Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne !

Je vis en contraste extrême entre Bangkok la sauvage torride et la jungle encore préservée du sud pacifique du Costa Rica. 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.



Inscription à ma newsletter BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE 
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle
NOUVEAUTE 2017


Suivez mes "conneries" et ma life sur INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Faire une recherche
Trouver un article
Trouver un auteur
DE GIRO 2

Repousser les limites dans le trading, l'expatriation ou la création d'entreprise

Audience de l'article : 4271 lectures
Nature de contenu : Edito
Nombre de commentaires : 16 réactions
Votez pour cet article
(11 Votes) - Note : 4.91
Partagez cet article avec vos connaissances
Aussi loin que je me souviennes, j'ai toujours cherché à repousser les limites. A vrai dire, je commence à me sentir bien (personnes, objets, situations, projets) à partir du moment où j'ai localisé les limites. C'est pathologique chez moi. Faut que je teste. Je me souviens le premier jour où j'ai acheté l'audi TT en janvier 2006. A peine sur l'autoroute, alors que j'avais mon permis à 30 ans que depuis quelques mois, j'ai appuyé à fond dessus pour voir ce que cela faisait de rouler à 240km/h... j'ai fait tout le trajet à bloc, grisé par la puissance de la machine. On faisait connaissance pour ainsi dire la TT et moi.

Du coup, quand je reçois en message privé vos emails, avec les limites que vous m'exposez qui vous paraissent insurmontables (alors qu'elles le sont de mon point de vue), que ce soit en trading, en entreprenariat pour devenir indépendant ou même récemment en expatriation, je me suis dit qu'il fallait que je vous partage une de mes histoires fétiches découvertes dans les années 90.

Par rapport aux limites, il faut tout d'abord saisir que nous sommes emprisonnés dans une cage. Je me souviens en trading. J'ai lu, relu, récité, puis relu, rerelu et encore rererelu à peu près partout que gagner 25% par an, c'était méga bien. J'ai gobé ces salades en étant emprisonné pendant plus de dix ans. Dix années de perdu ! Un beau jour, les concours boursiers sont arrivés en France. J'ai sauté sur l'occasion pour aller rencontrer les meilleurs. Et là, j'ai découvert que 25% par mois, c'était méga bien, bien que considéré comme impossible pendant dix ans par toute la rhétorique du trading d'antan...

Et un beau jour, j'ai fait mon premier run à +1000% de gains en 18 mois. Ce qui est normalement impossible chez les bien pensants...

limitevitesse

L'intention pour sortir de la cage est donc primordiale. En clair, fuck les limites. Voyons au-delà... L'interprétation que vous faîtes de votre réalité est la clef. La limite que vous rencontrez dans le monde physique est une illusion. Je pense récemment à Alex, un membre Objectifeco qui affirme ne pas avoir des autres pour se définir. Les autres sont un excellent outil mirroir pour mettre le doigt sur le pourtour de la cage invisible dans laquelle on évolue. S'en priver ? C'est quand même se tirer une balle dans le pied, en perdant une facilité capitale à voir au-delà du train train. 

Je vais donc vous exposer ce qui reste pour moi l'une des expériences humaines les plus impossibles mais bien réelle qui existe. Si celle-ci existe, vous conviendrez à chaque fois que les propres limites qui vous bloquent sont en réalité débloquables grâce à la puissance de votre esprit humain.

Il existe un syndrome aux USA. Je ne me souviens plus bien du nom, car cela remonte à 20 ans. Ce syndrome concerne le nanisme. Des enfants en manque d'amour parviennent à arrêter la croissance de leur corps, donc à contrecarrer le code ADN. Méchamment maltraités, ces enfants ne grandissent plus en interprétant differemment la réalité et en passant outre l'ADN. En principe, les médecins administrent des hormones de croissance. Mais il s'est avéré dans la pratique que les enfants déplacés chez des parents affectueux avaient relancé la croissance de leur corps, voire avaient fait disparaître la période de nanisme arrivé à l'âge adulte. Les implications sont énormes.

romeo-dev02

Franchement, si des enfants sont capables avec leur interprétation de la réalité de battre en retraite leur ADN, vos petits soucis techniques à côté, c'est du pipi de chat. Imaginez : aujourd'hui, l'exercice consiste à repousser la limite de l'action de vos cellules programmées. Avouez que si un illuminé vous demande cela moyennant un très grosse récompense si vous réussissez, vous allez rapidement vous dire que vous êtes dans le caca jusqu'au cou et vous finirez au bout de quelques secondes par vous dire que vous ne pourrez pas toucher le gros lot...  Mais du coup, si vous regardez vos limites actuelles, rapidement, vous conviendrez qu'elles sont plus faciles à surmonter que ce que font ces enfants...

