Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

Rédacteur, éditeur, entrepreneur, trader...

Je vis en fonction de l’intuition, du coeur et de la possibilité de mourir à chaque instant. Pas de vie sans création quotidienne ! 

Je mets à la poubelle la culture chrétienne et le reste des religions pour neuneus attardés qui veulent nous faire gober qu'il existe trois dieux uniques (car 3 = 1, ben oui quoi, c'est un truc religieux, nous les quiches, on peut pas comprendre, c'est que eux) dont en plus, nous serions séparés (ben oui, si dieu est déjà en nous, on n'a plus besoin de se soumettre à des religieux assoiffés de domination... leur seule solution consiste à nous raconter qu'on est tout seul et dieu est ailleurs. Bien sûr, on peut lui dire bonjour, mais à condition de prendre une carte de membre...).

En fait, en considérant que nous sommes tous connectés ensemble nous les humains basiques, la vie retrouve son sens perdu et on peut se passer sans souci de cette morale catholique bidon...

Sinon, j'ai tenté du mieux que j'ai pu, d'effacer ce que m’ont raconté les profs gochos de mon enfance (yavait du boulot), l'éducation plus qu'inefficace de mes parents et toutes les âneries que l’Etat français a tenté de m’imposer pour me tenir en laisse...

Je suis totalement contre le dogme du profit maximal, qui égare la majorité des humains et qui détruit tout !

J'ai besoin autour de moi de gens électrons libres, insoumis aux normes sociales vicieuses et visqueuses et insoumis à leurs propres peurs !

Un spécial remerciement éternel pour Alain qui en 2001 / 2003 m'a offert le plus précieux des cadeaux.


MON COMPTE FACEBOOK est ici

MON COMPTE TWITTER est ici


ME RENCONTRER A PANAMA CITY (Sommet mensuel TRADER INVESTISSEUR ENTREPRENEUR)
>>> Les infos sont ici


Inscription à ma newsletter (BOURSE / INVESTIR / PRODUCTIVITE)
(2 emails par mois)

==> C'est ici

Charles-Dereeper

charlesjungle

Mes 2 comptes INSTAGRAM
User  = wild_tropical_fruit
User 2  = charlesbkkcr

charleshongkong

MES AUTRES BLOGS DISPO

COSTA RICA, THAILANDE, SANTE...
CharlesDereeper.com


charlesdereeper

Conquérir la bourse

Matrix + Cloud Atlas, dieu a t il prévu de nous libérer un jour ? Perso, j'y crois plus !

Audience de l'article : 4240 lectures
Nombre de commentaires : 5 réactions
Je suis tombé par hasard il y a quelque temps sur Cloud Atlas dans un avion. Je ne sais pas comment il a pu m'échapper vu que ce sont les créateurs de MATRIX derrière lui. Si vous lisez cet édito très personnel, c'est que j'ai failli faire un crash dans un avion, un petit Embraer. Il y a eu un flottement de 10 secondes où le pilote a redécollé presque au contact de la piste en deuxième tentative d'atterrissage. Trop de vent. L'appareil s'est cabré bien au delà de la normal, bien au delà de tout ce que j'avais expérimenté. Impossible de ne pas penser à Paris Rio AIR FRANCE... Il a rétabli l'assiette en tournant, mais ces 10 secondes ont suffi pour que 70 personnes fassent l'expérience du crash émotionnellement. Ca ressemble un peu à un freeze généralisé ! Je peux vous dire qu'à ce moment là, il n'y a plus de bullshit. On voit très clair dans notre coeur. On pose les vraies questions. Au regard de cette expérience, je n'ai plus envie de laisser sur mon ordi ce long édito sur la vie humaine qui traîne depuis des semaines.

Faut prévoir au moins 20 minutes pour vous lancer. Et à mon avis, à moins de 30 ans au compteur, vous allez lâcher avant la fin. Qui plus est, c'est pas le genre d'articles que vous allez transmettre à des tiers sinon vos tiers vont vous regarder bizarrement, c'est quoi que tu lis mec là, arrêtes la prise de tête là... !

C'est parti !

MATRIX reste pour moi le plus grand film de l'histoire. Les frères qui sont devenus des soeurs entre temps ce qui m'a beaucoup beaucoup perturbé, j'y reviendrais à la fin, sont connectés et même ultra connectés à la franc maçonnerie et autres babioles de l'élite mondiale. Ils sont éblouissants dans l'art de passer des messages au bas peuple, en l'inspirant via ce qui semble être de la pure forme (des flingues partout et du show incroyable) et qui en réalité est un conte symbolique puissant initiant à la vie sur terre.

