvaises habitudes ont un effet négatif sur leur vie. C'est un point de vue qu'uniquement 9% des pauvres partagent.

- 63% des riches encouragent leurs enfants à lire au moins 2 livres de non fiction par mois, contre 3% des pauvres.


- 70% des riches poussent leurs enfants à faire du bénévolat pendant plus de 10 heures par mois, contre seulement 3% des pauvres. Dans ce cas précis, on ne peut guère taxer les riches d'égoïstes.

- 74% des riches enseignent les clefs qui mènent au succès à leurs enfants, contre 2% des pauvres. Les riches ont accès à plus de leviers qui conduisent à la réussite.


Conclusion

L'étude nous révèle donc un ensemble de caractéristiques adopté par les personnes riches. La bonne nouvelle, c'est que ces habitudes sont applicables pour le commun des mortels. A nous d'en tirer les leçons. Piocher quelques bons principes de cette liste est une excellente stratégie si l'on vise l'enrichissement.

William Finck

Poster un commentaire