Vous n'êtes pas membre (devenir membre) ou pas connecté (se connecter)
Charles Dereeper

Charles Dereeper

J'aide les humains 

1 - à se libérer du système socialiste

2 - à financer leur liberté via les marchés financiers et le business online

3 - à vivre mieux et à se comprendre mieux 

J'ai créé en 2010 Objectif Eco et je l'ai entretenu depuis en réunissant des auteurs animés par les mêmes convictions que les miennes et des lecteurs à la recherche de solutions pour ces mêmes problématiques.



GRATUIT ! Téléchargez le livre JOUER A LA BOURSE QUAND ON TRAVAILLE (10.000 ventes à 40€). Le lien est ici

.

ME SUIVRE PAR EMAIL
3 THEMATIQUES

==> VIVRE (sens de la vie - trouver la paix - oublier le temps qui passe - créer avec passion - se libérer du socialisme asservissant) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-vivre/



==> BUSINESS ONLINE (enrichissement, l'entrepreneuriat, l'expatriation, la création de valeur économique, la vente digitale, la productivité, l'automatisation) 
http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-business-online/


==> FINANCE (trading investissement macro économie / niveau intermédiaire ou expert)  http://formation.objectifeco.com/charles-newsletter-finance/

charlesjungle
charleshongkong

promospeciale

L'information est un aliment qui provoque des conséquences supérieures à la nutrition de notre corps

Audience de l'article : 1742 lectures
Nombre de commentaires : 2 réactions
Cela fait 2 semaines que je n'ai pas regardé un film.

Cela fait 16 ans que je n'ai pas lu une seule news sur mon pays ou les autres pays.

Cela fait 19 ans que je n'ai pas regardé un seul journal télévisé.

Les aliments de médiocre qualité que nous avalons ont le pouvoir de provoquer des maladies dans le corps.

Les infos que nous absorbons ont le pouvoir de nous transformer en zombie, ce qui est plus dévastateur que la maladie physique.

Nous pouvons nous réparer d'une maladie sauf si elle est fatale.

Nous pouvons beaucoup plus difficilement réparer un lavage de crâne vieux de plusieurs décennies.

Le danger et la nocivité des infos est totalement sous estimée.

Avec le corona, qui pousse au maximum le sentiment d'impuissance souvent mal maîtrisé, j'ai pu voir mon entourage sombrer, semaines après semaines, incapable de contrôler le flux entrant d'infos de merde et de au minimum l'équilibrer avec des infos haute fréquences choisies et triées en toute conscience.

J'ai produit de nombreuses vidéos sur ce sujet dans le groupe STRATEGIE DE VIE PRO ET PERSO pensant que j'étais un peu trop excessif. 

Et pourtant après l'épisode du corona où des gens brillants se sont laissés submerger par la grosse machine à tirer vers le bas, je finis par penser que j'aurais du être encore plus extrêmes.

Si un humain donne à son cerveau de la junk infos, il se met en danger. Ni plus ni moins.

Et surtout, moins de 2 mois suffisent pour lui plier la gueule. Donc ce n'est pas un sprint mais un marathon, une course de fond perpétuelle qui exige conscience et esprit critique.

J'ai été extrêmement productif au cours des 2 derniers mois. En dehors d'objectif eco.

Je me suis préparé pour me lancer à bloc dans la nouvelle révolution digitale qui pédale.

J'ai cassé le secret de ma structure primaire (le plus gros mystère depuis 40 ans que j'affrontais) et probablement le secret des structures de nombreux clients.

J'ai continué à dépenser 1 à 2h par jour avec mes 10 amis pour créer des instants de qualité et d'ascension.

J'ai trouvé de nouveaux humains capables de me tirer vers le haut sur des sujets qui me passionnent.

Bref je me suis éclaté pendant que tout le monde restait scotché après le choc initial.

La seule petite différence a été mon obsession des inputs. D'ailleurs, j'ai également mis fin à 2 relations proches au cours de la même période. Car au delà des sources d'infos dégueulasses, il y a aussi les humains sales à l'intérieur ou ambivalent dont la crasse balance leurs bons côtés pour un résultat final à 50/50. Je me suis séparé de deux de ces humains. Je ne veux plus d'humains à 50/50. Cela coûte trop cher à la fin. Comme avec les infos merdiques qui tirent vers le bas.

La vie est toujours marrante. Elle propose des choix et nous vivons à un carrefour perpétuel qui nous oblige à nous décider. 
Pendant que ces deux relations s'éloignaient, la vie m'a proposé un super mec, le vendeur de l'AUDI R8, un mi espagnol de mère et mi allemand de père. On a mis moins de 10 minutes pour se sniffer.

Dans le fond, c'est toujours la même chose. Le coût d'opportunité. Si on reste collé avec des humains de qualité médiocre, aucune opportunité de nouvelles rencontres ne se présente. Si on dit non, je veux plus ou alors rien du tout, la solitude est préférable à ce 50/50 merdique. Crac, de nouvelles personnes arrivent offrant un reward largement supérieur à ce que les anciennes relations offraient. Le fameux pouvoir de dire non à la matrice qui ajuste alors le tir reste fascinant.


Charles




Poster un commentaire

2 Commentaires

  • Lien vers le commentaire Bruno Koegler jeudi, 21 mai 2020 17:45 Posté par Bruno K

    Moi ca fait 30+ annees que j'ai jete ma TV car je m'etais rendu compte que c'est une drogue DURE :P qui bouffait toute mon energie de mes 80 heures de dispo en sus des 40 heures au taff, j'ai remplace cela par des bouquins sur des topics genre placements, bricolage etc

  • Lien vers le commentaire Engin-ear mardi, 19 mai 2020 06:39 Posté par Engin-ear

    Si tu regardes pas la télé c'est que ta vie réelle est beaucoup plus intéressante que la vie virtuelle projetée sur l'écran.

    Je t'envie....