Le message que j'ai mis du temps à capter dans MATRIX, ce fut l'histoire du reboot du système. En effet, quand on met à la poubelle les religions à couillons, créées de toute pièce en copiant collant parfois intégralement les textes anciens (juste en changeant les noms), il reste plusieurs questions. Qui a créé cette opération de com via les religions modernes qui poussent les gens sur terre à confondre l'expérience de dieu avec le simple respect du pouvoir d'une bande de chenapans en soutane (ou plein de poils !), assez souvent occupés à faire le cul des petits enfants de coeur ? Dans quel but ? Pourquoi nous avoir volé notre mémoire en tant qu'humain et en avoir installé à la place une version fictive sur l'histoire de l'homme ?

Pour nous aveugler et nous rendre plus docile, un homme n'était rien sans sa connaissance de ses racines réelles ?

Mais surtout, il y a dans les textes anciens, notamment sumériens, une notion d'une entité un peu maléfique (assimilée régulièrement au serpent et reptilien, genre les dieux vivaient sur terre au temps des dinosaures ?) associée à une race d'humains exécutants limite sociopathes, assoiffés de pouvoir et de fric, fouettant les congénères humains.

Il y aurait aussi au dessus de ce tandem une puissance plus globale, force créatrice de l'infini qu'on a bien du mal avec notre cervelle d'humain à jauger.

Revenons à Terre, notre maison forcée.

L'équilibre dans le bordel et la zizanie est le seul package qui marche avec les humains nous explique MATRIX. Donc, pour eux (et pour moi), la merde semble être la finalité. Je vais développer ci dessous longuement. Voir comment ces génies avec MATRIX ont packagé cela dans une conte ultra novateur avec des flingues et de la baston, il faut reconnaître que la performance est encore une fois éblouissante.

Ils sont revenus des années après avec donc le film CLOUD ATLAS. Une pure bombe également. Et c'est l'objet de cet email. Car là, il y a à dire...

Il a fallu attendre mes 44 ans pour accepter l'inacceptable dans ma vie, la réincarnation. Avant ? La vérité est que je ricanais... Puni Dereeper du coup, fini les ricanades ! J'ai fait des expériences qui m'ont écartelé entre mes idées et ce qui semblait être la réalité sur terre. Depuis j'ai rencontré un lecteur d'Objectifeco qui m'a dit avoir lui aussi subi le même type d'écartelement jusqu'à ce qu'il découvre des hôpitaux spécialisés aux ETATS UNIS sur les cas de réincarnation. Il s'est procuré de la doc. Des enfants de 5 ans parlant 4 langues avec lesquelles il n'y avait jamais eu aucun contact. Des jeunes enfants affirmant s'appeler autrement et évoquant des faits de vie encore une fois presque impossibles à connaître au regard de leur trajectoire de vie aux USA. Il semblerait que la matrice bug un peu dans l'effacement de la mémoire, qu'il subsisterait de temps à autre une mémoire cellulaire ou organique ou des bribes d'expériences n'appartenant pas à l'espace temps du présent. En un mot ? La réincarnation est quand même une explication plausible. Ca m'a détendu ma couille du coup...

CLOUD ATLAS met en image la problématique émotionnelle universelle de la vie humaine à travers l'incarnation.

Je suis porteur depuis mes 19 ans et de mon arrivée dans la salle de marchés de DE BOUZET, filiale à 100% de BNP à l'époque sur les produits dérivés actions, d'une vision : le monde est gouverné par l'énergie des sentiments et émotions universelles. Derrière toute la réalité, tous les faits, les évènements, les idées, ne subsiste qu'un courant d'énergie, qui se matérialise en émotions et sentiments humains. Je ne savais pas à l'époque que je percevais ce que 95 à 99% des gens ne voient pas. Je perçois ce jus d'énergie (car oui, je l'ai appelé du jus depuis le départ).

Et j'ai toujours nié la réincarnation jusqu'à ce que je rencontre à Bangkok l'an dernier un maître REIKI, qui m'a montré par A plus B via une expérience involontaire de sa part (donc sans même chercher à me convaincre sur le sujet de la réincarnation, on bossait autre chose) que les humains conservaient dans le temps (échelle = siècle) les mêmes problématiques émotionnelles tant qu'ils ne parvenaient pas à les résoudre. Certains en France appellent cela pour ne pas braquer avec le concept de réincarnation nos esprits cartésiens, de la trans généalogie.

Et dans le langage courant, on voit bien tous que nos petites névroses ressemblent fort à celles de papa maman (pépé mémé aussi) en étant soit identiques soit sur la polarité inverse (le secret du début de l'intelligence humaine étant de regarder le monde par polarité inverse, toute chose menant forcément à son contraire). Les naïfs pensent que la polarité inverse invalide le concept de trans généalogie, par exemple lorsqu'ils sont opposés à papa maman dans un schéma rebelle, alors qu'en réalité, quand on analyse des dizaines de vies ou des centaines de vies, on comprend très rapidement que les problématiques émotionnelles principales diffèrent grandement d'une famille à une autre. Par voie de conséquence, l'opposé de papa maman reste identique à la problématique familiale à bosser et non différent de la problématique du voisin.