Quand on est en position en trading ou dans le développement d'un business, je trouve hallucinant le nombre de fois où nos cerveaux nous piègent avec des conceptions erronées. On ne voit plus la réalité correctement. Souvent, je commence par me dire en quoi je déforme, en quoi je suis potentiellement en train d'interpréter de travers les éléments que je vois. Et je repense à ces enfants et à cette histoire d'ADN. Je me méfies comme de la peste de la prison que mes parents, la culture française et l'école ont dessiné pour moi. Par chance, je n'ai jamais trop fait confiance au bourrage de crâne que je subissais. Vu que tout ce petit monde ne parvenaient pas à incarner une vie sympa, je suis resté moyennement convaincu par leurs salades. Du coup aujourd'hui, mon copain Antoine m'a avoué que j'avais un bon profil P4... c'est moche l'amitié. Liberté = P4 !!!

Ce que je veux dire, c'est que interprétation et intention sont capitales. Il faut avoir la fraicheur de regarder la réalité à l'envers en cherchant une porte d'entrée non conventionnelle qui pourrait quand même marcher. Je suis peut être pathologique avec ma volonté de titiller les limites, mais quand je vois des gens foutre leur vie en l'air parce qu'ils ont peur de remettre en cause trois ou quatre trucs basiques qui les bloquent, je préfère ma pathologie... Je trouve qu'ils payent chers ! C'est vraiment dommage que de renoncer à s'éclater et de faire un festin avec sa vie pour satisfaire les barreaux de sa cage. Vraiment dommage !

limitepensee

D'ailleurs, il est trop tard pour moi pour m'entraîner à ne plus grandir à 39 ans parce que je manque d'amour... Mais peut être bien que je pourrais détourner le concept. Et si je bloquais l'hormone du vieillissement pour repousser les limites hein ?... Allez à partir d'aujourd'hui, j'arrête de vieillir. Fuck l'ADN... ! C'est vrai quoi. Je manque d'amour en ce moment. Allez je fais une crise. Je stoppe l'action des radicaux libres, je stimule mes cellules, j'augmente ma force musculaire et la virilité de ma bistouquette... Désormais, Dereeper a 27 ans stabilisé ! Et il va péter une deuxième fois les +1000% sur le CAC 40 en trading. Parce que c'est impossible... ahahaha. 

stallonevieux
Ci-dessus un Stallone de 65 ans, toujours pas calmé à l'heure où la majorité des français du même kilométrage pantoufle. Souvenez vous : votre esprit est plus puissant que la force de l'ADN ! Notre corps est composé d'énergie et d'information. L'amour est la pierre angulaire de tout le système. Le libre arbitre consiste à décider d'utiliser la machine qu'on nous a donné pour la pousser dans le sens qui nous inspire. Renoncer, c'est juste inenvisageable. J'ai vécu toute l'année 2012 dans un flux de gens qui renonçaient à leurs idéaux. Je ne sais pas pourquoi tout mon entourage ou presque a décidé en même temps de renoncer. Est ce l'humeur de la France qui capitule dans l'inconscient collectif ? Mon entourage s'est considérablement réduit, mais il y a un truc où je n'en démorderais jamais : je préfère crever que renoncer ! Et je préfère être seul que renoncer. Ceux qui renoncent sont quantifiés, qualifiables et quantifiables quand l'heure des 65 ans sonnent : relire mon article ici qui a fait 107 notes à l'époque http://www.objectifeco.com/economie/politiques-economiques/retraites/combien-de-francais-ages-de-65-ans-ont-rate-leur-vie-quelle-est-votre-strategie.html