Quand on brasse des milliers de trajectoire de vie, il est en revanche assez étonnant de retrouver les mêmes patterns. Il n'y a finalement que 50 à 100 émotions et sentiments. Nous sommes 7 milliards.

CLOUD ATLAS a ce don de mettre en image à travers des siècles les mêmes personnages qui tournent en boucle dans leurs patterns émotionnelles. Tom HANKS rejoue en permanence sa problématique de malhonnêteté, à travers toutes sortes de situations. C'est brillantissime de créativité et de forme à nouveau. Comme dans MATRIX. Un bijou à revoir plusieurs fois et à réfléchir.

CLOUD ATLAS en fait parle de la manière dont je regarde le monde depuis le jour de 1993 où je suis tombé face à tous ces traders supérieurement intelligents intellectuellement à moi même mais complètement dénués d'intelligence émotionnelle, qui ont changé pour toujours mon regard.

Cette manière, je vais en parler en détail ci dessous. Désolé si cela vous braque. N'hésitez pas à "sharer" votre version. Moi, ayant vu la mort rôder dans mon viseur, faut que je présente ma version.

Commençons par la réincarnation.

L'ennui avec la réincarnation, c'est que la famille directe dans laquelle on est né, devient un peu inutile. C'est comme un tremplin qui a servi à nous amocher et nous déformer pour bosser nos problématiques émotionnelles (notez bien alors la futilité de l'éducation parentale. Quand on réfléchit deux secondes à cette obssession de bien faire en tant que parents alors que les dés sont jetés dès le départ en étant verrolés... c'est étonnant notre capacité à espérer. Aucune chance mais on espère quand même). J'ai déjà rencontré pas mal de gens intimement convaincus que nous choisissons notre "life story" avant de naître. A l'époque, j'avais rejeté le truc, car trop éloigné de ce que je pouvais regarder en face.

On choisit de se faire mal avec nos parents. Dès le départ. Faut déjà un peu de maturité pour regarder l'idée...

Après l'enfance, la terre devient notre ère de jeu pour tenter de résoudre le problème qu'on s'est récupéré dès la naissance ou qu'on a choisi, selon ce à quoi on adhère. Bon y en a sérieux qui cherche à résoudre le problème sur 20km² géographique tout au long de leur vie. Ce qui est fascinant pour moi.

On est tous dans le même sac. Aveugle de 50 à 75% mini sur notre réalité bien qu'on soit persuadé de tout maîtriser alors qu'on maîtrise à peu près que dalle quand on est jeune.

Les personnalités extravertis voient au maxi du maxi une seule des polarités sur tout leur monde émotionnel, donc la moitié de leur réalité est cachée. Pour les introvertis, c'est plus délicat, car ils sont aveugles à la fois sur leur polarité inverse (un principe phare de la construction de l'être humain) et en même temps sur leur polarité principale. Il n'est pas rare de voir 75% d'aveuglement sur les personnalités introverties. Ce qui laisse 50 à 75% à découvrir en soi sur une période de vie qui s'étale généralement de 25 à 85 ans, donc 60 ans. C'est assez court. Et si on n'y arrive pas, c'est reparti pour un tour comme dans la pub ORANGINA. Youp la boom. On renaît avec la même merde à affronter. Ya plus d'une boule dans le flipper a priori. Pas de panique si vous traînez actuellement...

Beaucoup d'ailleurs stagnent sans piger le jeu de piste que doivent affronter tous les humains sur terre au profit du bordel intemporel qui nous fouette à l'intérieur.

Je vais y venir sur ce truc qui nous pète les burnes à tous. Soyons honnêtes entre nous, l'âme est casse burne à mort. Sérieux la vie humaine serait cool sans l'âme qui trafique tous les dés et l'organisation mondiale dont le but premier est l'échec.

En plus, on ne peut pas descendre dans la rue pour manifester contre elles. C'est en nous. On est tous baisé. Peace mes frères de galère !

Finissons avec la réincarnation.

La question du sens de la vie devient évidente avec la réincarnation. La terre est comme un camp d'entraînement. Les âmes descendent (la fameuse chute), se prennent un corps d'humain, l'emmerde jusqu'à plus finir en le manipulant pour faire des exercices. Bref, je l'ai déjà écrit sur Objectifeco, mais nous, les humains, avec nos pensées d'humains, nous sommes juste des clebards au service du "dessus". Donc obligatoirement, la finalité du système n'est absolument pas de créer un monde meilleur, mais de l'organiser et de le maintenir en situation de créer une vie de merde pour tous car sans difficulté personne n'avance.

Il faut que ce soit non satisfaisant, qu'on vive des trucs qui nous remuent (y compris oui oui, y compris le cul de la Vénézuelienne du Rez de Chaussée, si si tant que cela remue, c'est bon, ca compte !).

La paresse et le bien être ne sont pas compatibles avec l'objectif global... (ça remue pas assez hahahaha)

J'ai rencontré en 2017 pas mal de gens intimement convaincus sans se connaître en plus, que le job des sionistes sociopathes est l'oeuvre de dieu, qu'il y a une utilité qui nous échappe. Ils sont là pour que ce soit la merde. Et j'adhère !

Si l'homme réussissait à créer un monde sans zizanie, sans chaos, sans guerre, sans toute cette dinguerie et cet esclavagisme, qui bosserait les expériences de vie sérieux ? Personne. Il y a absolument et impérativement besoin de douleur, de souffrance. C'est toute la vision exprimée dans Matrix qui est également la mienne. Régulièrement, on me rappelle que je parle trop des sionistes. Sérieux, je m'en tape complet. Le véritable responsable du merdier, il faut aller le chercher au dessus. Bien bien au dessus des sionistes. Les sionistes ne sont que des exécutants. Et ils sont accompagnés...

En effet, il est intéressant de réfléchir à l'existence même d'une race d'humains à part, avec un avantage compétitif grâce à la sociopathie qui les rend plus productif. Je pense que l'organisme qui régule la vie sur terre rééquilibre et balance l'éco système globale via la sociopathie. Et la sociopathie n'est pas sioniste... mais globale !

Il n'y a que deux statuts possibles pour les humains dont je parle assez souvent. Sadique dominateur pour fouetter ou esclave maso pour gémir... Il subsiste peut être à hauteur de 10% de la population des transfuges, dont Objectifeco est la plus pure représentation. Des gens pas assez esclaves pour gémir mais pas assez parvenus pour fouetter (ou juste un peu, en local, loin du fouettage de masse... des petits coups de genoux de temps à autre sur les faibles, pour se détendre la couille, pas trop souvent, juste ce qu'il faut hahahahha...)

J'ai longtemps longtemps été très perturbé par le règne animal, pyramidale où celui du dessous doit sacrifier sa vie pour celui de l'étage du dessus. J'ai vu au Costa Rica dans la jungle sauvage intacte toute la peur de ces animaux, concentrés pour survivre désespéremment le plus longtemps possible. Toute la violence des végétaux en train de se tuer pour capturer la lumière (pendant que les gochos nous parlent de rares cas de collaboration végétale...! Bon en même temps, dès qu'un gocho bobo ouvre la bouche, il vaut mieux chercher direct la polarité inverse hahahaha, sinon on baille très vite d'ennui).

Où est l'amour sérieux dans tout ce bordel ?

C'est ça la question la plus ennuyeuse d'un film comme CLOUD ATLAS ?

D'ailleurs, la fin montre Tom Hanks qui s'est cassé de terre pour trouver un autre endroit dans la galaxie et enfin trouver une issue meilleure à ses patterns répétitives. Il semblerait que les frères euh soeurs de MATRIX sont parvenus aux mêmes croyances que les miennes, la terre est un camp d'entraînement dont les bourreaux bossent avec une entité diabolique qui les inspire afin de fouetter tout le monde. Il doit forcément exister dans l'univers un autre endroit où ceux qui ont fini le job d'évolution sur terre doivent pouvoir se retrouver (en sirotant un mojito avec une colombienne ? Un verre de vin rouge bio avec une thaïe dont le micro short en jean fait en hauteur dans les 8,25cm... ? Bon en tous les cas définitivement pas avec une française, car là, c'est la certitude que le job d'évolution n'est pas fini et qu'il faut encore en chier hahahahaa... oh non putain, tout sauf une mégère française dans ma prochaine vie hahahaha, pitié monseigneur...).

Enfin peut être qu'avec notre mojito largement mérité suite à 200 réincarnations merdiques sur terre, on rencontre la force créatrice de l'univers (on devient pote avec ?). Perso j'ai renoncé de longue date à la voir sur terre. C'est une chimère cette histoire là... dieu, l'amour, le bien être, les gens heureux... j'y crois plus du tout. Juste une carotte après les coups de fouet. Perds pas espoir qu'ils nous disent, continues à prendre les coups...

C'est d'ailleurs ma vision pendant la glissade sans contrôle de mon avion. Face à la mort, j'ai vu toute la futilité de ce bordel sur terre. J'y crois vraiment pas au fond de mon coeur.  Nous avons assez d'expériences et de savoirs pour transformer la terre en paradis et la vie humaine en éblouissante aventure. On l'a jamais fait parce que ce n'est pas le plan du maître. Et non parce que nous sommes mauvais humains. D'ailleurs si je racontais des conneries, ba implicitement, le maître de la terre serait sérieusement décrédibilisé dans son aptitude à gérer et créer de l'harmonie... c'est une bille le mec vu le résultat. Ou alors, on a le résultat qu'il désire, un résultat de merde encore une fois.