Charles Dereeper
lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

16 commentaires

  • Lien vers le commentaire Nery mercredi, 23 janvier 2013 10:29 Posté par Nery

    P4, tiens, je ne suis pas le seul??^^

  • Lien vers le commentaire alex6 mercredi, 23 janvier 2013 01:24 Posté par alex6

    Charles,
    J'ai fait un petit stage de pilotage rallye sur terre il y a quelques annees sur Subaru Impreza, quel pied!
    On voit que la caisse a ete concu pour ca. Tu es oblige de tomber les rapports superieurs afin de limiter le couple de la bete tant il y a de puissance dispo.
    Bon c'est vrai que ca secoue pas mal et c'est moins propre que sur le bitume mais c'est aussi tres pointu de piloter sur terre.
    Je me souviens d'avoir aussi fait de la vitesse pure avec un gros 4WD (Pajero je crois) sur des pistes au Maroc il y a quelques annees, c'est vrai que c'etait bien grisant.
    En tout cas je comprends que ca puisse te manquer!


  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper mercredi, 23 janvier 2013 00:21 Posté par Charles DEREEPER

    Eh Antoine

    tas dit que mon projet de pinup sur Objectifeco passerait nickel vu que tout le monde savait que j'étais P4.

    mon roudoudou d'antoine. ca va le froid ? RDV dans un mois à bangkok pour faire la guerre... 

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper mercredi, 23 janvier 2013 00:20 Posté par Charles DEREEPER

    Messieurs, je vois que les bagnoles nous inspirent autant sinon plus que la puissance de notre cerveau hein ?

    vroum vroum...

    Eh Alex. au Costa rica, faut piloter aussi. entre les gros cailloux, les trous dans la route, les tarés qui font n'importe quoi, les vautours qui décollent et qui restent en vol stationnaire à hauteur de parebrise (parebrise que j'ai  explosé intégralement avec ce con)

    franchement le pilotage de 4X4 au CR. c'est lourd. si je pouvais récupérer un bon autoroute sans radar et appuyer à fond avec une bagnole de sport, franchement, je choisis sans hésiter la deuxième option...

    ahahahah 

  • Lien vers le commentaire alex6 mardi, 22 janvier 2013 21:52 Posté par alex6

    Pas d'accord Charles sur le pilotage.
    Tout ce joue dans les courbes et quand ca va vraiment vite, les sensations sont incroyables. Mettre une caisse entierement en glisse sur un gros virage a 180degres, quel pied. C'est un peu comme en becane, il n'y a rien qui puisse egaler la conduite sur route de montagne. 250 en ligne droite sur l'autoroute en comparaison, c'est pas le meme plaisir.
    Apres je ne dis pas, la vitesse pure c'est marrant aussi mais ca demande moins d'engagement, juste de debrancher le cerveau.

    @Philippe,
    Moi ce que j'aime bien, c'est les petits pretentieux qui arrivent et se permettent de mettre une note sur le degre de comprehension des articles par autres. Sous entendu eux, ils ont tout compris. Et toi, tu comprends quoi exactement a cette discussion? pas grand chose vu le degre zero de ta reponse.

  • Lien vers le commentaire antoine mardi, 22 janvier 2013 12:11 Posté par antoinecr

    J'ai dit que pour quelqu un qui ne te connaissais pas tu pourrais passer facile pour un P4 .
    Pour quelqu'un qui te connait, aucun doute ne subsiste .....

    Sur la route faut se mefier des radars et des vautours aussi il me semble ...

  • Lien vers le commentaire Nery mardi, 22 janvier 2013 09:30 Posté par Nery

    (au-dela de 200km/h, c'est extremement technique sans se mettre dans le decors)

    Tout dépend du véhicule. Le asiatiques sont formidables pour ça .Les 285 sont  tapés sans problème. Certes, il y a toujours un risque, d'où une montée d'adrénaline. :)

  • Lien vers le commentaire Philippe Ravelli mardi, 22 janvier 2013 08:31 Posté par philippe Ravelli

    Charles



    Quelle frustration cela doit être de voir que beaucoup de lecteurs ne comprennent pas 20% de la teneur de ton message , et je suis certain que la plus part des messages privés que tu reçois sont des robinets d'eau tiède bien pensant , essayant de te remonter le moral .