Je ne sais pas ce que vaut cette vision du monde.

Voilà l'horrible secret que je cache derrière mes éditos...

Oui j'ai déglingué les fonctionnaires pendant des années car voire ces gens bavant la bouche pleine critiquer le capitalisme et nous expliquer qu'ils crééent eux, les grands glandeurs inutiles, de la valeur économique a quelque chose d'abject, eux qui ne sont que de vulgaires outils pour spolier les esclaves au profit de maîtres qui les manipulent avec délectation en leur donnant un sens à leurs actions alors que la simple bonne logique permet en quelques secondes de comprendre que leurs actions détruisent les efforts des humains.

Les entrepreneurs qui exploitent les petits enfants et polluent le monde, en mélangeant la sauce avec le réchauffement climatique qui n'a pourtant rien à voir avec le souci de pollution, puis en catastrophe devant l'incohérence, faire machine arrière et parler de CLIMAT CHANGE (ha bon, le climat change à cause des industriels ? Mais alors avant l'industrie, le climat ne changeait pas ?????), ce fut pour moi too much. J'étais obligé de défoncer ces mecs.

Oui je chauffe régulièrement les spécialistes de la zizanie mondiale dont le job est de fouetter. Mais il faut bien comprendre. A un certain niveau d'élite, il n'y a pas de races, de couleurs de peau, de religions, d'intelligence, de corps ou sociétés secrètes, de sexe... il y a juste deux statuts : fouetteur ou maso. Je suis persuadé que les gens tout en haut de la pyramide connaissent l'histoire de l'humanité et nous la cache, tout particulièrement entre -10.000 et -4000 ans AV JC. Les signes du zodiac, connus dans l'antiquité on se demande bien comment, ont l'air d'être beaucoup beaucoup plus sérieux que ce qu'on pense en tant que français cartésien. Au Vatican et ailleurs, une poignée de mecs sait et se transmet l'info. J'ignore sincèrement ce que c'est, mais la création des religions à couillons, pour distraire les gens, doit forcément être reliée. C'est toujours la même combine depuis des millénaires.

Oui j'ai été en colère car priver les humains de leur mémoire et leur imposer comme dans MATRIX une diversion, écran de fumée assez ridicule mais suffisamment efficace mine de rien, sachant que les humains naissent en ayant oubliés leurs acquis des incarnations précédentes, en plus de ne pas avoir accès à leur passé historique réel, il y a de quoi se révolter contre dieu et le créateur de ce système de vie où on joue perdant à tous les coups. Sans internet et des mecs créateurs de film comme MATRIX, jamais, je n'aurais pu brasser ces idées là.

Puis un lecteur d'Objectifeco m'a cassé la tête et m'a calmé. Il m'a dit : Charles, dans un monde anthropique, pour assurer l'immortalité, du fait de l'usure, il faut mourir en permanence et renaître dans du neuf.

La boucle est bouclée avec ce concept.

J'avoue... j'y ai réfléchi à cette histoire enthropique (je connaissais même pas le mot avant hahahhaaha)... entro quoi ? tropical de quoi ?

Tout le système est organisé pour qu'on échoue, de A à Z. Ce sera toujours la merde sur terre.

La violence du monde animal, végétal et humain a pris tout son sens. Faut détruire pour survivre. C'est la règle. La règle du jeu qui fait si mal ! Qui heurte si fort nos coeurs, notre sensibilité, notre vulnérabilité d'humain ! Sans elle, pas de vie au long terme. Cruel paradoxe. Tuer et perdre, voir disparaître... pour notre bien !

... Pour assurer l'immortalité, du fait de l'usure, il faut mourir en permanence et renaître dans du neuf.

Notez bien que ce qui est valable pour les animaux, plantes et humains est valable... pour le système de vie sur terre. Il a l'air de rebooter lui aussi, de se détruire pour renaître, tous les 6000 ans. Et la bonne nouvelle ? C'est qu'on est tous assis aux premières loges, entre 2032 et 2035. Méga cool non ?...

Alors ?


Sommes nous coincés jusqu'à la fin des temps sur cette planète ? Est ce le plan initial ? Sommes nous juste une usine terrienne à s'entraîner, à affronter des difficultés émotionnels énergétiques ?

J'ai fini par conclure que nous naissions en RESET total de mémoire pour éviter de nous rebeller par rapport à notre statut d'esclave et que oui, nous faisons parti d'une expérience qui nous dépasse, que oui, nous ne sommes probablement qu'une usine d'entraînement à un espèce de bordel intemporel qui se joue de nous. Nous sommes littéralement possédés par une présence de vie intemporelle, le lien du vide entre les atomes. Si on se place du point de la personnalité humaine, c'est de l'esclavagisme dont les tenants et aboutissements nous dépassent. Les gens spirituels nous expliquent que notre vrai moi est cette présence de vie intemporelle et que la personnalité n'est qu'un outil de connexion à la réalité, un faux moi.

En vérité, toute ma vie, j'ai rencontré des gens dits "spirituels" qui utilisaient par paresse le truc spirituel pour éviter de se confronter à eux même, dans une grande fuite carabinée... toute pleine d'amour spirituelle et de peur bleue... C'est pour cela que j'ai refusé de plonger dans leur univers, beaucoup trop peuplés de lâches qui à mon avis en plus, se gourrent stratégiquement. On est sur terre pour bosser, pas pour fuir à nouveau dans le spirituel. Sinon à quoi bon descendre... ? Cela n'a aucun sens.

Cela doit exister, mais je n'ai jamais rencontré personne dit "spirituel" qui avait une vie d'humain admirable. Ils ont absolument tous tué leurs relations amoureuses ou leur vie de famille ou leur vie professionnelle au nom de leur spiritualité. Aucun contact à la réalité. Bien sûr, il se planque derrière le concept de la chute de l'âme après la mort avec un retour ou non sur terre quand nous sommes dépendants des choses matérielles ou devenus indépendants. Je repose la question. A quoi bon descendre si l'objectif n'est pas matériel justement car la terre est le matériel par essence, le physique, l'atome ! Se lasser du matériel est leur leitmotiv. J'achète pas une seconde leur version. Se lasser du matériel est tellement plus accessible que trouver sa liberté émotionnelle et faire l'unité.

Qui plus est, je suis sur la voie de l'unité. Je fais déjà des trucs qui commencent à être hallucinant. Ce que je constate, c'est que l'histoire de se lasser du matériel (qui n'est absolument pas mon objectif, pas une seconde même... vous le savez, il suffit de voir ce que je fais à Bangkok ou à quoi je dépense mon temps de vie...) arrive en conséquence de l'unité émotionnelle. C'est induit. J'obtiens (quand vous êtes dans un avion qui dérape pour de bon, croyez moi, vous savez si oui ou non réellement vous allez regretter le matériel et dans mon cas, j'ai pu voir que rien ne me retenait) sans même le chercher leur objectif de détâchement.

Le job qui nous est demandé à nous les humains, c'est l'unité émotionnelle, c'est de bosser nos névroses, notre champ d'énergie et de conscience, de nettoyer les mémoires karmiques. C'est pas la branlette de résister à fourer une petite avec des gros nibards ou de déguster cet excellent petit Tempranillo qui râpe le palais...

En plus, ce que je trouve risible, c'est qu'on ose nous parler d'amour, qu'on ose derrière nous demander d'être amour, qu'on ose nous culpabiliser de ne pas être capable de... cte foutage de gueule permanent... qui peut parvenir à l'être dans nos conditions de vie d'humains à personnalité manipulée par une présence de vie intemporelle qui a tout pouvoir ?

Enfin, je trouve cette vie d'humain au carrefour de ces différents enjeux particulièrement trop complexe.

Contrairement à ce que pense beaucoup, mon combat perso n'a jamais été d'emmerder les sionistes ou de faire du Alain Soral dont je n'ai jamais rien lu, sites internet ou livres... Mon combat perso si je pouvais le mener, celui dont je rêve depuis des décennies maitenant tellement j'en ai bavé avec la télépathie et autres babioles de ma chère présence intemporelle que j'aurais plaisir certain à buter, c'est celui d'aller plaider la cause des humains sur terre devant la puissance supérieure pour nous laisser vivre au moins dans une zone géographique limitée et sécurisée, concrétiser et mettre en oeuvre une expérience heureuse loin des âneries actuelles organisées. Dans le fond, je rêve de créer un petit AUROVILLE au Panama, un peu plus élaboré économiquement et connecté que ne l'est cette expérience indienne. Je rêve de fraternité que nous ne trouvons plus que dans les commandos militaires manifestement, drôle de paradoxe car ce sont des machines à tuer.


Dans le système de vie actuel, les humains, donc les personnalités outils... n'ont pas le temps d'accumuler trop vite les connaissances et expériences nécessaires à leur clairvoyance. Si les champs de conscience humains pouvaient conserver plus longtemps leurs acquis de savoirs, y a belle lurette qu'on se serait organisé autrement. Y a belle lurette que la guerre de tranchée entre les deux camps seraient beaucoup plus cinglantes, qu'on refuserait en masse de danser devant dieu et ses sbires.