    Pensant pour la plus part que "tu traverses un moment difficile , déstabilisé par une situation personnelle délicate ...." (looool... quelle rigolade ) , au contraire moi j'y vois une délivrance , une renaissance , mais grâce à la médiocratie ambiante , tu es jugé fragile , alors que de tes récents posts j'y vois une nouvelle energie , une nouvelle impulsion , une vague qui monte en toi , tu es entrain de te libérer du regard et du jugement de ceux qui sont enfermés dans leurs certitudes , celles qui font que 95% sont perdants parce ce qu ils suivent les mêmes modèles les même règles ,tel les moutons de panurge .

    Apres 10 ans passé sur les marchés , je reste convaincu que seuls ceux qui bousculent "la norme , l'ordre établi " sont les vrais vainqueurs, c'est la seule façon de gagner ... 

    on ne trade pas  , on spécule  ... , trader c'est faire 2% par mois , spéculer c'est renverser la table , les règles  , y compris les règles de money managment ... jouer 2% blabla ..... c'est pour les loosers si tu joues 2% sur un trade c'est que deja avant de cliquer tu es parti pour perdre , c'est comme au poker , si tu gères ta bankroll pepere , tu sera jamais un vrai gagnant , les joueurs qui ont vraiment fais sauter la banque sont ceux qui forcement un jour n'ont pas respecter les règles ...si tu respectes les règles tu restes dans la moyenne , voué à resté avec la meute , celle qui mets les doigts sur la couture du pantalon , et qui n'auront jamais l'audace de faire dépasser leur tete .....

    Tu prêches dans le désert , tu inquiètes, même tes soi disant amis , tu leur parle mais tu vois bien qu'il t'écoute , mais te prenne au mieux pour un martien un peu excessif .....

    Alors Charles tel Bonaparte sur le pont d'arcole vas-y de toute façon ils t'ont déjà collés une étiquette , alors fonces tu es dans le vrai , seul le cerveau est la clé , lui seul peut sortir des sentiers battus , de la norme.



    Amicalement 




    Philippe

  • Lien vers le commentaire Charles Dereeper mardi, 22 janvier 2013 07:34 Posté par Charles DEREEPER

    Alex

    j'ai fait du circuit. y a rien de plus chiant. moi ce que j'aimais, c'est me foutre sur un autoroute à 2h du mat en semaine et bombarder en ligne droite. y a personne à ces heures là. tes obstacles sur un autoroute, j'ai jamais rien vu. en journée, on peut taper des oiseaux. mais la nuit, jamais rien vu.

    le danger, c'était ces putains de radars. 

  • Lien vers le commentaire alex6 lundi, 21 janvier 2013 22:18 Posté par alex6

    Un truc qui m'est venu par la suite: l'exemple de la conduite a 240km/h pour ce qui est de repousser les limites n'est pas tres parlant. De fait, meme un tres mauvais conducteur peut le faire, il faut juste debrancher le cerveau et avoir la chance de ne pas avoir a effectuer une manoeuvre d'evitement (au-dela de 200km/h, c'est extremement technique sans se mettre dans le decors)
    En revanche, conduire tres vite sur un circuit un peu sinueux demande beaucoup de travail et une extreme concentration.
    J'ai eu la chance de pouvoir rouler sur circuit ferme pour mon boulot a de nombreuses reprises et de faire quelques tours avec un pilote pro. La, on se rend vraiment compte qu'effectivement les limites mentales ne sont pas les memes pour tout le monde...
    Cela dit, est-il important de pousser jusqu'a la sortie de piste qui sera fatale? Je ne le pense pas. J'ai beaucoup fleurte avec mes limites en vtt et souvent visite les urgences a cause ca. J'aurais pu insister jusqu'a peut-etre finir en fauteuil roulant, comme cela arrive pour beaucoup malheureusement. Apprendre a connaitre ses limites est fondamental. Croire que ces limites n'existent pas ou peuvent etre repoussees a l'infini, c'est plus du blabla que de l'application concrete. A mon avis.