Moi direct, manif sur les champs élysées contre dieu créateur de l'univers. FUCK DIEU en T Shirt et gigaphone à donf. Au chiotte le maître. Au chiotte le DIEU. La liberté mes frères humains. Tous ensemble. (bon j'avoue, faut que je rebosse un peu les textes de ma future manif, c'est pas au point total)

D'une manière ou d'une autre, nous sommes bornés en vitesse de gains de productivité à cause du temps de vie et la manière dont nous sommes contrôlés par les oligarches sociopathes. Avec les deux en même temps sur le dos, on n'a aucune chance d'y arriver. Pour moi, Elon Musk est l'anomalie humaine, le bug système qui fait réfléchir sur ce que nous sommes. Il devrait exister des centaines ou des milliers d'Elon Musk sur le devant de la scène si le système était non organisé. Je suis persuadé que ces centaines ou milliers d'Elon Musk existe à chaque génération, mais ils ne peuvent délivrer ce dont ils sont porteurs. Et avec 1000 Elon Musk en activité, je vous laisse deviner ce qui se passerait...

La clef est la race des sociopathes encore une fois. Ils viennent de partout. Où qu'ils soient, ils finissent par dominer les autres humains et les exploiter. Pas de sexe. Pas de couleurs de peau. Pas de religion. Ils sont les Mister Smith de MATRIX, les responsables du bon fonctionnement du système sur notre terre ! Les sentinelles.

Figurez vous que j'étudie depuis quelques mois les trajectoires des sentinelles qui mordent la poussière. On ne peut pas les affronter quand on est un humain normal avec nos névroses, notre culpabilité et notre honte qui nous bloque, nos peurs et nos va et vient. Les sociopathes peuvent exécuter sans relâche les meilleures stratégies alors que notre instabilité d'humains à émotions ne nous permet pas de le faire. Ce qui m'agace... Donc j'étudie. Je collecte les cas. On a avec les émotions un énorme avantage sur eux, l'inspiration et surtout, quand on est connecté à notre vulnérabilité, il y a un système d'alerte pour nous arrêter là où les sociopathes ne perçoivent rien. Ils tombent régulièrement à cause de cela, ne sachant pas jauger les limites, notamment, les limites légales. Les sociopathes trichent et volent sans vergogne. Ils mentent et miment les émotions humaines comme des caméléons (ils pullulent sur youtube et les voir endormir les masses avec des mensonges étudiés et performants montrent à quel point les humains vont mal en France). Ils peuvent résister à la solitude mais il leur est très difficile voire impossible de renoncer au pouvoir. Je pense qu'ils sont codés pour le pouvoir encore une fois, pour contrôler les humains sur terre et les fouetter. Ma conclusion à ce stade, c'est qu'un humain imparfait et vivant peut les piéger en leur faisant miroiter plus de pouvoir pour eux avec un aller simple pour la prison via une acquisition illégale d'extension de leur pouvoir...


Pour nous libérer nous les humains, nous avons besoin d'accéder à notre histoire, je veux dire la véritable, pas les conneries actuelles, pour savoir qui nous sommes vraiment, d'où on vient, pourquoi des villes sont enfouies sous l'eau au large du Japon et ailleurs, pourquoi des mecs ont manoeuvré des pierres de 2000 tonnes au Liban, construit des pyramides en Egypte, pourquoi l'un des plus vieux témoignages de -10.000 AV JC montre le feu s'abattant sur terre via des météorites et les humains hurlant. Rendez vous compte que nous sommes en train de tous uploader en masse notre savoir et expérience chez une seule entreprise, youtube. Si elle disparaît, c'est toute l'humanité qui efface un pan de sa mémoire...

Et nous avons besoin de trouver un moyen d'acquérir notre apprentissage de la vie et la techno plus rapidement, sans perdre de temps avec les salades officielles de l'école et le reste. En compressant le temps de notre acquisition, on pourrait élargir la durée d'application de nos cerveaux et ainsi nous ouvrir à la recherche de solutions qui amélioreraient nos existences ou nous ouvrir en masse au fait que nous sommes de simples pions, de simples clebards. Nous avons absolument besoin de rénover la transmission des connaissances de générations en générations, en trouvant un moyen inviolable et immortel ! C'est capital. Sinon, nous resterons pour une éternité des clebards.

Là, nous avons une histoire contemporaine bidon (IRAK avec des AMD inexistantes, Sep 2001 et les vidéos sur l'aile de l'avion qui laisse TRES perplexe, WWII et le souci qu'on sait tous..., attentats fortement utilitaires assez régulièrement...motifs de guerre invariablement bidons... mesures de santé troublantes, industrie agro alimentaire plus que troublante...).

Nous avons un passé lointain et une Antiquité maquillée avec des beaux torchons de 1000 pages, objets de culte (le culte de dieu oui, l'inspiration de la vie du Christ, ok, mais le culte des religions, c'est si triste cette naïveté... Voire 1 milliards de pignouf respecter la trahison de l'église catholique vis à vis de l'expérience du Christ, c'est crade de chez crade. Et ces porcs en train d'exploiter cela depuis 2000 ans, chaussant les bottes de la morale, tous ces hommes, tous ces sous hommes en fait, développant sans relâche le catholicisme, il y a des jours où je dois me pincer pour me confirmer que je ne rêve pas, que la réalité est bien ce que je vois ou lis. Je reste sidéré dans le fond).

Et tout est organisé pour nous rendre non compétitif en terme de bonheur, bien être, survie...

Je suis prêt à parier gros que rien ne changera jamais. On ne connaîtra jamais notre histoire et rien ne sera jamais fait pour qu'on puisse évoluer vers une société heureuse. Le maître en a décidé ainsi !

Le pire, le pire à venir, c'est que les élites mondiales parviendront probablement dans les 50 prochaines années à réduire la population mondiale enfin ! Nous sommes en train d'accoucher de bébés humains en 2018 qui n'ont qu'une probabilité faible de pouvoir procréer vu la tendance de la chute de la fertilité du sperme. Personne n'y croit, un peu comme l'insécurité en France qui a explosé dans les faits alors qu'elle était annoncée (et osons l'écrire, programmé) depuis fort longtemps. Les Français ont tout juste commencé à gamberger le jour où le prêtre s'est fait égorger au nom d'Allah dans son église... Too late les gars... La messe est dîte. Le piège se referme... Allah va vous croquer tout cru !

Vos bébés, c'est la même qu'avec Allah dans les rues de Paris ! D'une manière ou d'une autre, on va devoir se reproduire autrement car l'old school avec nos bites sera obsolète... et mon petit doigt me dit que ca va nous coûter un bras la nouvelle manière...

Bon pour finir, une question existentielle que je n'ai pas résolu... j'ai besoin de votre aide.

Pourquoi ces deux frères géniaux (pères de la trilogie de MATRIX et CLOUD ATLAS) se sont ils coupés la quéquette putain ? J'espère que c'est pas l'étape ultime de la singularité une fois qu'on a pigé comment marche la vie humaine sur terre... Je n'arrive vraiment pas à comprendre leur geste. Sérieux, vous êtes 5500 à lire mes éditos sur email et environ 2000 sur Objectifeco. 7500 personnes à 93% des hommes.

Les mecs, les mecs, les mecs, sérieux, qui d'entre vous s'est levé un matin, a regardé sa bite et s'est dit... toi, je vais te couper !!! Combien d'entre vous ont vécu 30 à 70 ans avec votre engin tous les jours sans jamais avoir eu ne serait ce qu'une seule fois la pensée saugrenue de la découpe... Vous conviendrez que c'est particulier ! Ils ont fait ça en famille en plus. Un mec isolé qui perd les pédales. OK ! Mais là, deux frères !

Je me demande. Est ce une manière de dire à dieu, je t'emmerde avec ton monde de détraqué, je choisis avec mon corps une forme d'action de vraie liberté enfin ? Est ce une manière de gagner ou perdre des points bonus KARMA (coupage de bite = 20 réincarnations en moins, tu m'étonnes, être une femme, ce calvaire, ça rapporte le pactole en KARMA...) ?

Quelqu'un a une idée ?

Charles Dereeper

lead-enrichir-25000
Poster un commentaire

5 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Francois Catala mercredi, 07 février 2018 14:54 Posté par Glude

    Au fait, si tu n'a pas regardé les Wachowskis donnent une réponse dans Jupiter Ascending.

  • Lien vers le commentaire Fabrice dimanche, 04 février 2018 14:20 Posté par fabulousfab

    Malheureusement Charles, tu viens de mettre le doigt là où ça fait mal. Pour passer au stade supérieur, il va falloir y passer ! Sans anésthésie, c'est +20 points de Karma

  • Lien vers le commentaire Francois Catala dimanche, 04 février 2018 04:05 Posté par Glude

    Charles, c'est entropique, pas anthropique.

  • Lien vers le commentaire sven samedi, 03 février 2018 17:19 Posté par sven

    Salut Charles,

    Je ne te dirai sûrement pas que tu as un coup de grisou/calcaire....
    Je t'écris en MP
    Ce qui se passe est - enfin- trop important.

    Les possibilités d'intégration profondes de ces ... "infos" ne s'ouvrent pas si souvent...

  • Lien vers le commentaire zoulou2 samedi, 03 février 2018 00:00 Posté par zoulou2

    Charles nous fait un coup de calcaire ? faut'il appeler Saint Anne ?