  • Lien vers le commentaire Ouap1 lundi, 21 janvier 2013 08:38 Posté par Ouap1

    Finalement, je me dis que heureusement que j'ai manqué d'amour, et le pire c'est que je ne blague pas, car aujourd'hui, je mesure 1m93 mais j'ai grandi très tard à 15ans je faisais 1m64 et je me souviens qu'à cette époque ça allait mal avec mes parents et ce depuis plusieurs années. Bon peut être qu'après, j'ai décidé de grandir comme celui qui jouait dans le film le tambour... très grand film.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Tambour_%28film%29

    j'adore la photo ci-dessous c'est cool...

    http://cine.ados.fr/films/le-tambour/photos/david-bennent.html

  • Lien vers le commentaire Henri Dumas lundi, 21 janvier 2013 08:24 Posté par Henri Dumas

    Bonjour Charles,

    Là on rentre dans le dur.
    Dans l'absolu et dans l'esprit seul l'infini compte, il ne doit effectivement pas y avoir de limite.
    Mais dans la pratique, au-delà de la limite la sanction tombe : c'est la mort.
    De ce fait l'homme rencontre trois sortes de limites :
                - Celles que mettent en place ceux qui l'aiment, parents, amis ou responsables, pour le protéger.
                - Celles que mettent en place les hypocrites, qui agitent la peur de la mort pour le soumettre et le limiter.
                - Celles que ses capacités lui imposent, au-delà desquelles il meurt.

    Un très beau livre qui traite du sujet : "La source vive" de Ayn Rand (1943).

    Effectivement, la recherche de ses limites doit être la quête de l'homme.
    Mais où Alex6 a raison c'est dans le fait qu'il ne sert à rien de repousser ses limites sur un seul point, si l'on doit se retrouver dans un champ de ruine pour tout le reste.
    Il n'est pas très compliquer de repousser les limites sur un seul sujet, c'est beaucoup plus compliqué sur l'ensemble des composantes de sa vie.

    Quoiqu'il en soit merci pour ce billet qui, s'il ne donne pas les réponses (et peut-on les donner ?) pose les vraies questions.
    Bien amicalement. H. Dumas

  • Lien vers le commentaire alex6 lundi, 21 janvier 2013 05:09 Posté par alex6

    Charles, je crois que tu reduis mon propos un petit peu.
    Si tu parles de l'excellence dans un domaine particulier, il est bien evident qu'il faut se comparer et meme sans doute prendre un modele.
    Ce dont je te parlais, c'est un cran au-dessus, a savoir exceller dans sa vie dans l'absolu.
    Je te donne un exemple qui vaut plus que de longues phrases: Si mon bonheur et mon destin profond est de vivre toute ma vie en harmonie avec ma femme et la famille que j'aurais construit autour, en quoi est-ce que exceller au tir a l'arc va-t-il m'aider? Beaucoup excelle dans un domaine pour compenser un ratage ailleurs, c'est une caracteristique de l'etre humain. On peut a tort croire que la possession de cette excellence les rend heureux et bien dans leur tete. Je n'en crois rien.
    Dans de nombreux domaines, que je ne considere pas comme primordiaux a mon bonheur, je me suis donne les moyens d'etre suffisamment bon pour m'y faire plaisir, une sorte de meilleur ratio effort/plaisir. Exemple: je pratique le vtt en freeride et en descente ou je suis loin d'etre aussi bon que les meilleurs mondiaux. Meme si je pouvais les egaler, ce serait tres probablement en faisant de tres gros sacrifices dans ce qui importe le plus pour moi.
    Je me fais donc plaisir tranquillement, parviens a sauter des barres rocheuses de 5m de haut et ca me suffit. Certains sont capables de sauter 20m. And so what?
    Parvenir a reussir sa vie est, a mon avis, extremement complexe et demande un effort et un travail quotidien. C'est une forme d'excellence. Et si je peux transmettre cette philosophie a mes enfants, j'aurais alors vraiment l'impression d'avoir reussi.
    +1000% en trading? Super, mais a quel prix pour ce qui compte vraiment (c'est-a-dire ce qui n'est pas purement materiel...)